Salto Angel : Les chutes d’eau de Salto Angel

 

Voyage au Venezuela | Venezuela | |

Le Salto Angel ou bien Salto del Angel signifiant « saut de l’ange » est une chute d’eau située au Venezuela. Elle figure parmi les chutes d’eau les plus hautes au monde avec une hauteur frôlant les 980 mètres, soit 16 fois plus importantes que les chutes du Niagara. Comme son nom le suppose, le Salto Angel compte parmi les zones naturelles les plus magnifiques et les plus impressionnantes de la planète. Situées sur le cours de la rivière rio Kerep qui coule dans le bassin versant de l’Orénoque, les chutes Salto Angel offrent une vue inoubliable aux visiteurs.

Découvrez le Salto del Angel au Venezuela

Mieux connaître le Salto Angel

Dans une région éloignée du Venezuela, sur le plateau Auyan Tepuy, l’un des plus hauts tepuys du pays, la rivière du rio Kerep donne naissance aux chutes d’eau Salto Angel. Elles se trouvent dans la région occidentale du parc national Canaima du Gran Sabana.

Salto Angel

Sur son chemin, le rio Kerep réalise une première chute de 807 mètres de haut, déjà un record mondial lors d’une seule étape, suivie d’une cascade et d’une seconde chute de 15 mètres pour atteindre finalement les 979 mètres de hauteur du Salto del Angel.

La chute joint la rivière rio Kerep au rio Churun puis au rio Carrao, des affluents de l’Orénoque. La cascade présente, avec les immenses falaises des tepuys, une vue magique, qui rappelle, entre autre, un Monde perdu, venu d’une autre planète.

Magnifique vidéo réalisée uniquement par des prises de vue par le haut des chutes d’eau Salto Angel au Venezuela. Comme indiqué plus haut, la traduction de Salto Angel est Saut de l’Ange. Au vue de la vidéo on comprend mieux le nom de cette merveille planétaire.

Vidéo Salto Angel par un touriste

Découvrez-en plus sur la République bolivarienne du Venezuela en voyageant au Venezuela

La petite histoire du Salto Angel

C’est en 1933 que les chutes ont été découvertes par l’avionneur américain Jimmy Angel alors qu’il était en train de réaliser un vol à bord de son avion, à la quête de filons d’or. Il n’a malheureusement pu apercevoir les chutes que d’en haut et se promit d’y revenir pour les voir de plus près.

Quatre ans plus tard, il se lança dans une première expédition aérienne avec un petit équipage, mais ne réussit pas à faire poser son avion, lequel s’enlisa. Ils voyageaient à bord d’un petit appareil Ryan /AMAC G-2-W Flamingo appelé El Rio Caroni. Suite au crash, seul l’appareil fut endommagé et ne fut retrouvé que 33 ans plus tard. Ce dernier se situe aujourd’hui à l’aéroport Tomas de Heres de Ciudad Bolivar.

Quant aux membres de l’équipage, bien qu’ils aient été déclarés décédés dans l’accident, ils ont survécu et ont même réussi à descendre du bloc rocheux au bout de 15 jours sans pour autant atteindre les chutes.

Les chutes d’eau Salto Angel

Les chutes d'eau Salto Angel

Suite à cette mésaventure, Jimmy Angel baptisa ces chutes, connues des Indiens comme étant le Kerepakupai merú, Salto del Angel.

A lire également : Les lieux à visiter impérativement au Venezuela

Selon des historiens, la région a été repérée dès 1910 par Ernesto Sanchez La Cruz, mais ne fut annoncée au public que par Angel.

Ce n’est qu’en 1955 que les chutes furent atteintes, pour la première fois, par une personne qui n’habite pas la zone. C’était l’explorateur letton Aleksandrs Laime qui y a accédé suite à l’ascension de l’Auyan Tepuy. Il a même réussi à créer un sentier qui en facilite l’accès. Ce chemin existe toujours et est aujourd’hui encore ouvert au public.

Découvrez aussi l’histoire du Venezuela

Comment se rendre au Salto del Angel ?

Vue aériene de Salto Angel

Pour découvrir les fameuses chutes Salto Angel ou « Angel Falls » en langue anglaise, il faut se rendre dans le parc de Canaima. Pour ce faire, il faut partir au départ de Ciudad Bolivar ou de Puerto Ordaz. Le site se situe au sud de l’Orénoque, dans la région sud-ouest du Venezuela. Il est rattaché à la municipalité de Gran Sabana et a été décrété parc national depuis le 12 juin 1962. Il s’étend sur une superficie de 3 000 000 d’hectares ce qui fait de lui, la deuxième plus vaste réserve naturelle du Venezuela et la sixième plus vaste réserve naturelle au monde. Pour mieux la visiter et avoir le temps de tout voir, il a été subdivisé en deux zones : la région occidentale et la région orientale.

Globalement, le Parc National de Canaima c’est un vaste ensemble de tepuys, de hautes montagnes, de rivières, de lacs, de forêts, de savanes et de cascades et chutes d’eau. La zone abrite de nombreuses espèces végétales ainsi que plusieurs espèces animales endémiques. Il faut savoir qu’il se situe sur le territoire du peuple Pemon qui se fera un plaisir de vous faire découvrir la région, leur culture, leur art, leur folklore et leur gastronomie.

  • La région orientale du parc :

Cette partie du parc abrite la Gran Sabana ou grande savane. Il est aussi bien possible de l’atteindre par voie aérienne que par voie terrestre.

  • La région occidentale du parc :

Découvrez les chutes d'eau, Salto del Angel au Venezuela

C’est dans cette zone du Parc de Canaima, que l’on appelle simplement Canaima, que l’on retrouve le Salto del Angel. Il est souvent considéré comme étant la plus haute chute d’eau au monde, mais en réalité, la chute baptisée La Catira qui se situe à proximité du Salto Angel, est la plus haute de la planète. Le seul bémol avec cette dernière c’est qu’elle n’est pas permanente et est, de ce fait, méconnu.

Pour se rendre au Salto del Angel, vous avez deux options :

  • Traverser la forêt vierge qui l’entoure pour une randonnée pédestre de dix heures
  • Remonter le Rio Churun à bord d’une pirogue, mais cela peut prendre trois jours pour arriver jusqu’aux pieds des chutes

Si aucune de ces deux options ne vous convient, vous pouvez vous contenter de survoler la zone en avion. Pour pouvoir profiter pleinement des chutes, mieux vaut y aller entre juin à décembre. En savoir plus sur la meilleure période pour aller au Venezuela

Le Salto Angel, une merveille de la nature

Isolée et difficile d’accès, le Salto Angel est une véritable merveille de la nature classée Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco en 1994. C’est un paradis perdu qui, même si est difficile d’accès, vaut vraiment le détour.

En 2004, elle a été élue 3ème Merveille Naturelle du Monde, un titre qu’elle a remporté à juste titre. Le Salto del Angel figure parmi les plus précieuses richesses du Venezuela.

Découvrez le Salto Angel au Venezuela

La vue aérienne des chutes est presque irréelle surtout lorsque le ciel est dégagé et que les nuages permettent alors d’admirer pleinement cette ligne verticale blanche qui se dresse fièrement au sein de cet environnement verdoyant. Même dans l’avion, vous entendrez le bruit assourdissant de cette eau qui se jette dans le vide pour atterrir 980 mètres plus bas et ressentirez la puissance des chutes. Le seul souci lorsqu’on choisit la découverte aérienne, c’est qu’on a tellement envie de toucher le Salto Angel, sans possibilité de le faire.

Le mieux reste donc de revenir plus tard, mais par voie fluviale ou pédestre. Une fois sur place, vous pourrez admirer les chutes d’en bas puis piquer une tête dans cette rivière qu’elle forme en contrebas. Vous pourrez également faire une traversée sous la chute afin de l’admirer par derrière.

Découvrez le Venezuela de A à Z

 

Tags: ,

Category: Voyage au Venezuela, Venezuela

Comments (1)

  1. Paillusson dit :

    Comment et quand pourrons nous y aller voir ces chutes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *