Mexique : le poète Javier Sicilia soutient le nouveau président

Publié le: 25-01-2013

Actualité Mexique | |

(Mis à jour le: 07/08/2018)
Evaluer cet article
Au Mexique, Enrique Peña Nieto était élu en 1er décembre le nouveau président du pays. Il a promis à son peuple qu’il va tout essayer pour pouvoir diminuer le nombre élevé de victimes qui résulte des affrontements et de la guerre contre les cartels. Il précise aussi que suite à ces affrontements le Mexique a perdu plus de 60 000 personnes et 20 000 disparus.
 

Javier Sicilia

Javier Sicilia

Comme une première réaction contre ces affrontements, le nouveau
président a mis une nouvelle loi susceptible de protéger les droits des
victimes de la violence. Cette loi a été opérationnalisée dès le 1er
janvier.
Triste de la perte de son jeune fils, le poète Javier
Sicilia a soutenu le discours du nouveau président. Javier Sicilia est
l’un des parents qui ont beaucoup souffert de ces affrontements et de la
guerre contre les cartels. En mars 2011, le poète a perdu son jeune
fils âgé de 24 ans qui a été pris dans une fusillade dans l’Etat de
Morelos au sud de Mexico.
Depuis la mort de son enfant, cet homme
n’a pas cessé de faire entendre sa voix pour pouvoir mettre fin à toutes
ces fusillades et à cette violence intolérable qui prenaient les vies
des innocents. 

Tags: ,

Category: Actualité Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *