Lima : la ville de Lima capitale du Pérou

Publié le: 15-02-2012

Voyage au Pérou | | | | | |

(Mis à jour le: 30/05/2019)
Lima : la ville de Lima capitale du Pérou
4 (80%) 8 vote[s]

Lima, ou la Ville des Rois est la capitale du Pérou. Elle est  la principale ville du pays et la 5ème plus grande ville en Amérique du sud.

Lima est dotée d’une magnifique architecture coloniale qui lui a valu la nomination de Patrimoine culturel de l’humanité par l’UNESCO en 1997

La ville de Lima

ville-lima

 

Géographie de Lima

Lima est située au centre du Pérou sur la vallée des rivières Chillón, Rímac et Lurín sur une superficie de 2 664,67 km². C’est la ville la plus étendue sur un désert, devant Le Caire, elle est entourée des montagnes de la cordillère des Andes.

Le climat de la ville de Lima est subtropical désertique avec de faibles précipitations qui ne dépassent pas les 6 mm annuellement. En raison de sa situation géographique au pied des Andes, la vapeur de l’eau de la mer reste concentrée dans l’atmosphère de la ville pour atteindre un taux d’humidité de 100%  entre juin et décembre.

Les températures maximales dans cette ville sont de l’ordre de 26°C et celles inférieurs sont de 12°C.

Histoire de Lima

La vallée ou se situe La ville actuelle de Lima était une vallée par des tribus indiens, les Ychma.

La ville de Lima a été fondée par le conquistador espagnol Francisco Pizarro le 18 janvier 1535. Elle fut baptisée la «Cité des rois» mais avec le temps, son nom original qui se rapporte aux habitants originaires du site, a persisté. En fait, sur les premières cartes du Pérou, la région est nommée à la fois Lima et la Ville des Rois.

Depuis sa fondation, Lima est devenue une zone très importante pour l’Espagne.

Lima déborde de lieux historiques comme par exemple l‘ancien site précolombien de Pachacamac, le siège d’un éventuel oracle qui aurait vécu dans cet endroit bien longtemps avent les Incas. Il y a également plusieurs grandes maisons et églises coloniales telles que la Cathédrale, le couvent de San Francisco, l’église et le couvent des
Nazaréennes et le palais de Torre Tagle, qui est actuellement le siège du ministère des Affaires étrangères.

Lima

 

lima

 

Les importants districts de la ville de Lima

Cette belle ville du Pérou est composée de plusieurs  endroits qui valent la peine d’être visité :

  • Miraflores, la région la plus moderne de la ville, avec une importante infrastructure ainsi que les grands  hôtels, les restaurants de toutes spécialités, des centres commerciaux et de nombreuses discothèques.

En savoir plus surle cimetière de Lima : Une nouvelle destination touristique de Lima au Pérou

Miraflores est connue pour ses merveilleuses plages qui sont parfaites pour la pratique de surf et les vols libres.

  • San Isidro, c’est un district connu pour être un quartier d’affaires moderne et qui se compose de plusieurs parcs naturels.

Lire aussi – Santiago du Chili : la capitale du Chili

  • Santiago de Surco, ce quartier est fameux pour ses caves à vin qui ont été fondé depuis les débuts du siècle précédent.

La cathédrale de Lima

cathédrale-lima

Que faire à Lima ?

Lima est un beau mélange d’ancien et de neuf. Au fil de la visite, on plonge dans un univers où deux univers cohabitent harmonieusement. Le contraste est alors saisissant et les découvertes deviennent une belle aventure vraiment fascinante. Pour réellement connaître Lima, avant de la juger, voici quelques incontournables que je vous invite à visiter …

Les musées

La capitale du Pérou abrite de nombreux musées à ne pas manquer tels que :

  • le Musée des minéraux Andres del Castillo :

Ce musée a été aménagé au sein d’une belle bâtisse baptisée Casa Belen. Cette dernière se situe tout près de la Plaza San Martin. Le musée abrite des trésors inestimables que l’on considère d’ailleurs comme la plus prestigieuse collection de minéraux de tout le Pérou. L’établissement compte diverses salles dont une salle entièrement dédiée aux minéraux phosphorescents.

  • le Musée de l’or du Pérou :

Alors que je longeais un quartier résidentiel de la ville, à Surco, et que j’admirais les belles demeures élégantes de la zone, je tombe sur un établissement baptisé Musée de l’or du Pérou. Le nom m’intrigue de suite et même si cet établissement ne figurait pas vraiment dans mon itinéraire, je n’hésite pas et y entre tout de suite.

On y découvre une importante collection d’orfèvrerie datant de l’époque précolombienne. Les objets exposés sont essentiellement en or, mais pas que. On y trouve aussi d’autres matières précieuses comme l’argent, les pierres précieuses, le cuivre, … Ils ont été utilisés pour façonner des bijoux, des couteaux sacrés, des masques funéraires, des couronnes, …

A côté de cette section, on peut également découvrir une zone dédiée aux armes et aux uniformes, des objets qui rappellent que le Pérou n’était pas un pays aussi pacifique auparavant.

Il faut vraiment compter toute une matinée pour découvrir tous les objets de ce musée.

  • le Musée Amano :

Cet établissement se dédie aux textiles précolombiens ayant existé à travers le monde. Il abrite une belle collection issue de nombreuses cultures et globalement, il permet de découvrir comment l’industrie textile s’est développée au Pérou et, quels outils et matières les Péruviens ont utilisé pour créer et teindre leurs textiles.

En tout, on y découvre 460 pièces issues essentiellement des civilisations Inca, Paracas, Sihuas, Chavin, Chancay, Lambayeque, Huari, Nasca, Chimu, Mochica et Chuquibamba.

  • le MALI ou Musée d’art de Lima :

Ce musée se situe au sein du Parque de la Exposicion lequel a été aménagé en 1872 dans le cadre de l’Exposition internationale de Lima. Ici, c’est 3 000 ans d’histoire qu’on découvre à travers les neuf salles d’exposition du musée. On y trouve de nombreuses sortes d’objets d’art comme de la céramique, des meubles, des textiles, des peintures, … Les objets exposés de manière permanente font surtout référence à l’ère précolombienne, mais on peut également assister à des expositions temporaires organisées par des artistes nationaux et internationaux.

Soulignons que l’établissement se situe dans le centre historique de la ville donc vous le trouverez assez facilement.

  • le Musée Larco :

Le musée Larco de Lima au Pérou

C’est au sein d’une belle hacienda datant du 18e siècle que l’on découvre ce musée. Les trésors que chérit ce musée représentent près de 5 000 ans d’histoire. Sa collection se compose essentiellement d’artefacts précolombiens dont une importante collection d’art érotique précolombien.

Il s’agit, sans nul doute, du plus riche musée du Pérou étant donné qu’une fois passé les 5 000 pièces exposées, on peut continuer la visiter vers la réserve de l’établissement. Le fait d’avoir accès à cette pièce m’étonne un peu vu que dans la plupart des musées, la réserve est strictement interdite au personnel. Au Musée Larco, on peut y pénétrer pour découvrir plus de 30 000 autres pièces archéologiques. Inutile de vous dire qu’il faut au moins la journée entière pour pouvoir les admirer toutes !

Une fois la visite terminée, je prends le temps de découvrir enfin les extérieurs de la bâtisse avec son vaste jardin fleuri et son café-restaurant où l’on peut dîner sur la terrasse. J’aurais aimé y aller en couple vu que l’endroit est très romantique.

  • le Musée national d’archéologie, anthropologie et histoire du Pérou :

Ce musée a été le seul et le premier musée du Pérou pendant près de 100 ans. Il abrite plus de 300 000 pièces représentant, dans leur ensemble, près de 12 000 ans d’histoire ce qui signifie qu’on y trouve des objets datant de l’ère préhispanique, de la période coloniale et de la période républicaine.

Le découvrir c’est un peu faire un retour dans le temps puisqu’au fil de la visite, on découvre quand les diverses activités sont apparues en ce temps-là à savoir la poterie, la métallurgie, le textile, la céramique, les lieux religieux, …

Aussi, de nombreuses cultures y sont également représentées comme les civilisations Nasca, Churajon, Tiwanaku, Chancay, Paracas ; Chiribaya e Ychsma, Huari, … et plusieurs communautés originaires de l’Amazonie.

Découvrez l’Amazonie péruvienne

Le musée se répartit sur diverses salles dont la salle de l’empire inca baptisée Tawantinsuyu. Cette pièce abrite des maquettes du Machu Picchu, du Coricancha à Cusco et du Wiñay Wayna.

Dès que l’on sort du musée, j’aperçois tout près une taverne traditionnelle baptisée Antigua Taberna Queirolo. Mes hôtes m’en ont tellement parlé que j’y entre sans aucune hésitation. Le lieu date de 1870 et pour ceux qui veulent découvrir la gastronomie péruvienne, c’est l’adresse à ne pas rater.

  • la Casa de Aliaga :

Ce n’est pas un musée à proprement parler, mais elle y ressemble. La Casa de Aliaga est l’une des plus anciennes maisons coloniales de la capitale. Elle a été construite au cours du 16e siècle et affiche, aujourd’hui encore, les traits caractéristiques de la période coloniale. En son sein, on découvre de grands et vastes escaliers, un salon d’inspiration française avec du mobilier Louis XVI, un patio intérieur joliment aménagé, …

La maison appartient toujours à la famille de Jeronimo de Aliaga, celui qui la fit construire. Elle peut toutefois être visitée, mais il faut faire une réservation au préalable pour que ses propriétaires puissent vous programmer une visite guidée de ce lieu historique.

Les places

Comme toutes les villes coloniales de l’Amérique du Sud, Lima abrite de nombreuses places aujourd’hui faisant office de lieur de rendez-vous aux habitants et aux évènements culturels. Dans cette ville dynamique, je découvre :

La Place d’Armes ou Plaza Mayor :

Découvrez la Plaza Mayor de Lima au Pérou

On la considère comme le cœur même de la capitale et en m’y rendant, je comprends pourquoi. La place est entourée par de nombreux grands édifices comme :

  • le Palais de l’Archevêché qui abrite, depuis quelques années, le musée d’art religieux
  • le Museo del pisco ou plutôt le bar dédié au pisco
  • le Chocomuseo : c’est un établissement dédié au chocolat qui propose de nombreux produits chocolatés, un historique du chocolat au Pérou et des ateliers de fabrication de chocolat
  • la basilique-cathédrale métropolitaine de Lima dont la construction remonte en 1535. L’édifice a été la demeure du prince Sinchi Puma et est un lieu de culte inca. Il a été maintes fois restauré qu’aujourd’hui, il affiche un style cosmopolite entre baroque, romantique, néoclassique et gothique. En tout, elle abrite 13 chapelles et on y trouve également la tombe de Francisco Pizarro
  • le palais du gouvernement où vit le président du Pérou. L’établissement n’est pas ouvert au public, mais tous les midis, la foule s’y réunit pour assister à la relève de la garde
  • le Bar Cordano : on ne peut pas aller à Lima sans se rendre dans ce bar. L’établissement a ouvert ses portes en 1900 et est devenu une véritable institution de la vie péruvienne. Ici, il faut absolument goûter le sandwich au jambon, mais pas que. On peut également y déguster du pisco même si on a déjà été bien servi au Museo del pisco.

La Place San Martin :

Cette place a été aménagée pour rendre hommage à un important personnage ayant joué un rôle majeur dans l’indépendance du Pérou à savoir José de San Martin. On y trouve d’ailleurs une statue qui le représente sur son cheval. C’est une jolie place entourée de grands bâtiments blancs.

D’autres lieux d’intérêt

Et pour ceux qui disposent encore d’assez de temps pour visiter Lima, voici d’autres endroits à ne surtout pas manquer :

Le quartier chinois :

Lima abrite la 7e plus importante communauté chinoise à travers le monde après la Chine. Cette dernière occupe surtout le quartier de Barrios Altos juste à côté du centre historique. On le surnomme le « barrio chino » ou quartier chinois. C’est là qu’il faut se rendre pour déguster une cuisine fusion chinoise qui mélange cuisine péruvienne et cuisine chinoise. Quand on vous proposera de manger du chifa, vous saurez d’emblée que c’est dans ce quartier que vous allez manger.

Barranco :

Contrairement au barrio chino, Barranco c’est le quartier bohème de la capitale. Ses grandes maisons témoignent encore de son passé prospère, car il fut un temps où la zone était consacrée aux familles riches de la capitale. Aujourd’hui, la plupart d’entre elles sont laissées à l’abandon tandis que d’autres sont plus belles que jamais, mais reconverties en restaurant ou en hôtel.

Dans le quartier de Barranco, on découvre également la Bajada de Baños, une avenue qui descend jusqu’à la plage et le Pont des Soupirs. Les grands amateurs de photographies ne manqueront pas de les visiter ainsi que les amateurs de street art.

Rappelons qu’à Lima, le street art est une institution culturelle à part entière. Le quartier est d’ailleurs le principal centre du street art au sein de la capitale et de nombreuses agences proposent même une visite guidée pour découvrir ses plus prestigieuses fresques murales.

Le Musée MATE de Lima au Pérou

Autres atouts majeurs de ce quartier hipster : le MATE ou Musée Mario Testino axé sur la photographie de mode et le Musée de Pedro de Osma qui abrite une collection d’art péruvien datant du 16e au 19e siècle.

Et pour les amateurs de fêtes, ne manquez pas de faire un tour dans une Peña qui propose de la musique traditionnelle « criolla ».

Malecon :

Il s’agit d’une promenade située entre Barranco et Miraflores. Elle a été aménagée le long de l’Océan Pacifique et est l’endroit idéal pour faire de belles rencontres. Les vues y sont superbes et bizarrement, la mer n’est pas le seul paysage au rendez-vous. On découvre aussi une succession d’espaces verts joliment aménagés et en fin de journée, on ne peut pas manquer le coucher de soleil. Là encore, mieux vaut y aller en bonne compagnie sinon on risque de se sentir un peu seul au milieu des couples.

En début de journée, Malecon est le lieu de jogging et de vélo des habitants. Pour ma part, c’est mon endroit favori pour déjeuner. Après des semaines au Pérou, je suis ravi de découvrir un établissement ouvert par une française où l’on peut déguster de délicieuses crêpes avec un bon jus d’orange très frais.

Callao :

C’est là que mon avion a atterri, à l’aéroport international Jorge Chavez. Cette zone, considérée comme un district de la ville abrite aussi le plus important port du Pérou qui fut autrefois l’un des plus importants ports de l’Amérique du Sud.

Et sans vouloir tomber dans la paranoïa, il est conseillé de ne pas s’y aventurer seul. Mieux vaut y aller avec un ami de confiance qui vit au Pérou ou sinon, allez-y en taxi.

Parmi les lieux sûrs de la zone, je vous recommande :

  • le Monumental : c’est un important centre d’art de la capitale. On y trouve de nombreuses galeries et salles d’exposition ainsi que de nombreuses fresques murales.
  • les îles Palomino : au départ du port, il faut faire une traversée d’environ 2 h pour atteindre la première île, celle de San Lorenzo. On atteint ensuite l’île del Fronton et enfin les îles Cavinzas peuplées par une colonie de pingouins de Humbolt et quelques colonies d’otaries.
  • Punta : c’est un petit quartier réputé pour son ceviche et pour la forteresse Real Felipe
  • les Balcons de Lima :

Lima abritait autrefois de nombreux balcons érigés au temps de la vice-royauté. De nos jours, la majorité n’a pas survécu au temps, mais on peut quand même découvrir quelques-uns d’entre eux, parmi ceux qui ont subi une restauration vers la fin des années 90.

Vous pourrez en admirer à la Casa de Osambela ou Casa de Oquendo ainsi qu’au Palais de Torre Tagle.

Le Mercado Central :

Les adeptes de shopping et d’emplettes en tout genre trouveront leur bonheur au Mercado Central. L’endroit est un peu chaotique, mais on y trouve de tout, des denrées alimentaires aux articles vestimentaires et appareils électroniques.

Le Circuito Magico del Agua :

Zoom sur le circuito magico del agua à Lima au Pérou

One of Lima’s attractions, the Circuito Ma?gico Del Agua is worth a visit. A park of lit up water fountains might seem cheesy to the seasoned tourist, but it’s totally fun (and only 4 Soles to get in). I love how this tunnel looked, of red-lit water arching overhead. Very cool.

C’est un circuit composé de 13 fontaines que l’on peut découvrir au Parque de la Reserva. Passer sous les fontaines est une expérience que je recommande fortement, mais seulement à ceux qui n’ont pas peur de se mouiller.

A la nuit tombée, le spectacle est encore plus beau, car les fontaines s’illuminent alors et dans une partie du parc, à la « Fuente de Fantasia » se déroule un spectacle magique qui met en scène un jeu de lasers, des images de danses péruviennes sur près de 120 m de jets d’eau.

Huaca Pucllana :

On découvre le site précolombien Huaca Pucllana, âgé de près de 1600 ans à Miraflores. La pyramide principale s’y tient encore ainsi qu’un potager, un restaurant, un élevage d’alpagas et de lamas, …

Découvrez le Pérou de A à Z

Tags: , , , , ,

Category: Voyage au Pérou

Comments (5)

  1. Paul dit :

    Lima
    Je ne connais pas
    mais pour la première fois on va au Pérou en Octobre prochain

    j’ai hate

  2. Victor dit :

    Une ville originale
    Lima est une ville très originale et son peuple est très aimable, vous vous sentez chez vous!
    Moi j’y suis allé il y a presque 5 ans et je rêve d’y retourner, c’était une expérience inédite!

  3. Pauline dit :

    Pachacamac
    Je vais à Lima dans un mois et j’ai hâte de voir cette ville magique…J’ai prévu de visiter le site Pachacamac!

  4. Fred dit :

    Lima
    Lima est une belle ville de l’Amérique du sud, elle attire les touristes grâce à ses sites historiques incontournable.
    Elle est également doté d’une architecture naturelle qui lui permet de garder cette aire chaleureuse et mythique!
    A voir!

  5. sabrina dit :

    J’habite en Afrique du nord , l’Amérique du sud reste un lieu exotique pour moi , je rêve d’y visiter un jour
    vraiment j’adore ces lieux:-) un plaisir de découvrir les villes et les pays de l’amérique du sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *