Le Yerba Maté : une infusion qui réunit les pays sud-américains

 

Cuisine Amérique du Sud | Argentine |

Le Yerba Maté : une infusion qui réunit les pays sud-américains
Le Yerba Maté

Le Yerba Maté : une infusion qui réunit les pays sud-américains

Malgré leurs différences et leurs rivalités, les habitants des 13 pays sud-américains ont beaucoup de points en commun. Leur passé met en scène les mêmes grandes civilisations, leur histoire a été marquée par la colonisation, leur culture est issue d’un fort métissage et leur gastronomie se compose de mêmes produits typiques dont le yerba maté. Ce terme désigne une variété de feuilles que l’on broie pour obtenir le fameux maté. C’est une infusion nationale en Argentine, mais pas seulement.

Une boisson qui se boit depuis la nuit des temps

Le Yerba mate ne date pas d’hier et sa consommation date d’avant l’arrivée des premiers colons en Amérique du Sud. En effet, il répond déjà présent dans l’alimentation des Amérindiens Guaranis qui le considéraient comme une boisson énergisante. Chaque fois que ces derniers devaient aller chasser ou partir pour une bataille, ils en buvaient pour lutter contre la fatigue. C’est dans le bassin amazonien qu’ils ont découvert la plante. La forme de ses feuilles rappellent un peu celle du houx que nous connaissons par chez nous. Pour obtenir le breuvage, on fait infuser quelques feuilles de yerba mate dans de l’eau chaude.

L’Argentine est sans nul doute, le premier consommateur et exportateur de yerba mate. Mais ses habitants ne sont pas les seuls à en boire puisque le maté est aussi une boisson traditionnelle phare au Chili, au Brésil, en Uruguay, au Paraguay et en Bolivie. Le yerba mate argentin reste toutefois le plus apprécié. La preuve, le Brésil et l’Uruguay en importe depuis le territoire argentin. Et ils ne sont pas les seuls à le convoiter puisque les Syriens en importent également depuis l’Argentine.

Tout savoir sur le Maté

Origine du Maté

D’où lui vient son nom ?

Le mot « mate » est issu du terme quechua « mati ». Ce dernier désigne une sorte de calebasse que l’on a transformée pour préparer du maté. Le nom de la boisson provient donc de la calebasse traditionnelle que l’on utilise depuis toujours pour l’infusion. Sur https://www.fratemateclub.com, vous découvrirez tous les accessoires nécessaires pour préparer cette boisson chez vous. Des feuilles à la calebasse, je vous invite à vous équiper auprès de cette boutique en ligne pour vraiment retrouver le goût du maté argentin et le préparer à la façon des Argentins.

Si « yerba mate » ou simplement maté est le nom sous lequel la boisson est connue à travers le monde, dans d’autres régions de l’Amérique du Sud et dans d’autres pays, on le désigne sous d’autres appellations.

Au Brésil, par exemple, on utilise le mot « chimarrão » pour désigner l’infusion dont la recette, les accessoires et le mode de préparation restent les mêmes. En Espagne, le mot « mate » s’écrit sans accent, car si vous écrivez « maté », vous vous référez au verbe tuer. En Bolivie, le terme mate désigne tout ce qui est infusion de plantes. Dans les autres pays non sud-américains, le yerba maté est souvent surnommé :

  • le « thé du Brésil » alors qu’en réalité, seule la partie méridionale du Brésil en consomme au quotidien ;
  • le « thé des jésuites » étant donné qu’après l’avoir découvert en Amérique du Sud, les jésuites ont tenté d’importer sa culture dans leur pays d’origine ;
  • le « thé des Indiens » pour se référer aux Amérindiens Guaranis. Notez toutefois que le maté est aussi consommé en Inde dans le cadre de la médecine ayurvédique ;
  • le « thé du Paraguay » puisque les Paraguayens en sont également très friands.

Comment déguster du maté ?

Il faut déjà commencer par le préparer. Vous aurez besoin d’un sachet de yerba mate, d’un maté ou la calebasse traditionnelle qui sert à sa préparation, d’une bombilla qui est une paille en métal dotée d’une extrémité plate et trouée et de l’eau chaude.

Une fois les ingrédients assemblés, déposez un peu de yerba maté au fond de la calebasse puis versez- de l’eau très chaude. Attention, on évite d’utiliser de l’eau bouillante, car elle va casser le goût de l’infusion. Idéalement, l’eau devrait être à 65°. Disposer ensuite la bombilla puis attendez que le breuvage soit à température supportable pour en aspirer avec la paille en métal. L’utilisation de celle-ci vous évite d’avoir de la poudre ou des bouts de feuilles dans la bouche. Il est possible d’ajouter du sucre, du lait et même du jus de citron à l’infusion.

En Argentine, le maté se boit à toutes heures que ce soit par les campagnards ou par les citadins. Il y est même plus consommé que le café et le thé. La tradition veut que lorsqu’on le boit en groupe, tout le monde utilise le même maté et la même bombilla. On fait juste tourner le matériel de voisin en voisin ce qui peut être assez déconcertant.

Quelles sont les vertus de ce breuvage ?

les vertus du Maté

Les Effets du Maté sur la Santé

Si le maté est aussi apprécié, c’est simplement parce qu’il a plusieurs vertus.

  • C’est un excellent coupe-faim que les personnes au régime consomment à volonté pour perdre du poids.
  • C’est un bon stimulant puisque la caféine qu’il contient stimule le système nerveux central. Il favorise donc la concentration et permet de lutter contre l’endormissement ou la somnolence ;
  • Il stabilise le taux de cholestérol et aide l’organisme à équilibrer le taux de mauvais cholestérol (LDL) et de bon cholestérol (HDL).

A part ces bienfaits, des recherches scientifiques ont aussi démontré que le yerba maté empêchait la prolifération de cellules cancéreuses. Il est aussi bénéfique pour le cœur et permet de lutter contre l’obésité.

Tags:

Category: Cuisine Amérique du Sud, Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code