Le Mercosur suspend la participation du Paraguay au prochain sommet de Mendoza

Publié le: 27-06-2012

Actualité | | |

(Mis à jour le: 22/06/2019)
Evaluer cet article

Le Mercosur suspend la participation du Paraguay au sommet de Mendoza suite à la destitution du président Fernando Lugo

Le ministre des Affaires étrangères argentin a déclaré lors d’un communiqué publié le dimanche dernier que la participation du Paraguay au sommet des présidents membres du  Mercosur a été suspendue.

Le Mercosur est le marché commun sud-américain composé de l’Argentine, le Brésil, l’Uruguay et le Paraguay.

En effet, le communiqué a annoncé que le Mercosur a décidé de « retirer au Paraguay, de façon immédiate, le droit de participer à la 43e réunion du Conseil du marché commune et au Sommet des présidents du Mercosur, ainsi qu’aux réunions préparatoires ».

Le Mercosur suspend la participation du Paraguay au sommet de Mendoza

Le Mercosur suspend la participation du Paraguay au sommet de Mendoza

Cette 43ème réunion qui aura lieu à Mendoza devra se pencher sur l’état politique du Paraguay après la destitution du président Fernando Lugo, qui a été effectuée au pas de charge vendredi par le Parlement paraguayen, au terme d’un procès politique expédié en quelques heures, pour ne pas avoir mené ses fonctions dans les meilleures conditions.

Pour l’heure actuelle, aucun pays n’ reconnu ce nouveau pouvoir au Paraguay, particulièrement en Amérique latine où les critiques se sont enchainées et plusieurs ambassadeurs ont été rappelés par leurs pays.

Suite à cette destitution, José Felix Fernandez Estigarribia, le nouveau chef de la diplomatie au Paraguay a déclaré qu’il envisage faire partie du sommet du Mercosur jeudi le 28 et vendredi le 29 juin.

De son côté le président destitué Fernando Lugo a affirmé qu’il va participer au sommet de Mendoza en Argentine. M. Lugo a souligné avoir demandé  » à la présidente argentine Cristina Kirchner [hôte du sommet du Mercosur] de participer à cette réunion afin de pouvoir expliquer en détail ce qui s’est passé ici la semaine dernière ».

A noter que le Paraguay est le président actuel de l’Union sud-américaine des Nations (Unasur). M. Lugo a souligné qu’il est possible de transmettre cette présidence tournante de manière anticipée au Pérou à l’occasion du sommet du Mercosur.

Il a ajouté également que le Paraguay est gouverné actuellement par un gouvernement fantoche suite à un coup d’Etat parlementaire.

La destitution de Fernando Lugo est arrivée une semaine après les affrontements entre les paysans sans terre et la police qui a fait 17 morts dont 11 sont des paysans. Agé de 61 ns, M. Lugo est un ancien évêque de gauche.


Federico Franco
, son vice-président a fait partie de la foulée de la destitution et a annoncé la formation d’un nouveau gouvernement quelques heures plus tard.

Selon l’analyste politique et directeur d’un institut d’enquête d’opinions Francisco Capli, avec la chute de Lugo, les paysans sans terre ont perdu « un allié stratégique, mais qui n’a quasiment rien résolu à cause d’un manque d’appui parlementaire ». Au Paraguay 80% des terres sont détenus par 2% des propriétaires.

Tags: , ,

Category: Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *