Le Chili fait un record mondial dans la production du cuivre malgré les mauvaises circonstances

Publié le: 25-01-2013

Actualité Chili

(Mis à jour le: 25/01/2013)
Le Chili fait un record mondial dans la production du cuivre malgré les mauvaises circonstances
Evamuer cet article
En dépit des obstacles croissants à l’extension des mines, le Chili va atteindre cette année un niveau record en termes de production mondiale de cuivre. En effet le secteur privé va atteindre les 5.8 millions de tonnes de cuivre et le secteur public va atteindre les 5.6 millions de tonnes.  
Le Chili est élu champion mondial du cuivre malgré les retards qu’il a eus dans l’extension de ses capacités minières. Selon les déclarations des groupes privés, le pays avait été capable d’atteindre ce record mondial de production de cuivre, quatre ans en arrière.

Production de cuivre chili

production de cuivre chili

Les investissements à faire dans ce projet sont très énormes : plus que
100 milliards de dollars. Le plan d’investissement s’étend sur huit ans,
à savoir, de l’année 2012 à l’année 2020. Selon les spécialistes ces
énormes investissements doivent être étalés sur une durée de dix ans et
non pas sur une durée de huit ans comme c’est prévu puisque les
extensions de mines et les nouveaux projets sont déjà retardés par
l’évolution du cadre réglementaire. En effet, ces travaux sont un peu
retardés car il est primordial de faire des études d’impact
environnemental et s’assurer que les travaux programmés n’auront pas un
impact négatif sur la sécurité et la santé des habitants de la région.
Parmi
les contraintes majeures qui ralentissent l’avancement des travaux des
groupes miniers, on cite la rareté des ressources en eau, le manque de
la main-d’œuvre et l’absence d’électricité en quantité suffisante. Pour
toutes ces raisons, les groupes miniers proposent la construction de
leurs propres centrales électriques pour faciliter l’alimentation des
mines et des usines de raffinage du cuivre.
Pour mettre fin au manque
de la main-d’œuvre, quelques groupes ont proposé à leurs employés de
signer des contrats qui les obligent de ne pas lier leurs problèmes
sociaux à leur production journalière pour ne pas affecter l’objectif
chilien en 2013.   

Category: Actualité Chili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *