Pérou : du trekking pour partir à la découverte de ses mythes

Voyage au Pérou | Pérou

Si vous aimez les grands espaces, la sensation de liberté qu’ils procurent et la multitude d’activités qu’ils proposent, alors vous aimerez faire un peu de trekking sur les traces des Incas, au Pérou.

De nombreux itinéraires avec différents niveaux de difficulté

Au Pérou, les sites à découvrir ne manquent pas tels que le Machu Picchu, Nazca, Lac Titicaca, Cordillère des Andes, … Les itinéraires pour faire du trek sont donc nombreux et en plus, il y en a pour tous les niveaux. Si les débutants doivent commencer doucement avec les circuits d’une demi-journée, les professionnels et amateurs peuvent d’emblée foncer sur les itinéraire de plusieurs jours, voire semaines. La découverte du Pérou à travers le trekking vous offrira de nouvelles sensations …

Le fameux trek de Santa Cruz

C’est le plus populaire des itinéraires de trekking proposé au Pérou. Il se déroule dans le plus spectaculaire massif de l’Amérique du sud : la cordillère Blanche qui est un peu l’équivalent du Mont Blanc des européens. Le trekking se déroule au sein du parc national Huascaran et il durera quatre jours que vous passerez en haute montagne au cœur de paysages extraordinaires entre lacs, torrents, vallées, glaciers et sommets enneigés dont le célèbre Huascaran, la plus haute montagne des Andes dont le sommet culmine à 6 768 m d’altitude.

Trekking a Santa Cruz

Départ à Huaraz

Au programme, vous passerez par différentes régions, mais en général, les circuits partent et finissent à Huaraz, une charmante petite ville entourée de sommets enneigés de la Cordillère Blanche et la Cordillère Noire. Avant de partir pour le trek, vous pouvez séjourner quelques jours dans cette ville pour vous habituer d’ores et déjà à l’altitude. Huaraz compte quelques hôtels sympathiques.

Les sites à découvrir

Que vous partiez sans ou avec un guide, cet itinéraire vous mènera à Vaqueria, Quebrada Huaripampa, Punta Union qui trône à 4 700 m, Taullipampa, Laguna Jatucocha, Llamacorral, Cashapampa avant de revenir à Huaraz. Le sentier est très bien balisé donc vous ne risquez pas de vous perdre, mais si vous ne connaissez pas du tout la région, recourir les services d’une agence peut être la meilleure alternative. Outre les basses températures de la nuit et la neige qui peut tomber à l’approche du col Punta Union, ce trekking vous fera découvrir des paysages spectaculaires entre lagunes à l’eau turquoise, lamas vagabondant en toute liberté dans une flore enchanteresse.

Quelques conseils

Pour que ce trek se passe dans de bonnes conditions :

  • Allez-y progressivement pour que votre corps ait le temps de s’habituer au changement d’altitude. Cela vous évitera le fameux « mal d’altitude » qui se manifeste pour une terrible migraine. Pour se parer à toutes éventualités, emportez des feuilles de coca dans vos bagages puisque mastiquées ou infusées, c’est un remède efficace contre ce mal
  • Si vous partez sans guide et sans agence, pensez à emporter une tente, un matelas, un sac de couchage bien rembourré, car il fait froid la nuit, un réchaud, de la nourriture et bien sûr de l’eau. Cela fait beaucoup à transporter et c’est pourquoi la majorité des trekkeurs optent pour un tour opérateur ou une agence. Normalement, ils mettent des mules à votre disposition pour transporter l’équipement. La seule tâche qui vous incombera c’est le paiement du ticket à l’entrée du parc.

Le Trek de Salkantay

Il se déroule au sein du Machu Picchu, un incontournable au Pérou et dure cinq jours. Pour accéder au Machu Picchu, vous avez deux options :

  • Emprunter le chemin de l’Inca, un sentier balisé de 25 000 km très prisé des touristes
  • Vous lancer dans le trek de Salkantay qui est encore plus rude puisqu’il indique la montagne sacrée dont le sommet culmine à 6 264 m d’altitude. Quoi qu’il en soit, cet itinéraire vous emmènera dans un paysage enchanteur composé de pics enneigés contrastant avec une végétation tropicale.

Trekking au mont Salkantay

Un trek authentique

Si vous êtes un vrai amoureux de trekking, cet itinéraire est un must. Il ne s’agit pas ici de faire une simple excursion comme d’autres sont tentés de le croire, mais de faire un vrai pèlerinage au cœur de la Pachamana. Les touristes sont ici plus rares ce qui rendra le voyage plus authentique. Comme avec le précédent trek, vous pouvez solliciter l’aide d’une agence ou vous lancer seul dans cette aventure. Il est également possible de recruter un guide privé qui se pliera à votre rythme et le nec plus ultra : les guides privés sont souvent accompagnés de locaux qui se chargeront de transporter l’équipement et de préparer la nourriture. Vous n’aurez donc qu’à admirer, marcher, manger et vous reposer. Au bout du quatrième jour, vous atteindrez normalement Aguascalientes, la dernière étape avant le plus beau spectacle : le Machu Picchu. Il ne vous reste plus ensuite qu’à redescendre.

Le Pérou réserve encore d’autres itinéraires de trek, mais ces deux sont les plus populaires.

Category: Voyage au Pérou, Pérou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *