Mariana : le drame pourrait faire état de 15 morts

Brésil | Actualité Brésil | Actualité |

No votes yet.
Please wait...
(Last Updated On: 29/09/2018)

Suite à la catastrophe minière qui a eu lieu jeudi dernier à Mariana (Brésil), 28 personnes sont portées disparues. Selon les informations recueillies auprès des autorités dimanche, il y en aurait 13 qui ont perdu la vie.

D’après les déclarations de Fernando Pimetel, gouverneur de l’Etat de Minas Gerais (dans le sud-est du Brésil), il serait vraisemblablement difficile de voir les 13 personnes portées disparues encore en vie, ces dernières ayant été au réservoir lors de l’accident. Les secours continuent toutefois leur recherche, dans l’espoir de trouver des survivants. Cela fait plusieurs jours que le drame a eu lieu, la rupture d’un barrage retenant les déchets de minerai de fer ayant rompu et provoqué une énorme coulée de boue. Le site appartient à la compagnie Samarco.

Mariana : le drame pourrait faire état de 15 morts

Les recherches ont été reprises le matin près de la ville de Mariana, où de nombreux villages ont été envahis par la boue.

Portées disparues

Mis à part les treize ouvriers de la mine, 15 habitants de la région restaient introuvables samedi encore.  A cette date, seule une personne a été officiellement déclarée morte, mais ce chiffre devrait bien évidemment croître, selon  Gonçalves Junior.

Les recherches se centralisaient surtout dans le village de Bento Rodrigues, entièrement enseveli par l’impressionnante coulée de boue. Ce sont quelques 60 millions de m3 de boue qui avaient envahi la vallée.  Cette boue coulait sur une étendue énorme samedi dernier (jusqu‘à 100 km de long) et ne tarda pas à atteindre d’autres villages puis à se déverser dans les rivières. D’après le maire de Mariana, qui a communiqué un premier bilan samedi, les 13 personnes étaient samedi encore considérées comme disparues.

Des secouristes continuent les recherches et des hélicoptères ont été mobilisés à cet effet. Les proches gardent l’espoir de retrouver les personnes disparues en vie.

Lire aussi : Voltalia, deux ferme éolienne au Brésil

Tags:

Category: Brésil, Actualité Brésil, Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *