Barrage Salto Grande : découvrez le barrage Salto Grande en Uruguay

Voyage en Uruguay | Uruguay

Evaluation: 5.0/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 2018-06-08)

Entouré par le Brésil dans sa partie nord et nord-est, par l’Argentine à l’ouest, par le Río de la Plata au sud et par l’Atlantique à l’est, l’Uruguay est le plus petit pays du continent sud-américain. Il abrite néanmoins un grand nombre de zone naturelle à l’instar du célèbre barrage de Salto Grande. De quoi s’agit-il et comment s’y rendre ?

Emplacement du barrage Salto Grande

Conçu pour instaurer une usine hydroélectrique, le barrage se situe à la moitié du fleuve Rio Uruguay. En plus de produire de l’électricité, il assure la liaison entre les villes de Salto, en Uruguay et de Concordia, en Argentine. En effet, au-dessus de la centrale hydroélectrique a été érigé un pont à la fois composé d’une route et d’une ligne ferroviaire.

Découvrez le barrage Salto Grande en Uruguay

Pour que sa construction puisse se faire, des villages ont dû être déplacés notamment ceux de Constitucion en Uruguay ainsi que ceux de Belen et Federacion en Argentine.

La petite histoire du barrage Salto Grande

C’est un dénommé Gregorio Soler qui évoqua pour la première fois le projet d’ériger, dans la région, une usine pour l’exploitation d’énergie hydroélectrique. Il ne fut toutefois pas entendu et il faudra attendre 120 années après cela pour que l’organisme, Salto Grande, entame la construction du barrage.

Les travaux ont débuté en 1974 entraînant, la formation du lac en 1979. Ce fut également cette année-là que la première turbine du barrage fut mise à l’œuvre et que la centrale hydroélectrique a été mise en service. Petit à petit, d’autres turbines furent installées et aujourd’hui, l’usine en compte 14. Le dernier générateur n’a été mis en place qu’en 1983.

A l’époque de sa construction, les travaux engendrèrent un chantier titanesque et d’ailleurs, il aura fallu plus de 5 000 ouvriers pour en venir à bout. Parmi eux, on retrouvait des travailleurs uruguayens et argentins ce qui renforce le caractère binational de l’infrastructure.

Ce barrage est avant tout un barrage en enrochement c’est-à-dire qu’une énorme quantité de cailloux a été mise en place pour qu’il puisse résister à la poussée de l’eau. Pour consolider le tout, près de 60 000 tonnes d’acier et 1 500 00 m3 de béton ont été incorporés dans sa conception.

Découvrez le barrage Salto Grande en Uruguay

L’ensemble de l’ouvrage est large de 1, 3 km, mais la partie immergée mesure 900 mètres. Le déversoir au niveau de la partie centrale se compose de 19 vannes étalées sur une longueur de 361 mètres.

Salto Grande, l’organisme qui gère le site

Salto Grande est un organisme binational qui a construit le barrage et gère, aujourd’hui encore la centrale hydroélectrique. C’est lui qui a donné son nom à l’infrastructure. En plus d’exploiter le site, il dirige également des projets pour la préservation de la faune et de la flore de la région. Parmi eux, on peut citer :

  • Le refuge écologique qu’il a mis en place et où de nombreuses espèces d’oiseaux se reposent durant leur migration
  • Les deux écluses à poissons que l’organisme a mis en place dès la construction du barrage. Ce genre de projet est assez rare lors de la construction du barrage, mais Salto Grande a mis un point d’honneur là-dessus. Grâce à ces écluses, de nombreuses espèces de poissons peuvent remonter le Rio Uruguay en passant par une piscine de stockage. Les poissons qui y viennent sont ensuite libérés sur le côté lac lequel se trouve sur l’autre versant du barrage

D’autres espèces animales telles que les crocodiles vivent également sur le site.

La visite du barrage Salto Grande

Pour avoir un aperçu général et détaillé du barrage Salto Grande, une visite s’impose. Le site est ouvert au public, tous les jours de la semaine. Il faut juste parcourir une distance de 13 km au départ de Salto pour y aller.

La visite proprement dite débute par une projection de 20 mn histoire d’avoir un aperçu du barrage et des travaux qui ont été réalisés. Les visiteurs embarquent ensuite à bord d’un car pour une visite guidée de l’usine. Le premier arrêt se fait au niveau d’un point d’observation qui donne une vue panoramique sur l’ensemble de la centrale hydroélectrique. De là, il est possible de voir la grande quantité d’eau que le barrage relâche. Pour information, l’eau s’écoule du lac de 783 km² pour descendre vers le barrage.

A la découverte du barrage de Salto Grande en Uruguay

On quitte ensuite ce point d’observation pour continuer la visite vers la première salle des machines. Le site en compte deux, chacune d’elles située à une extrémité du barrage. Chaque salle abrite sept turbines. Chaque turbine :

  • Affiche un diamètre de 8, 50 mètres
  • A une puissance de 187 500 CV
  • Est reliée à un générateur de 13, 50 mètres de diamètre
  • Libère 600 m3 d’eau par seconde

Une fois l’électricité récoltée, cette dernière passe dans l’un des 24 transformateurs pour que sa tension puisse augmenter et que l’électricité puisse être exportée. A la sortie des transformateurs, l’électricité est recueillie par des lignes électriques à haute tension lesquelles se situent à la sortie du barrage. Ces dernières véhiculent près de 15 000 volts.

Sur tout le site, des sentiers piétons ont été établis pour la sécurité des visiteurs. De nombreux véhicules y circulent effectivement donc il est important de ne pas sortir de la chaussée.

La capacité productive du barrage Salto Grande

En ce qui concerne la production globale du site, production qui varie d’année en année, elle est de 2 000 MW et d’environ 6 640 Gwh par an. Soulignons que près de 300 km de lignes à haute tension ont été rattachées au site ainsi que quatre stations de 500 kV.

Découvrez le barrage Salto Grande en Uruguay

L’électricité qui y est produite couvre plus de 50 % des besoins de l’Uruguay, seulement 7 % des besoins de l’Argentine et une partie est vendue au Brésil. Même si la répartition n’est pas la même, l’Argentine et l’Uruguay sont les premiers pays d’Amérique du Sud à être inter-connectés via un réseau électrique.

La variation de production est souvent liée à a pluviométrie. Plus d’une soixantaine de stations météo ont été installées pour que la centrale puisse prévoir la production à venir. La meilleure production enregistrée depuis 1979 est celle de 1990 durant laquelle l’usine a atteint 11 136 Gwh.

Les activités à faire autour du barrage Salto Grande

A part la visite du site, d’autres activités se sont développées autour du barrage à savoir :

  • La pêche à Salto Grande :

Les pêcheurs des régions proches du barrage considèrent que la pêche dans la zone du Salto Grande est l’une des plus merveilleuses au monde. En fait, cette activité n’y est pas liée aux règles classiques sur la taille et le nombre de captures.

Activivité à faire au barrage Salto Grande : la pêche au dorado

Les pêcheurs sur Salto Grande réalisent des records IGFA grâce à des poissons faisant entre 10 et 20 lbs en moyenne, appelés dorados. Ces derniers sont capables de faire des sauts de plus de 2 mètres de hauteur. La pêche est autorisée tout au long de l’année, mais la meilleure période pour s’y adonner s’étend entre mai et décembre.

  • La visite du musée :

Un musée consacré au barrage a été érigé du côté argentin. Ce dernier se focalise sur le patrimoine du barrage et s’intéresse au patrimoine archéologique de la région. Dans sa collection, il abrite des photographies dont certaines sont assez anciennes tandis que d’autres datent d’aujourd’hui. Il y tient également une exposition des machines qui ont servi à la construction du barrage.

Découvrez l’Uruguay de A à Z

Category: Voyage en Uruguay, Uruguay

Comments (1)

  1. renaud dit :

    salto grande
    Ce barrage de Salto Grande est l’une des sources hydroélectriques les plus importantes en Uruguay…
    les habitants de la région ont pu profité depuis sa construction en 1974 de l’électricité!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *