Le Chili lance un appel d’offre pour l’exploitation du lithium

Publié le: 18-06-2012

Actualité Chili

(Mis à jour le: 13/06/2014)
Evaluer cet article

Le Chili lance un appel d’offre pour l’exploitation du lithium au sein du pays

Le Chili, le producteur numéro un en lithium dans le monde a autorisé l’exploitation de ses vastes réserves pour les entreprises privées. Une démarche critiquée par l’opposition qui voit qu’il est nécessaire de préserver un caractère stratégique.

A noter que le lithium est considéré comme étant le pétrole du futur. 85% des réserves mondiales de cet or gris sont concentrés sur 3 pays qui sont le Chili, la Bolivie et l’Argentine. Le lithium, est généralement utilisé pour les batteries de voiture, de téléphones portables ou d’ordinateurs.

Exploitation du lithium au Chili

Exploitation du lithium au Chili

Actuellement, deux entreprises privées seulement exploitent ce métal mou suite à une coopération avec l’Etat. La zone d’exploitation est concentrée dans la région du désert d’Atacama qui devrait être épuisés
entre 2030 et 2040.

Pendant la période de la dictature de Pinochet entre 1973 et 1990, le lithium a été considéré comme ressource stratégique et utilisé  pour les besoins d’armement nucléaire.

Mardi dernier, le gouvernement chilien a lancé un nouvel appel d’offres afin qu’une entreprise nationales ou étrangères effectue les opérations d’extraction du lithium.

100.000 tonnes de ce métal sur 20 ans sont en jeu. Les compagnies qui bénéficieront de cette offre devront reverser à l’Etat 7% du total de leurs recettes mensuelles en guise de royalties. L‘offre autorise également aux exploiteurs de choisir une zone d’extraction à leur choix.


Jaime Gajardo
, du Centre d’Etudes du cuivre a annoncé qu’ « envisager un changement est une bonne idée. Les raisons qui ont généré l’exception dans le cas du lithium pour des raisons stratégiques sont liées davantage à la qualité de lithium qu’à une utilisation dans la technologie nucléaire ».

 

Category: Actualité Chili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *