Mexique : les papillons monarques en péril ?

Publié le: 25-09-2014

Mexique | Actualité Mexique | |

(Mis à jour le: 22/08/2018)
Evaluer cet article

Depuis le mois de février dernier, le Mexique, le Canada et les États-Unis se sont unis pour la conservation du papillon monarque qui est considéré comme un symbole de l’Amérique du Nord. Le Mexique s’inquiète donc de la disparition en masse de cette espèce de papillons, une disparition qui a commencé depuis une vingtaine d’années.

papillons monarques

Le papillon monarque

Le papillon monarque se distingue par sa couleur orangée et ses contours noirs. Chaque année, il migre du Canada pour atteindre les forêts du Mexique en faisant d’abord une halte aux États-Unis. Durant ce voyage, le papillon monarque dépose des petits œufs un peu partout sur son chemin et lorsque la larve en sort, elle va se nourrir d’une plante que l’on appelle asclépiade. C’est une plante herbacée et les larves du papillon monarque ne se nourrissent que de cette plante.

Malheureusement, cette plante commence à disparaître à cause des pesticides utilisés en grande quantité dans la culture du soja et du maïs aux États-Unis et au Canada. Les larves, n’arrivant plus à trouver de la nourriture, finissent par mourir sans atteindre leur forme finale qu’est le papillon d’où leur diminution en masse.

chenille monarque

Une disparition qui remonte à une vingtaine d’années

Depuis les 20 dernières années, les colonies de papillons monarques n’ont cessé de diminuer, mais cette année, on remarque la plus grande diminution jamais remarquée. En effet, en 1993, la colonie couvrait 18 hectares alors que pour la saison 2013-2014, elle couvre à peine les 0,67 hectares. Autrement dit, en 18 années, le nombre des papillons monarques est passé de un milliard à 33 millions.

Face à cette grosse disparition, le gouvernement mexicain n’a pas attendu la réunion prévue pour le mois d’octobre pour sonner l’alarme aux États-Unis et au Canada.

Le papillon monarque : voué à disparaître ?

Chaque année, les papillons monarques partent du Canada pour rejoindre les forêts de la région du Michoacan au Mexique. Ils font alors un voyage de 5000 km pour atteindre cette destination. Avec la disparition en masse de ces papillons, on s’inquiète alors de la disparition de l’espèce.

Selon Luis Fueyo Mac Donald, l’extinction de l’espèce n’est pas à craindre, mais c’est le phénomène migratoire qu’effectuent annuellement ces papillons qui est en péril. C’est la raison pour laquelle le groupe mexicain pour la conservation du phénomène migratoire du papillon Monarque a sonné l’alerte auprès de ses homologues Canadiens et Américains.

D’autres causes au péril de la migration des papillons monarques

L’utilisation des pesticides n’est pas la seule cause à l’origine du péril du phénomène migratoire, mais on peut aussi citer le changement climatique, l’urbanisation de nombreux espaces figurant parmi l’habitat naturel du papillon monarque et le projet d’ouverture d’une mine à Angangueo, dans le Michoacan, véritable sanctuaire du papillon monarque lorsqu’il arrive au Mexique. C’est notamment l’entreprise minière Grupo Mexico qui projette de mettre ce projet à exécution.

 

Tags: ,

Category: Mexique, Actualité Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *