Pérou : livraison du premier KT-1 fabriqué en local

 

Pérou | Actualité Pérou

Ce mardi 21 avril, les forces de l’armée de l’air au Pérou ont introduit le premier avion d’entraînement turbopropulseurs KT-1P produit localement. L’avion est le premier des 16 appareils à être construit par Korea Aerospace Industries (KAI) et la compagnie péruvienne Seman à Las Palmas, base aérienne à Lima, la capitale du Pérou.

 

KT 1

L’armée péruvienne exploite déjà quatre KT-1 produits par KAI dans son usine de Sacheon, en Corée du Sud. Les commandes pour un total de 20 avions ont été émises le 6 Novembre de 2012.

Le KT-1 est maintenant en service en Corée du Sud, l’Indonésie, la Turquie et le Pérou. La plupart des 40 avions turcs étaient construit sous licence par Turkish Aerospace Industries (TAI).

Marquée lors d’une cérémonie le 21 avril, en présence de 21 Avril du président du Pérou, à Las Palmas, la livraison suivant la commande de novembre dernier est celle de de la première de deux KT-1PS. Cet aéronef est issu d’un contrat d’une valeur d’environ 200 millions de dollars.

Seize des KT-1PS du Pérou seront livrés grâce à une ligne d’assemblage sur le site, le travail restant sous la supervision de KAI. La société a également formé des pilotes et des techniciens de service en vertu de l’accord conclu entre les deux parties.

L’avion sud-coréen ainsi conçu permettra à l’armée de l’air du Pérou de se défaire progressivement de ses flottes de Alenia Aermacchi MB-339s et Embraer EMB-312S. Le service prévoit que le nouveau type sera pleinement opérationnel au cours de l’année 2016.

Les caractéristiques du KT-1

Le KT-1 est le premier avion entièrement d’origine coréenne. Il est équipé d’une motorisation type Pratt et Witney PT6A-62. Il se dote d’une avionique CMC Electronique qui est aussi de fabrication coréenne à partie de feuille d’érable. L’avion est capable de rester dans les airs pendant cinq heures lorsqu’il est en patrouille. Cela est permis pas le système de transmission constitué d’un train épicycloïdal qui a été introduit dans le moteur. Ce dispositif permet d’avoir un système d’hélice quadripake Hartzell beaucoup plus silencieux, sans que l’avion ne perde de sa vitesse. Il est composé de sièges avec option d’éjection Lartin-Baker.

Le développement du programme KTW a commencé avec la République de Corée en l’an 1988. Un total de 9 prototypes a été fabriqué et le premier vol a été effectué en Novembre 1991. En 1995, le projet a été rebaptisé Woongbi. La dernière épreuve de vol a été réalisée en 1998. KAI a réussi à vendre sept avions à l’Indonésie en Avril 2003 pour un contrat 60 millions de dollars, à laquelle ont été ajoutés 5 avions de plus en mai 2005.En Juin 2007, la Corée du Sud et la Turquie ont à leur tour conclu un accord pour exporter l’export de 40 unités de KT-1, avec une technologie de réservoir K2 Black Panther.Pour le KT-1, il s’agit d’une troisième victoire en matière de vente à l’étranger, après l’acquisition de ce type d’appareil par l’Indonésie et la Turquie.

 

Category: Pérou, Actualité Pérou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *