Musée d’Art latino-américain de Buenos Aires

Voyage en Argentine | Argentine |

Rating: 4.5/5. From 2 votes.
Please wait...
(Last Updated On: 02/08/2018)

Le Musée d’Art latino-américain de Buenos Aires ou Museo de Arte Latinoamericano de Buenos Aires est connu sous l’abréviation MALBA. Il figure parmi les sites touristiques incontournables de l’Argentine et pour s’y rendre, il faut s’orienter dans le quartier de Palermo, sur l’Avenida Figueroa Alcorta de Buenos Aires.

L’origine du MALBA

À l’origine, le MALBA a été conçu pour héberger la collection d’Eduardo F. Costantini. La collection fut ouverte aux spécialistes dès 1990 et plusieurs œuvres ont même été empruntées à divers pays dans le cadre d’expositions. La collection entière fut présentée, pour la première fois, au public en 1996 au sein du Musée National des Beaux-Arts de Buenos Aires. Cette exposition ouverte au public fut ensuite réitérée au Museo Nacional de Artes Visuales de Montevideo, en Uruguay. Pour que l’exposition puisse être permanente, l’idée de construire un musée vint à l’artiste.

Musee d art latino americain de Buenos Aires

La construction du MALBA

De nos jours, le MALBA attire tant pour les œuvres qu’il abrite que pour son style architectural. Il a été construit sur un terrain acquis sur l’Avenida Figueroa Alcorta à Buenos Aires. Avant le début des travaux, Eduardo F. Costantini a lancé un concours international pour la construction de l’édifice. 450 propositions provenant de 45 pays différents ont été reçues à l’époque. Au final, ce sont trois architectes Argentins qui ont été retenus pour réaliser l’édifice du musée. On cite :

  • Gaston Atleman
  • Martin Fourcade
  • Alfredo Tapia

Le MALBA fut inauguré en septembre 2001.

Découvrez d’autres sites incontournables de l’Argentine

Le MALBA : un lieu de partage

Le MALBA est une œuvre d’art en soi. En le concevant, son fondateur, Eduardo F. Costantini, voulait faire du bâtiment un lieu de partage et pas seulement un lieu d’exposition ouvert au public. C’est pour cela qu’il a conçu le musée avec de nombreuses pièces semblables à des boîtes ouvertes et juxtaposées au sein d’une construction minimaliste. Les pièces sont toutes ouvertes sur l’extérieur.

Pieces du Malba

Une fois le bâtiment sur pied, les petites finitions achevées, l’organisation instaurée et la collection qui s’est vite décuplée, ce projet qui est née d’une passion individuelle est devenu un projet spectaculaire mis au service de l’art et de la culture.

Découvrez aussi : La place de Mai à Buenos Aires

Un fondateur de talent

À travers le MALBA, Eduardo Costantini, qui a fait fortune dans l’immobilier, voulait un centre où il pourrait exposer toutes ses œuvres et les faire partager au public. Soulignons que l’artiste est tout aussi bien doué en peintures qu’en sculptures sans compter le design, le collage et le dessin. Outre sa collection, le musée expose également des œuvres du 20ème siècle et d’aujourd’hui.

Hommage à la culture sud-américaine

Arte latino americano

Toutes les œuvres du MALBA rendent hommage à la culture sud-américaine. Il propose un véritable outil éducatif qui permet d’avoir un aperçu global de l’Argentine et de l’Amérique du sud sur tous les plans : social, politique, religieux, … Pour les amateurs d’art, ces œuvres sont des témoignages d’expression artistique moderne et contemporaine.

Des grands noms d’artistes latino-américains

Puisque le MALBA met en valeur l’art latino-américain, il n’est pas surprenant d’y découvrir des œuvres signées par des grands artistes originaires d’Amérique latine. On pourra y trouver les œuvres de :

  • Diego Rivera
  • Frida Kahlo
  • Joaquin Torres Garcia
  • Antonio Berni dont le travail se focalise surtout sur le monde ouvrier du 20ème siècle
  • Xul Solar qui nous fait découvrir ses œuvres symbolisant l’univers fantastique

Des œuvres ludiques

Les oeuvres du MALBA en Argentine

Le MALBA ne fait pas qu’exposer pour le plaisir des yeux, mais invite aussi les visiteurs à participer et à jouer avec certaines œuvres. Sa visite devient donc ludique pour toute la famille qui peut se prendre en photo à travers une paroi de plexiglas injecté de bulles d’air ou encore admirer les mécanismes des œuvres cinétiques de Julio Le Parc. Tout le monde peut y trouver son bonheur puisque divers ateliers et visites guidées y sont également proposés pour les enfants. Une manière de les initier à l’art dès leur jeune âge.

Les autres activités du musée

On peut aller au MALBA sans être un grand amateur d’art puisque le bâtiment abrite aussi une librairie, une cinémathèque et un point de restauration dirigé par le chef Français Jérôme Mathe. Outre la visite des expositions permanentes, vous pourrez également y trouver des expositions temporaires, des conférences, des ateliers, … nationaux et internationaux.

Concernant la cinémathèque, cette dernière ne cesse également d’évoluer pour proposer au public un programme toujours plus riche et varié. Tous les mois, cette activité du MALBA travaille à sauvegarder des films cultes de l’histoire du cinéma et à les mettre en avant en les mettant à diffuser sur écran géant.

Pour ce qui est du volet littérature, une panoplie d’activités est également organisée, de manière régulière. Cela peut prendre la forme de séminaires, de conférences littéraires, de présentations de livres, de cours de littérature, de rencontres avec les écrivains phares du moment, …

A lire également : Guide Buenos Aires, deux sites incontournables à découvrir

Quelques informations pratiques concernant le MALBA

Le MALBA en Argentine

Puisqu’un séjour en Argentine c’est une vaste aventure qui permet de découvrir toutes les facettes du pays, voici quelques informations pratiques à retenir sur le MALBA afin de programmer au mieux sa visite. Cela vous fera gagner du temps et vous permet de bien organiser votre séjour.

  • Quand aller au MALBA ?

Le musée d’art latino-américain de Buenos Aires est ouvert tous les jours à part le mardi. Les horaires ne sont toutefois pas les mêmes. Le Mercredi, il ouvre ses portes à partir de midi pour les fermer à 21 h 00 tandis que du jeudi au lundi, il ferme une heure à l’avance, c’est-à-dire à 20 h 00. Si votre séjour tombe sur un jour férié, rassurez-vous, le musée est ouvert sauf bien sûr s’il s’agit d’un mardi. Pendant les jours fériés, il reprend les mêmes horaires que tous les autres jours c’est-à-dire de midi à 20 h 00.

  • Propose-t-il des visites guidées ?

Le MALBA propose effectivement des visites guidées, ouvertes au grand public, tous les mercredis et dimanches à 16 h 00. Pour les chefs d’entreprises, les écoles, les agences de voyage, … qui veulent programmer une visite guidée en dehors de ces horaires et en langues espagnoles ou anglaises, ils peuvent directement entrer en contact avec le responsable du musée. Pour ces derniers, on parlera alors de visites privées.

  • L’entrée est-elle payante ?

Oui, la visite du musée est payante, mais elle est gratuite pour enfants de moins de 5 ans et les personnes handicapées.

Le Musée d'art latino-américain de Buenos Aires en Argentine

Durant les jours classiques d’ouverture, c’est-à-dire du jeudi à lundi, les étudiants, les enseignants et les personnes âgées accréditées bénéficient d’une réduction de 50 % et d’une gratuité les mercredis.

En ce qui concerne l’accès à la cinémathèque, tout le monde peut y accéder moyennant un prix d’entrée dont le montant varie selon les statuts. Les étudiants et les personnes âgées bénéficient, là encore, de tarifs avantageux.

Voici un guide pour prévoir votre budget lors d’un séjour en Argentine

  • Y a-t-il des consignes à connaître avant d’y aller ?

Oui, il existe quelques consignes que tout visiteur doit connaître, mais rassurez-vous, il n’y a rien de vraiment handicapant. Parmi les consignes principales, les visiteurs sont invités à ne pas toucher aux œuvres exposées. Ils doivent également éviter de manger, de boire ou de fumer au sein du musée pour mieux préserver les collections et les lieux. Prendre des photos n’est pas interdit, mais seulement sans flash. Bien évidemment, les clichés pris doivent être utilisés dans le cadre personnel.

Dans le cas où vous êtes accompagnés d’enfants en bas âge, de personnes à mobilité réduite ou de personnes handicapées, sachez que le MALBA est un établissement accessible. Cela signifie que vous pourrez y trouver des poussettes ou des sacs à dos pour bébé pour que la visite se passe bien ainsi que des rampes d’accès, des ascenseurs et des sanitaires adaptés.

D’autres musées à Buenos Aires

Découvrez le MALBA en Argentine

Toujours dans l’esprit de votre visite culturelle, sachez que le MALBA n’est pas le seul musée de la capitale de l’Argentine, une autre bonne raison de visiter Buenos Aires. En fait, la ville en compte plus d’une centaine, mais lorsque le séjour ne dure que quelques jours, mieux vaut tout de suite s’orienter vers les plus importants. Nous vous conseillons alors :

  • Le Museo de la Ciudad :

Comme son nom l’indique, il rend hommage à la capitale argentine. Ses collections et ses œuvres d’arts se réfèrent à l’histoire de la ville et aux différents univers qui le composent dont celui du tango. On y trouve des peintures, des sculptures, des photos, de vieux jouets, … Cet établissement situé à la Defensa est ouvert tous les jours de 11 à 18 heures.

  • Le MAMBA :

Le Musée d'Art Moderne de Buenos Aires en Argentine

C’est le Musée d’Art Moderne de Buenos Aires. Cet établissement abrite plus de 7 000 œuvres exposées de manière permanente, une bibliothèque et un centre de documentation d’envergure. Comme le MALBA, le MAMBA est connu à l’échelle internationale pour la diversité et la pluralité de ses activités. C’est un lieu d’échanges au sein duquel la culture argentine est mise à l’honneur. Ce musée se situe sur l’avenue San Juan et est ouvert tous les jours sauf le lundi.

  • Le Museo Casa de Carlos Gardel :

Carlos Gardel est un grand nom du tango immensément connu en Argentine et à travers le monde. Ce musée a été érigé pour lui rendre honneur et chérit, depuis le 13 mars 2012, une importante collection composée de plus de 1 000 créations musicales de l’artiste. Le public pourra y voir quelques objets personnels ayant appartenu à l’artiste ainsi que ses partitions musicales. Pour le découvrir, il faut se rendre sur l’avenue Jean Jaurès. Il est ouvert toute la semaine sauf le mardi.

Découvrez l’Argentine de A à Z

Tags:

Category: Voyage en Argentine, Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *