La Cuisine argentine : savoureuse et saine

Publié le: 23-06-2015

Cuisine Amérique du Sud | Argentine | |

(Mis à jour le: 25/04/2019)
La Cuisine argentine : savoureuse et saine
3.8 (76.67%) 6 vote[s]

L’Argentine se visite pour ses sites touristiques, mais aussi pour ses délicieux mets culinaires, car s’il y a bien une chose à laquelle les Argentins n’ont rien à envier au reste du monde, c’est la cuisine. Dans ce pays d’Amérique du Sud, tous les mets méritent une attention particulière et durant votre séjour, vous découvrirez que le classique steak que vous avez l’habitude de manger chez vous y prend différents visages.

cuisine argentine

Les grands classiques de la cuisine argentine

  • La viande de bœuf :

En Argentine, la viande de bœuf reste un incontournable, mais elle n’est pas la seule consommée par les Argentins. Toutefois, il est difficile d’y résister tant la viande y prend des noms poétiques. Au pays de Maradona, la viande n’est pas qu’un simple steak, mais on le découvre sous bien des noms qui donnent l’eau à la bouche. On peut citer la colita de cuadril, le bife de chorizo, le tapa de asado, le lomo, … Chaque appellation se réfère à un morceau de cet animal qui pousse comme les mauvaises herbes de notre jardin au printemps.

S’il y a bien une façon de découvrir la viande en Argentine, c’est le barbecue. On y organise tout le temps et dans toutes les familles argentines, on fait appel au traditionnel « asado » pour préparer la viande. Elle sera servie soit avec une purée de légumes, soit avec des légumes grillés, mais la grande tendance reste les herbes macérées dans de l’huile qu’on appelle « chimichurri ». Bien que le barbecue y soit courant, les sauces qui accompagnent la viande ne le sont pas.

  • Le poulet :

Le poulet

En Argentine, le poulet est apprécié parce qu’il est moins gras et surtout parce qu’il est à portée de toutes les bourses.

  • La tarte aux légumes :

Les produits importés sont rares en Argentine, mais on y trouve toutefois une grande variété de légumes dont les principaux sont les oignons, les tomates, le chou, les courgettes, les aubergines, les blettes, les épinards, les courges et le potiron. Les Argentins s’en servent surtout pour confectionner de la purée, de la salade et des tartes salées qui sont particulièrement appréciées par les femmes. On en trouve différentes déclinaisons dont la fameuse « Tarta Tricolor » à base de blettes, de ricota et de potiron. En ce qui concerne ce dernier légume, les Argentins préfèrent de loin une purée de potiron à nos classiques pommes de terre frites.

  • La pizza :

Présente à l’échelle mondiale, les Argentins sont également friands d’une bonne pizza surtout que la cuisine s’y inspire beaucoup de la cuisine italienne. Il n’est donc pas rare de trouver différents plats de pâtes.

  • Les empanadas :

empanadas

empanadas

Ils représentent sans nul doute le plat traditionnel de la cuisine argentine. Les habitants en consomment en quantité au quotidien et à toutes heures de la journée. Il est d’ailleurs facile à en préparer chez soi ou en commander au restaurant. On trouve même, dans le commerce, des pâtes toutes faites prêtes à cuire. Les empanadas peuvent être réalisés de différentes manières.

  • Le dulce de leche :

Il s’agit d’un caramel épais et onctueux que les pays francophones appellent confiture de lait. Il est une base essentielle de la pâtisserie et des desserts en Argentine. Il est le pilier du fameux Alfajor et est un accompagnateur très apprécié du petit flan maison que l’on sert dans tous les restaurants du pays. Même si la confiture de lait se prépare aujourd’hui dans de nombreux pays, le dulce de leche argentin reste unique en son genre.

Recette d’Argentine :

Une cuisine saine

L’omniprésence des produits frais et variés rend la cuisine argentine saine, mais on se réfère également à la rareté des sauces et des plats frits. Oui, on doit à l’Argentine la « milanesa » qui se traduit par de la viande panée, mais c’est une de ses rares plats frits.

Découvrez aussi :

Animaux, mais pas aliments

Dans le reste du monde, la grande majorité des animaux se mangent ce qui n’est pas le cas en Argentine. Vous pourrez y manger du bœuf, du poulet et du porc, mais le cheval, les grenouilles, les escargots, le poisson, le lapin, le canard ou encore les petits oiseaux ne figurent pas sur leur liste d’animaux comestibles.

Néanmoins, il n’est pas impossible de s’en procurer surtout que quelques supermarchés en vendent, mais occasionnellement. Si vous n’en trouvez pas, vous pouvez toujours en commander auprès de petits commerçants.

En ce qui concerne le poisson, il est exclu de la tradition culinaire surtout à Buenos Aires, toutefois, vous pourrez en déguster dans certains restaurants sous la formule « light ». Pour les Argentins, le seul poisson qu’ils peuvent admettre dans leur assiette c’est le merlu. Le saumon, à cause de son prix, ne les intéresse pas et la truite, on en trouve surtout du côté de la Patagonie.

Tags: ,

Category: Cuisine Amérique du Sud, Argentine

Comments (1)

  1. JOURNOUD Danielle dit :

    Bonjour,

    Pourriez-vous me communiquer la recette de la purée de maïs argentin?
    D’avance je vous en remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *