Mexique : la grippe aviaire est de retour

Publié le: 25-02-2013

Actualité Mexique |

(Mis à jour le: 03/07/2018)
Evaluer cet article

Au Mexique, plus particulièrement dans l’État du Guanajuato, situé à 400 Km du nord de Mexico, la grippe aviaire est de retour. Les poulaillers du Bachoco, premier producteur d’œufs du Mexique et l’un des importants du monde, étaient  gravement touchés : sur un total de douze poulaillers reproducteurs, le virus  a touché sept poulaillers.

La grippe aviaire au Mexique

 la grippe aviaire

 

Suite au déclenchement de ce virus, près de 1,2
millions de poules ont été sacrifiés. Le reste des poules a été mis en
quarantaine après avoir fait les vaccins nécessaires.

Les
autorités ont été obligées de prendre une telle décision afin de
pouvoir faire face à cette grippe dangereuse et prendre en main la
maitrise de la situation. Le ministère mexicain de l’agriculture a
annoncé aux producteurs d’œufs qu’il faudrait encore sacrifier 10 à 12
millions de volailles comme ils avaient dû le faire en juin dernier,
lors de la première grippe aviaire, afin de procurer aux consommateurs
des œufs sains.

La production des œufs a
considérablement diminué. Chose qui explique par la suite Le reste des
poules a été mis en quarantaine après avoir fait les vaccins
nécessaires.

Les autorités ont été obligées de
prendre une telle décision afin de pouvoir faire face à cette grippe
dangereuse et prendre en main la maitrise de la situation. Le ministère
mexicain de l’agriculture a annoncé aux producteurs d’œufs qu’il
faudrait encore sacrifier 10 à 12 millions de volailles comme ils
avaient dû le faire en juin dernier, lors de la première grippe aviaire,
afin de procurer aux consommateurs des œufs sains.

La production des œufs a considérablement diminué. Chose qui explique par la suite l’augmentation  du prix de l’œuf de 5 à 10%.

L’augmentation
des prix était très considérable pour autant que l’État avait promis de
garder un bon seuil production et ne pas toucher le prix de vente. Elle
estime que le niveau de production n’est pas aussi mal au point que les
prix seront augmentés à 10%. Elle trouve que les producteurs ont décidé
de profiter de cette crise pour réaliser des profits extraordinaires
surtout que les mexicains sont connus par une consommation abondante
d’œufs, à savoir, près de 250 kilos par an et par personne. En effet, au
Mexique, les pauvres se nourrirent essentiellement des œufs. C’est bien
leur principal aliment. 

Tags:

Category: Actualité Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *