La Patagonie

Voyage en Argentine | Argentine |

La Patagonie Terre de feu, terre du bout du monde

Sur des routes interminables et ciel tourmenté, la Patagonie reste un mythe qui raconte les secrets de ses glaciers de l’ère de la Pléistocène, sa cordillère magique.

La Patagonie ou la Patagonia désigné notamment par Le Grand Sud est une zone géographique située dans l’hémisphère sud précisément la région appelée Cône Sud de l’Amérique de sud. Elle s’étend sur l’Argentine avec 1140532 km2 et le Chili avec 256093 km2 soit le un tiers de ces deux pays, séparés par la cordillère des Andes.

La Patagonie abrite l’une des plus faibles densités d’habitation sur la planète avec seulement 3,8 habitants au km2.

La carte de la Patagonie

carte-patagonie

 

 

La terre de la Patagonie a été décrite pour la toute première fois par Antonio Pigafetta, l’un des 18 survivants de l’expédition de Fernand de
Magellan, en 1525.

L’origine du nom de la région, Patagonie a été l’objet de plusieurs débats et recherches. En effet, dans le récit publié par Antonio Pugafetta, il fait référence à une rencontre avec un géant tout en signalant le fait que le capitaine, Fernand Magellan, appela les habitants de cette région Pataghoni. D’où sont venues les différentes interprétations du mot qui tourne autour de la notion des grands pieds. D’autres ont affirmé que ce nom a été donné à ces peuples considérés par les européens comme incultes et donc patán en espagnol.

La croyance général des européens était à cette époque que les terres du Nouveau Monde étaient peuplées par des géants, sur les cartes on désignait cette région par la région des géants.

C’est à la fin du 18ème siècle que ce mythe des Géants Patagons prendra fin lorsque John Hawkesworth publia en 1773 un article sur la zone qui,
en se basant sur les récits des explorateurs, confirme que la population Amérindienne ne dépasse pas 2 mètres de hauteur, certainement pas de
géants.

 

Les caractéristiques naturelles de la Patagonie

Divisée par la cordillère des Andes, et située entre l’océan Pacifique et l’océan Atlantique, la Patagonie est formée de paysages contrastes et
divers avec la présence de biome.

Imaginez les forêts, les prairies, les montagnes, les glaciers, les détroits, la pampa…tout situé dans une même zone géographique. Elle fait
partie d’une zone néotropique.

On peut suite à cette diversité naturelle et la présence de biome à la fois décomposé la terre de la Patagonie en plusieurs régions.

patagonie

patagonie

 


La cordillère des Andes en Patagonie

Le plus haut sommet de a cordillère des Andes n’appartient pas à la région de la Patagonie, mais c’est le volcan Domuyo avec 4709 mètres au
dessus de la mer qui présente le pus haut montagne de la Patagonie, situé en Argentine ainsi que le Monte San Valentin qui présente le plus
haut sommet de la Patagonie en Chili avec 4058 mètres.

Les montagnes de la Cordillère des Andes situés dans la région de la Patagonie sont par des glaciers. Les géologues distingues 4 formes de
glaciations, les vallées glaciaires, les vallées suspendues, les vallées en U et les cirques glaciaires.

A noter que la calotte glaciaire qui se trouve dans la partie Chilienne de la Patagonie est la 3ème plus grande calotte de la planète. Mais ce
grand glacier de 16800 km2 est entrain de reculer depuis les débuts des années 1990.

Tout au milieu de deux océans et juste sur la 40ème parallèle, cette région de la Patagonie est doté d’un climat instable, humide sur le côté
Chilien et sec dans l’autre côté Argentin

Cette zone de la Patagonie est connu par l’abondance des grands lacs et des fleuves comme le Lac Ranco, le 4ème plus grand lac du Chili, le Lac
Buenos Aires et Général Carrera en Argentine, le 2ème plus grand lac de l’Amérique du sud, le Rio Colorado qui fait la frontière argentine avec
la Patagonie juste au pied du volcan Domyo, le Rio Negro de l’Argentine…

La Patagonie

patagonie


La région centrale de la Patagonie

C’est la zone argentine de la Patagonie, juste à l’est de la cordillère où on peut voir d’immenses plaines.

Cette région est caractérisée par les grandes prairies et les savanes au sud, des prairies à l’est ainsi que la plaine sur les côtes de Rio
Negro. Avec une altitude peu élevé, cette zone abritent 13 millions des bêtes de la Patagonie.

Une pluie très rare, le climat est généralement sec avec un froid très aigu, 0° durant les 4 mois de l’hiver ce qui a impliqué un
appauvrissement des terres.

La zone centrale de la Patagonie contient notamment quelques lacs et  fleuves comme le Lac Colhue Huapi, un lac salé, le Lac Musters,
d’origine tectonique, Le Rio Santa Cruz…

La côte atlantique du sud de la Patagonie

Cette région fait, grâce à ses paysages uniques, partie du Patrimoine Naturel de l’Humanité, elle est constituée par plusieurs zones urbaines tel que Rawson ou Rio Gallegos…qui sont généralement sous forme de port de pêche et de commerce, mais aucune ville balnéaire n’y existe.

Les côtes de l’océan Atlantique sont caractérisé par des vents très violents que les marins les ont surnommés les quarantièmes rugissants et
les cinquantièmes hurlants.

Tout au sud de Comodoro Rivadavia, qui contient une réserve pétrolière assez importante, juste à l’entrée du détroit de Magellan on installait
des plates formes pour exraction de pétrole et de gaz naturel.

La côte atlantique se rallie à la péninsule Mitre à l’extrême ouest de la Terre de Feu où se trouve la mer de Scotia ainsi que l’île des Etats,
considéré comme une réserve naturelle. Juste au milieu on aperçoit le célèbre détroit Le Maire.
La côte Pacifique sud

Elle occupe la zone entre la 41° parallèle jusqu’au sud du Chili.

Selon les géologues, cette région avait été couverte par les glaciers durant la dernière ère glaciale. C’est grâce à a cordillère située dans
la côte que les archipels du Chili, Chiloé et Chonos ont apparu, ainsi que les îles de la cordillère Darwin.

On distingue des diverses beaucoup plus importantes que celle au nord.

Pinochet, le dictateur Chilien avait essayé de peupler la région mais en vain à cause d’un climat soit maritime soit subpolaire très froid

Le Cap Froward annonce la fin de la côte, c’est l’extrémité la plus au sud du continent sud américain.

La Patagonie Chilienne

patagonie-chilienne


La terre de feu

Elle se présente sous forme d’une grande île, la Grande Île de Terre de Feu, et des milliers d’autres petites îles surtout depuis la région de
Puerto Montt. C’est le territoire habité le plus proche de l’Antarctique. Séparée du continent par le détroit de Magellan.

La Terre de Feu contient le sommet le plus élevé de la cordillère Darwin qui la parcoure, le mont Darwin avec 2488 mètres.

Dans cette zone de la Patagonie on remarque un relief montagneux qui forme une courbure ainsi que des forêts où on trouve la famille des
arbres Nothofagus. Elle abrite notamment plusieurs lac non répertoriés. C’est une région de la planète non cartographiées assez.

Tout près de l’Antarctique, la terre de Feu est caractérisé par un climat froid qui est adoucit par quelques vents de l’océan. Les diverses
sont importantes surtout en mai et juin, la période d’automne, des chutes de neiges tout au long de l’année.

Des vents assez forts et qui peuvent atteindre les 200 km/h comme les williwaws à 160km/h en Ushuaïa.

En savoir plus sur la terre de feu

Les îles et archipels de la patagonie

L’archipel des Malouines, Falkland Islands en anglais et Islas Malvinas en espagnol, elle est située à 480 km des côtes de la Patagonie de
l’Argentine avec une superficie de 12173 km2 . Elle a fait l’objet d’un conflit entre l’Argentine et le Grande Bretagne en 1982. Appartenant au
Royaume Unis depuis 1833, ces îles restent géographiquement liées à la Patagonie grâce à ses biomes.

Les îles des Malouines abritent un grand nombre d’animaux d’élevage qui a atteigne les 600000 têtes par la fin du 19 ème siècle ainsi que des
faunes marines et d’oiseaux marins comme l’albatros.

 îles des Malouines

îles des Malouines

Lîle de Chiloé, classée au patrimoine de l’Unesco, elle est surtout célèbre pour ses églises en bois et son parc national qui se trouve à la
région occidentale de l’île.

L’ile Dawson situé au sud de Punt Arena juste sur le détroit de Magellan.

L’île des Etats, c’est une réserve naturelle interdite au public. Elle contient le phare du bout du monde, celui qui donna l’idée à Jules
Vernes d’écrire son roman.

Ainsi que l’île Navarino, l’île Hoste…et encore d’autres.

La région de la Patagonie abrite en fait plusieurs îles dont certains sont non répertoriés.

L’île de Chiloé

L’île de Chiloé

 

Histoire de la Patagonie

L’histoire de la Patagonie remonte à l’ère du Pléistocène, 35 000 ans av J.C.  sur des sites proches de Puerto Montt dans la zone des lacs. Les
recherches des archéologues ont aboutit à ce que la Patagonie avait été peuplée depuis 15 000 ans av J.C.

Notamment les fouiles dans le parc national Pali Aike ont confirmées la présence des humains à cette époque.

Les deux sites trouvés l’un près de la province de Santa Cruz et celui de la Cueva de las Manos où des peintures de mains ont été découverte
sont nommés par l’Unesco un Patrimoine Culturel de l’Humanité.

La découverte de la Patagonie :

La région de la Patagonie avait été redécouverte lors du voyage initié par Fernand de Magellan. Un 31 mars de l’année 1520, la flotte de Magellan se retrouve dans un port étrange qu’il appelle port de San Julian. Il découvrit ce qu’on connaît aujourd’hui sous le nom de détroit de Magellan le 21 octobre de la même année et crée ainsi la route des
épices.

Lors des conquêtes espagnoles du nouveau monde, ces ont fondé plusieurs village pour les abriter pendant leurs combat avec les Incas et qui sont
devenus des demeures pour les conquistadores espagnoles. En effet, Pedro de Valdivia avait fondé Santiago del Nuevo Extremo en 1541, elle
est la capitale actuelle du Chili.

Après la mort de Pedro de Valdivia en 1553 pendant la guerre d’Arauco dont les évènements ont été relatés par Alonso de Ercilla, les espagnols
ont été munis d’une perte par les Mapuches qui détruiront toutes les positions des espagnols dans la région.

La Patagonie vue d’en haut

voyage patagonie

voyage patagonie

Comme dans toutes leurs colonies, les espagnols ont commencé l’évangélisation de la région. Le père Diego Rosales arriva jusqu’aux pieds du volcan Lanin passant par les rives de lac Nhuel Huapi durant la seconde moitié du 17ème siècle. Et le le padre Nicolás Mascardi a établi une mission catholique  dans la province de Rio Negro actuelle pour créer la Réduction de Nuestra en 1670 aidés par les membres de la Compagnie de Jésus.

L’histoire de la Patagonie est en fait très liée à celle de l’Argentine et du Chili.

Dans la Patagonie il y a eu d’énormes découvertes de fossiles préhistoriques de dinosaures, herbivore et théropodes, une famille de grande reptile.

Dans la province de Santa Cruz on peut notamment retrouvée des arbres avec des troncs en bois pétrifié avec 3 mètres de diamètres et 30 mètres
de haut.

 

Tags:

Category: Voyage en Argentine, Argentine

Comments (6)

  1. Etienne R. dit :

    Renseignement Patagonie
    JE connais pas trop cette région d’amérique du sud :sigh: , quelqu’un peut me renseigner sur la qualité des hébergements sur place, svp ?

  2. André dit :

    Jusqu’aujourd’hui cette région m’est inconnue…vous avez des informations sur les vols en destination de cette région? et l’hébergement?

  3. François DP dit :

    Je vais en Patagonie bientôt…je vais visiter la partie argentine de cette terre en février prochain, et mon voyage commence par Ushuaïa null ([url]http://www.ameriquedusud.org/argentine/tourisme-voyage-argentine/ushuaia-la-ville-la-plus-australe-de-la-planete.html[/url])

  4. Mary dit :

    Patagonie
    en 2004 je suis allé en Patagonie, c’est une terre de grand espace, c’est vraiment beau, un petit air de Scandinavie j’ai trouvé
    , le plus impressionnant pour moi a été la rapidité avec lequel la météo peut changer

    en 20 minutes on passe du soleil à brume ou pluie, les températures sont quand mêmes basses

    c’est une terre pour la méditation et se retouver, les paysages les grands espaces incitent à relativiser devant l’immensité

  5. Alain dit :

    Patagonie
    La patagonie fut le choc de ma vie, lors de mon premier voyage, en 95
    j’y retourne depuis tous les 2 ans j’y reste un mois et je fais de la randonnée avec un groupe d’amis

    appareil photo et crème solaire obligatoire, allez découvrir la patagonie

  6. Jean Paul dit :

    Superbe coin que la patagonie
    vraiment desertique

    je rêve d’y aller un jour, ce serait magique, moi qui aime les grands espaces

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *