Le Teatro Colón, Buenos Aires

Voyage en Argentine | Argentine |

 

Le Teatro Colón est le théâtre et opéra historique de Buenos Aires. C’est un site incontournable à visiter lors de votre séjour dans la capitale argentine.

Où se trouve-t-il ?

Le Teatro Colón est niché entre les rues Livertador, Cerrito, Viamonte et Tucumán. Il borde la place Lavalle et trône donc au cœur de Buenos Aires avec ses 8 200 m².

Teatro Colon Buenos Aires

Un bâtiment emblématique de Buenos Aires

Le Teatro Colón est considéré comme l’un des cinq meilleurs Opéras au monde. Les mélomanes et musiciens l’apprécient pour sa taille, son excellente acoustique, sa valeur artistique et son architecture éclectique. Il se mesure donc à :

  • La Scala de Milan
  • Le Semperoper de Dresde
  • L’Opéra national de Paris
  • L’Opéra national de Vienne

En Argentine, il se retrouve également sur le même piédestal que la Casa Rosada et le palais du Congrès donc y est considéré comme un monument historique et emblématique de la capitale.

Son histoire

L’idée de concevoir un nouveau musée est née en 1886 de la part de l’intendant Torcuato de Alvear. L’homme souhaitait un musée d’envergure mondiale puisque l’ancien Teatro Colón était trop obsolète pour rivaliser avec les opéras des autres pays. Soulignons que l’ancien théâtre se situait autrefois dans l’actuel bâtiment occupé par la banque nationale argentine, en face de la place de Mai. Suite à cette initiative, le gouvernement argentin embauche l’Italien Francesco Tamburini à qui il confie la conception du nouveau théâtre en 1889. L’artiste s’inspire du style néobaroque de l’Opéra Garnier de Paris pour faire ses premières esquisses. Une fois le plan établi, les travaux commencèrent en 1890 pour être suspendus quelques mois plus tard à cause du décès de Tamburini.

Vittorio Meano, son collaborateur Italien reprend donc les rennes du projet auquel il apporta quelques modifications notamment en ce qui concerne le style architectural. En effet, contrairement à Tamburini, Vittorio Meano s’inspire de la néorenaissance italienne pour construire l’édifice. Il avait alors pour but d’italianiser un peu plus les premiers plans de son prédécesseur. Les travaux ont alors débuté pour être suspendus de nouveau en 1904 alors que la grande partie de la construction était déjà achevée. La cause de cette deuxième suspension : Vittorio Meano fut assassiné par son majordome.

Suite à ce nouveau décès, le gouvernement décida de choisir un architecte belge, Jules Dormal pour achever la construction du théâtre. Comme ses prédécesseurs, ce dernier y apporta aussi sa touche personnelle qui se traduit par l’influence de l’Art nouveau sur certaines parties du bâtiment et dans sa décoration.

Le Teatro Colón put enfin être inauguré le 25 mai 1908.

Teatro Colon vu d en haut

Les caractéristiques du théâtre

Le Teatro Colón :

  • Dispose de sept étages
  • Est doté d’une salle de représentation dotée de 2 500 sièges
  • Peut accueillir jusqu’à 3 000 spectateurs si l’on compte les gradins des derniers étages
  • A la forme d’un fer à cheval
  • Offre une des meilleures acoustiques au monde
  • Affiche les dimensions suivantes : 28 mètres de hauteur, 32 mètres de diamètre et 75 mètres de profondeur

Aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur, le théâtre affiche un mélange savant entre les différents styles architecturaux apportés par ses concepteurs : néobaroque et néorenaissance.

Interieur du Teatro Colon

L’intérieur du théâtre

Salon Dorado du Teatro ColonDès l’entrée, on retrouve une coupole composée de vitraux ainsi qu’un grand escalier qui mène aux deux salons des balcons et des liges. L’escalier est décoré de grands miroirs et de statues. En pénétrant dans la salle, on retrouve une pièce gigantesque tapissée d’étoffes écarlates et dorés et coiffée d’une coupole de 318 m². Un lustre de 7 m de diamètre et constitué de 700 ampoules est suspendu à la coupole. Originellement, la coupole affichait une peinture de Marcel Jambon, mais elle fut repeinte dans les années 60 par Raul Soldi.

Toujours aussi flamboyant

Malgré un siècle d’existence, le Teatro Colón est toujours aussi flamboyant qu’à ses débuts surtout grâce aux travaux de rénovation et de restauration qui y sont régulièrement entrepris. Les derniers travaux remontent de 2006 à 2010.

Une programmation riche

Depuis que le Teatro Colón a ouvert ses portes, tous les grands chefs, compositeurs et chanteurs de l’Opéra s’y sont produits tels que Pavarotti, Caruso, Boulez, Toscanini, Stravinski ou encore Maria Callas. Aujourd’hui encore, le théâtre offre une riche programmation donc lors d’un séjour à Buenos Aires, aussi court soit-il, ne manquez pas d’y faire un tour pour vivre une expérience vraiment extraordinaire. Outre les représentations, le théâtre est aussi ouvert pour des visites guidées qui ont lieu tous les jours de 9 h à 17 h.

Bon plan

Si vous avez un budget limité, vous pouvez très bien assister à une représentation du théâtre pour moins de 10 euros. Bien sûr, vous serez placé au septième étage surnommé l’étage du paradis, mais vous aurez alors un aperçu global du théâtre et ressentirez les frissons que donne une représentation au sein du théâtre.

Tags:

Category: Voyage en Argentine, Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *