La sècheresse du Chili donnera-t-elle un millésime 2012 de qualité

Publié le: 04-05-2012

Actualité Chili | | |

(Mis à jour le: 15/08/2018)
Evaluer cet article

Les vignerons chiliens espèrent produire un millésime de vin différent

Actuellement, c’est la saison des vendanges au Chili, l’un des plus grands producteurs de vin dans le monde. Les viticulteurs espèrent profiter de la sécheresse qui touche le pays depuis un an afin de produire un millésime 2012 de qualité et différent.

Dans la vallée centrale du pays, cette zone connue pour être une région remplie de parasites favorables pour les raisins, environ 300 vignobles ont été installés.

Miguel Torres a indiqué que « le Chili est un lieu unique au monde pour la viticulture. En plus de ses températures, il y a très peu de parasites endommageant la vigne ». M. Torres est le directeur au Chili du domaine espagnol centenaire de la famille Torres qu’il avait hérité de son grand-père et de son père. Cette famille s’est installée au Chili depuis l’année 1979.

Vignes au Chili

Vignes au Chili

 

La période des vendanges au chili s’étend en fait, entre fin février à début mai. On espère déjà une petite augmentation dans la récolte qui a connu une baisse l’année dernière suite à la sècheresse.

Ce climat sec agit également sur la qualité, l’arôme, le nez et la robe du vin. Selon Fernando Almeda, l’œnologue en chef du domaine Miguel Torres, « la sécheresse agit davantage à partir du mûrissement des fruits. Un des problèmes est ce que nous appelons le +coup de soleil+, lorsque les raisins, après avoir été soumis aux rayons directs du soleil, prennent une couleur marron, un peu café, qui a une influence sur l’arôme. Le manque d’eau va augmenter la qualité et la concentration des arômes du vin ».

Pour le sommelier du domaine Concha y Toro, Massimo Leonori « les années 2011 et 2012 ont été chaudes, ce qui permettra une maturité parfaite des raisins et une production légèrement plus élevée cette année ». Concha y Toro est connu pour être le plus grand producteur de vins du Chili avec 33% des parts du marché.

Vignobles chilien

Vignobles chilien

Fernando Almeda a évalué la récolte du vignoble espéré « avec des vins un peu moins frais, moins d’acidité totale, un taux d’alcool plus élevé et une moindre intensité aromatique ».

En ce qui concerne les vins rouges, il y aura également une petite différence dans la production puisque les vignes arrosées par la pluie seront de faible production.

Le Chili figure parmi les plus grands producteurs de vin depuis 30 ans, et les analystes estiment une hausse des les exportations du vin en 2012. L’année dernière, les exportations du Chili ont atteint les 664 milliards de litres de vin et 473 millions de bouteilles pour les Etats-Unis, la Grande-Bretagne ainsi qu’au Canada.

Plusieurs des vins rouges chiliens comme le carménère, ont une origine française. En effet, en 1867, une maladie de la vigne, phylloxéra, a ravagé les vignobles en Europe, plusieurs vignerons ont du partir au Chili après avoir émigré dans ce pays.

Tags: , ,

Category: Actualité Chili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *