Amérique du Sud : le classement de la qualification pour la Coupe du Monde 2018

Actualité |

Evaluation: 5.0/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 2018-06-11)

C’est la Confédération sud-américaine de Football (CONMEBOL) qui a veillé au bon déroulement des matchs éliminatoires de la zone Amérique du Sud en vue de la Coupe du Monde 2018. 10 pays membres de la Confédération y ont participé dans l’espoir de remporter l’une des quatre ou cinq places qualificatives pour le Mondial. Les matchs ont commencé dès 2015 et ne se sont terminés qu’en 2017. Quelles sont les équipes sud-américaines qui iront en Russie ?

Le déroulement des éliminatoires

Pour déterminer quelles équipes iront représenter l’Amérique du Sud au Mondial, la CONMEBOL a organisé un mini-championnat en guise d’éliminatoires. Les dix pays engagés devaient s’affronter en matchs aller-retour et chacun d’eux ont dû jouer un total de 18 matchs pendant les 18 journées programmées pour les éliminatoires.

Ces journées étaient groupées par « journées doubles » c’est-à-dire que chaque équipe devait jouer deux fois par mois, pendant les mois déterminés.

A l’issue de ces affrontements, les quatre premières équipes gagnantes se classent automatiquement pour le Mondial 2018 tandis que le cinquième devra gagner sa place par le biais d’un barrage avec le vainqueur de la zone Océanie.

Cela explique pourquoi l’Amérique du Sud n’a droit qu’à quatre places certaines et une cinquième incertaine puisque cette dernière place dépendra de sa victoire ou non durant le barrage.

Coupe du Monde 2018

Le calendrier des matchs éliminatoires

Pour les quatre éditions précédentes, le calendrier des matchs éliminatoires a été publié à l’avance. Dans le cadre du Mondial 2018 toutefois, la CONMEBOL a changé les règles déterminant les dates par un tirage au sort. Une autre règle a également été établie : aucune équipe ne pouvait affronter consécutivement le Brésil et l’Argentine durant une journée double.

Forte de ces changements, la Confédération a effectué le tirage au sort à Saint-Pétersbourg, le 25 juillet 2015. Cela a donné le coup d’envoi aux 18 rencontres programmées entre le 8 octobre 2015 jusqu’au 10 octobre 2017.

Durant ce délai, chaque équipe a dû participer à :

  • Quatre matchs en 2015
  • Huit matchs en 2016
  • Six matchs en 2017

Le classement

Pour ces éliminatoires, les dix pays engagés sont l’Argentine, l’Equateur, la Colombie, le Venezuela, le Brésil, le Pérou, le Chili, le Paraguay, l’Uruguay et la Bolivie.

A l’issue de toutes les rencontres, les équipes qualifiées à la Coupe du Monde 2018 sont :

  • Le Brésil avec un total de 41 points. Sur les 18 matchs, il en a remporté 12, en a perdu un et a fait cinq matchs nuls
  • L’Uruguay avec un total de 31 points : 9 victoires, 5 échecs et 4 matchs nuls
  • L’Argentine avec un total de 28 points : 7 victoires, 4 échecs et 7 matchs nuls
  • La Colombie avec un total de 27 points : 7 victoires, 5 échecs et 6 matchs nuls
  • Le Pérou avec un total de 26 points : 7 victoires, 6 échecs et 5 matchs nuls

Le Pérou, qui s’est qualifié à la cinquième place, est donc sorti vainqueur des barrages aller-retour. L’Amérique du Sud déplore le fait qu’elle ne peut envoyer plus de représentants, mais essaie de corriger le tir en demandant 48 équipes dès le Mondial 2022 au lieu de 32 équipes. Cela lui permettrait d’obtenir six places fixes et une éventuelle septième à l’issue du barrage.

 

 

 

Tags:

Category: Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *