Les liens entre le Canada et les pays d’Amérique du Sud

 

Voyage dans le monde

Les liens entre le Canada et les pays d’Amérique du Sud

Les partenariats entre le Canada et l’Amérique Latine

Le Canada noue des liens pérennes avec les différents pays d’Amérique du Sud. Les relations entre ces différents pays œuvrent au développement de l’économie mais aussi de la culture et de l’environnement social. Cet article fait le point sur les engagements et objectifs de ces collaborations.

Des programmes de développement et des échanges

Le Canada entretient des relations étroites avec les pays d’Amérique Latine ainsi que des Caraïbes. Ces liens, tissés depuis plusieurs années, se traduisent au niveau du tourisme (avec plus de renseignements sur ce guide touristique sur le Canada) mais aussi des échanges avec les étudiants, des valeurs communes et des liens interpersonnels.Quebec, chateau de Frontenac

Le Canada et les pays d’Amérique Latin veillent ainsi à nouer des partenariats pérennes afin d’encore plus renforcer ces relations. Chacun des acteurs travaillent activement à régler les problèmes sécuritaires, économiques ou encore sociaux. Les échanges commerciaux et liens d’investissements sont également poussés afin d’en tirer des avantages à tous les niveaux (économiques, sociaux et culturels).

Chaque pays veille à conserver un dialogue actif sur les diverses politiques mises en œuvre. Des chartes et des programmes de développement sont ainsi signés dans l’objectif de :

  • La promotion et la défense des droits de l’Homme ;
  • Le renforcement de la démocratie ;
  • L’éradication de la pauvreté ;
  • La favorisation d’une croissance économique inclusive ;
  • La mise en œuvre d’un développement durable ;
  • La sécurité de tous ;
  • L’optimisation des possibilités pour les groupes marginalisés.

On peut à ce titre citer le Sommet des Amériques organisé depuis 1994 tous les trois ans. Ce rendez-vous rassemble les chefs d’Etat et de gouvernement qui ont l’opportunité de se rencontrer. C’est un temps d’échange et de travail commun sur des programmes. Les différents pays peuvent s’engager dans des actions communes basées sur des valeurs partagées afin de réussir ensemble à relever les différents défis, tant au niveau national que régional. Il est à noter que le dernier Sommet des Amériques s’est tenu à Lima, au Pérou, les 13 et 14 avril 2018.

Des accords signés entre les différents pays

Le Canada tisse des liens étroits depuis de nombreuses années avec les pays d’Amérique Latine, notamment avec les diverses organisations multilatérales de la région. C’est entre autres le cas avec :

  • L’Organisation des États américains ;
  • La Banque interaméricaine de développement ;
  • La Banque de développement des Caraïbes ;
  • La Communauté des Caraïbes (CARICOM) ;
  • L’Organisation panaméricaine de la santé ;
  • L’Alliance du Pacifique.

 

Le Canada a par ailleurs conclu et signé huit accords de libre-échange avec les pays suivants de l’hémisphère :

  • Le Chili ;
  • La Colombie ;
  • Le Costa Rica ;
  • Le Honduras ;
  • Le Panama ;
  • Le Pérou ;
  • Les États-Unis et le Mexique.

Ces accords actuellement en vigueur portent sur la protection et la promotion des investissements étrangers. Le Canada a de plus conclu trente ententes dans les domaines du transport aérien avec des pays des Amériques.

L’engagement dynamique du Canada se traduit par une aide internationale de 708 millions de dollars en 2017-2018 pour les pays d’Amérique Latin et des Caraïbes.

Les formalités des étudiants d’Amérique du Sud pour aller au Canada

Comme nous l’avons vu précédemment, les pays d’Amérique Latine et le Canada veillent à encourager l’échange des étudiants.

Les étudiants d’Amérique Latine peuvent ainsi envisager de poursuivre leurs études sur le continent canadien. Pour ce faire, ils doivent tout de même accomplir certaines démarches, notamment en présentant une demande de permis d’études.

Les étudiants doivent pour cela répondre à certaines conditions :

  • Etre inscrit dans un établissement d’enseignement désigné (EED) ;
  • Fournir la preuve de leur solvabilité pour régler les frais de scolarité, les frais de subsistance, les coûts de transport de retour ;
  • Etre respectueux des lois, et n’avoir aucun casier judiciaire ;
  • Etre en bonne santé, et se soumettre à un examen médical ;
  • Convaincre un agent d’immigration qu’ils quitteront le Canada au moment de l’expiration du permis d’études.

Il est à noter que le permis d’études n’est pas un visa. Si les étudiants d’un pays d’Amérique du Sud obtiennent un permis d’étude, il leur sera automatiquement délivré un visa de visiteur (ou visa de résident temporaire) ou encore une autorisation de voyage électronique (VAE).

Category: Voyage dans le monde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code