Ile de Pâques : l’ile la plus isolée de la planète au large du Chili

Publié le: 30-12-2011

Voyage au Chili | | |

(Mis à jour le: 19/03/2019)
Ile de Pâques : l’ile la plus isolée de la planète au large du Chili
3.4 (68%) 5 vote[s]

L’île de Pâques

L’île de Pâque, Isla de Pascua en espagnol, est probablement l’une des régions les plus isolées de la planète. Elle se situe au sud-est de l’océan Pacifique à 3700 km du Chili et à 4000 km de Tahiti. La région habitée la plus proche est à 2000 km à l’ouest.

C’est une île volcanique, connue surtout pour ses statues monumentales comme les moaïs et son écriture rongrongo, ou ce qu’on appelle écritures océaniques. Elle s’étend sur 162 km2 .

L’île de Pâques

ile-de-paques

 

Histoire de l’île de Pâque

Les premiers habitants de l’île ne sont pas connus jusqu’aujourd’hui, quelques études faites en 1950 ont démontré que les premiers Polynésiens sont arrivés sur cette île en les années 400 mais des analyses plus récentes ont précisé que la date qui a marqué les premiers venus sur cette île serait en 1200. Les premiers Polynésiens seraient partis des îles Marquises, du Tuamtu ou de Peticarn.

Cette île lointaine a été aperçu en 1687, alors que les européens sont assoiffés de connaitre ces terres nouvelles du Pacifique, par un pirate Edward Davis alors qu’il allait vers le cap Horn.

C’est en avril 1722, un soir de Pâques, lorsque l’amiral hollandais Jacob Roggeveen et ses camarades aperçoivent une terre inconnue. D’où vient son  nom  » Île de Paques « . Pendant une petite visite, les hollandais ont été maqués par les gigantesques statues implantées sur
l’île.

Après cette visite des hollandais, l’île demeure oubliée jusqu’en 1770 lorsque l’Espagne a décidé d’envoyer des expéditions pour faire une reconnaissance des terres proches de ses colonies. Ils occupent l’île.

Le 14 mars 1774, lors de son deuxième voyage dans le Pacifique, le capitaine Cook, fait une visite à l’île de Pâques. Malgré qu’il ne fut pas beaucoup enthousiaste par cette île qu’il trouve médiocre, ces descriptions ont permis une meilleur connaissance géographique et sur la
population.

L’île de Pâques

ile de Paques

ile de Paques

Deux ans plus tard, en 1776, la première expédition française avec aux commandes La Pérouse arrive sur les lieux. C’est là que l’histoire de l’île de Pâques entame une période des ténèbres, plusieurs massacres ont été infligés aux Pascuans. Les chasseurs d’esclaves péruviens ont tués un très grand nombre de la population de l’île de pâques en 1862.

Avec l’arrivée des missionnaires jésuites, les évènements semblent se calmer jusqu’à ce qu’un aventurier français, nommé Jean-Batiste Dutrou arrive sur l’île en prétendant vouloir introduire l’élevage sur l’île. Mais il a mis la région à feu et à sang, plusieurs accidents incidents ont lieu en en 1870, il fut assassiné en 1877.

Pendant l’année 1888 le Chili commence à louer des terrains sur l’île pour l’élevage des moutons. C’est en 1966 que l’île de Pâques est devenue un état du Chili.

La géographie de l’île de Pâques

L’île de Pâques est d’une forme triangulaire, son point culminant, le Maunga Terevaka est à 415 m. Sur cette île on compte 3 lacs d’eau douce qui se situe dans les ouvertures volcaniques ou Rano, Rano Kau, Rano Raraku et Rano Aroi, mais il n’y a pas de cours d’eau permanent.

Cette île volcanique a 3 cônes principaux qui sont éteints : le Maunga Terevaka qui constitue la superficie la plus importante de l’île ainsi que les monts Poike à l’est et Rano Kau au sud qui sont relié au Maunga Tereveka par des ponts constitués surtout des restes d’éruption ce qui a donné cette forme triangulaire.

Il y a plusieurs autres petits volcans comme le Rano Raraku, le Puna Pau et des tunnels de lave. Entourée de plusieurs petites îles inhabitées, l’île de Pâques fait partie de la chaine de Sala y Gómez, surtout sous-marine. Cette chaine qui commence à Pukao et qui arrive à Nazca, à 2700 km de long. Ces îles ont été formées il y a plus de 750 000 dernières années. Ses jeunes volcans n’ont pas été l’objet d’une éruption depuis plus de 100 000 ans.

Le Climat de l’île de Pâques

C’est un  climat subtropical maritime dont la température minimale est de 18 °C en juillet et août et celle la plus chaude est de 28 °C en février.

Les pluies sont plus ou moins fréquentes avec 1 138 mm de pluie annuellement, avril est le mois le plus pluvieux de l’année.

Flore et faune

Sur cette île et les  îlots rocheux proches d’elle, il y a un grand nombre  d’oiseaux de mer comme les mouettes, les goélands, les frégates ainsi que le mythique sterne noir qui est l’une des familles d’oiseaux en guise de disparition.

Dans le culte de Make-make, cet oiseau, le sterne noir, a un rôle inédit. En effet, à chaque année, à la date d’arrivée de cet oiseau migrateur  connu le plus sous le nom de manutara ou mahoké, les hommes partent vers le large de l’île Motu Nui afin de rapporter l’un de ses œufs, c’est le symbole de la création du genre humain.

Les Moais

Les Moais est le nom donné aux statues qui se trouvent sur l’île. Ils sont situés dans l’ouverture de volcan. Il y a environ 400 statues dont certains sont bien achevés et d’autres ne les ont pas. Le plus grand de ces statues mesure 10 m de haut et pèse 75 tonne. L’un des statues
inachevés, est de 21 mètre de haut et pèse 270 tonnes.

L’île de Pâques est en fait connue pour ce mystère des Moais, on ne sait pas comment ces statues ont été sculptés et mis en place.

Les Moais

les-moais

Les tablettes Rongo rongo et les pétroglyphes

Les tablettes Rongo rongo, sont des tablettes écrites avec une écriture inconnue qui jusqu’aujourd’hui reste indéchiffrable. On l’appelle écriture océanique. Ces plaquettes ajoutent au mystère de l’île puisqu’elles sont uniques.

Des tablettes et des sculptures en bois des premiers habitants pascuanes ont été retrouvés avec des pétroglyphes. Des répétitions de symboles ont été remarqués comme: oiseau-pénis-poisson-vulve-humain qui parlent des traditions polynésiens sur le fait que « les oiseaux ont copulé avec
les poissons et ainsi ont été engendrés les premiers hommes »

 

Un site de référence sur l’ile de Pâques tenu par Hervé http://www.rapanui.fr/Page%20Culture.htm, passionnant.

 

Tags: , ,

Category: Voyage au Chili

Comments (7)

  1. Jacques dit :

    ah c’est magnifique mais bien isolé plusieurs milliers de kilometres de tout, les gens qui y habitent doivent être quand meme assez autonome, sinon
    gros soucis

  2. Consuelo dit :

    Paques
    J’y suis allé il y a une dizaine d’années
    et j’avais bien aimé l’ile de paques
    ce qui m’avait impressionné est la sérénité et la plénitude des statues
    difficile à expliquer mais c’est une ile qui a une forte prèsence
    allez y vous allez aimer

  3. Nathalie dit :

    Ceci donne vraiment envie de s’évader du tourbillon de la vie et partir loin, découvrir cette région paisible et lointaine!

  4. Pierre dit :

    île de paques
    Waw…C’est magnifique de voir que l’être humain est capable de s’habituer avec la nature qui l’entoure.
    Des milliers de kilomètres pour arriver à la première zone peuplée, c’est beaucoup, mais c’est merveilleux en même temps

  5. Emma dit :

    l’île des rêves
    J’ai beaucoup lu sur cette île depuis toute jeune et j’ai toujours rêvé d’y aller un jour et jusqu’aujourd’hui j’attend l’arrivée de ce jour…

  6. Andreas dit :

    Paques
    Dommage que ce soit au milieu du pacifique

    si loin car cela a l’air d’être assez extraordinaire comme endroit
    comment des gens ont pu faire 3000 km à l’écart de tout
    pour coloniser des iles au milieu de nul part

    et ces statues étranges et majestueuses, vraiment exceptionnel, moi qui aime faire des photos
    cela doit être génial

  7. Alberto dit :

    Je connais 4 de 5 continents, plus de 40 pays et nulle part au monde je n’ai jamais ressenti quelque chose de si fort, mystique, mystérieux et extraordinaire dans cette île magnifique. C’est quelque chose qu’il faut voire dans cette vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *