Bahía Blanca : Que voir à Bahía Blanca

Voyage en Argentine | Argentine

Evaluation: 4.5/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 2018-05-02)

Ville côtière située à environ 650 km de Buenos Aires, Bahía Blanca ou « baie blanche » abrite un important port de mer avec une profondeur presque constante de 40 pieds sur les 13 mètres de long de sa baie. Cette ville tire son nom de la couleur du sel qui couvre les zones bordant la côte. Par le passé, Bahía Blanca fut une place forte pour devenir aujourd’hui un important centre commercial de l’Argentine. Côté tourisme, elle commence à se faire une place à l’internationale et une fois sur place, voici une liste des endroits que vous ne devez pas manquer.

Un peu d’histoires

C’est le colonel Ramon Bernabé Estomba qui fonda la place forte de Bahia Blanca le 11 avril 1828. Il lui donna le nom de Fort Argentino.

Elle fut ensuite baptisée Fortaleza Protectora Argentina et avait pour mission d’assurer la protection des habitants et de leur bétail contre la marine du Brésil et les indigènes notamment les malones. Il s’agit d’un peuple indigène qui a, maintes fois, attaqué la place forte. L’attaque la plus marquante date de 1859 durant laquelle près de 3 000 guerriers sous les ordres du chef mapuche Calfucura, a attaqué la ville.

La ville de Bahia Blanca, en Argentine

En 1884, la ville commence à se développer suite à la construction d’un chemin de fer et d’un port par les Anglais. Ces infrastructures ont permis la liaison avec Buenos Aires et à développer le commerce du grain.

Vers la fin du 19e siècle, Bahia Blanca connut une forte affluence d’immigrants venus de différentes parties du monde. En 1905, plus de la moitié de la population était des étrangers et petit à petit, la ville changea de visage avec la construction de nombreux bâtiments privés et publics.

En 1929, la Compagnie Aérospatiale Argentine a commencé à assurer les liaisons aériennes pour le transport de passagers et de courriers. Entre 1929 à 1931, ce fut Antoine de Saint-Exupéry, à la fois pilote et écrivain, qui en assura la direction. Durant son passage à Bahia Blanca, ce dernier a aussi envisagé de nouvelles routes pour rendre la ville plus accessible depuis les différentes régions d’Argentine. C’est d’ailleurs lui qui a effectué le vol inaugural entre Bahia Blanca et Comodoro Rivadavia. En 1930, cet écrivain pilote a publié son livre intitulé Vol de nuit, dans lequel il raconte son expérience au sein de la compagnie aérienne argentine.

Que voir et faire à Bahia Blanca ?

D’un point de vue touristique, Bahia Blanca commence à se faire une belle réputation en Argentine. Elle abrite effectivement, quelques monuments incontournables et la palette d’activités à y faire est assez vaste pour tous ceux qui rêvent d’un séjour au calme, mais dépaysant.

Que voir à Bahia Blanca en Argentine ?

  • Le phare Recalada :

Ce phare se situe au sein de la station balnéaire de Monte Hermoso à environ 100 km de la ville. Toutes les nuits, le phare continue de s’allumer pour illuminer toute la ville. Le spectacle est ainsi un vrai plaisir pour les yeux. En journée, le phare est facilement accessible et d’ailleurs, les visiteurs et les natifs ne se privent pas de grimper jusqu’à son plus haut sommet. De là-haut, la vue est réellement impressionnante avec les plages alentour, la mer, la verdure et bien sûr la ville de Bahía Blanca. Si vous y allez au mois de mars, vous y trouverez un climat clément avec des vents doux et une température parfaite. Cette période vous promet également une eau de mer délicieusement chaude.

  • L’échouage du Pagrus :

Le Pagrus est un bateau qui s’est échoué à environ 9 km à l’ouest de San Cayetano. C’est un bateau de pêche long de 18 mètres qui attire de nombreux touristes. Attention toutefois, pour y aller, il vaut mieux être au courant du tableau de marées pour éviter les mauvaises surprises. Aussi, aucune route en dur ne mène à l’endroit de l’échouage du Pagrus, donc il est fortement recommandé d’emprunter un 4 x4 ou un quad, car il vous faudra longer la côte.

  • Les musées :

Bahía Blanca compte quelques musées qu’il faut absolument voir. On peut citer : le musée du Port, le musée d’Arts Contemporains, le musée des Beaux-Arts, le musée d’Histoire Naturelle, le musée de l’Armée, …

  • Les plages :

Un séjour à Bahía Blanca ne peut pas être que culturel. Il vous faut également vous amuser et que demander de plus qu’une mer chaude et une plage de sable blanc ? Il faut savoir que l’estuaire de la ville est protégé par la loi comme étant une réserve naturelle. Ainsi, pour profiter de l’estuaire, il faut aller dans sa partie sud-est à environ une centaine de kilomètres du centre-ville. Là, vous trouverez les deux plages les plus populaires de Bahía Blanca à savoir : Pehuén-Có et Monte Hermoso.

Ce sont les plages touristiques de la ville proposant eau chaude et sable blanc aux visiteurs. Le secteur nautique est très évolué à Bahia Blanca et pour cause, elle possède l’un des groupes de port les plus importants en Argentine.

Le tourisme vert

Bahía Blanca n’a pas encore développé son tourisme vert à proprement parler, toutefois, une fois sur place, les visiteurs peuvent aller du côté des collines pour faire de la randonnée et grimper sur les plus hauts sommets. Les collines se situent dans le nord de la ville et les plus hauts sommets y sont :

  • Le Cerro de la Ventana qui culmine à 1 136 mètres
  • Le Cerro Tres Picos qui culmine à 1 243 mètres

Découvrir la Pampa en Argentine

Et mis à part ces collines, la Pampa est aussi un environnement à ne pas manquer. Ses vastes espaces, le silence qui y règne, le ciel qui est presque toujours bleu et ses couchers du soleil légendaires sauront vous émerveiller. Il faut savoir que c’est surtout grâce aux terres fertiles de la Pampa que l’Argentine doit sa richesse. Aujourd’hui encore, elle abrite des immenses champs, principalement de grains et des exploitations d’élevage dont une grande majorité à élevage équin. Il faut savoir que la Pampa abrite quelques villes qui valent le détour, des stations balnéaires dont celui du lac San Roque et le célèbre cerro Champaqui dont le sommet culmine à 2 884 mètres.

Quand aller à Bahia Blanca ?

Située entre la Patagonie qui lui apporte un climat sec et la Pampa humide lui apportant le climat de l’océan Atlantique, Bahia Blanca connaît deux saisons principales : l’été très chaud et l’hiver tempéré sans neige. On qualifie son climat de subtropical humide chaud avec une température moyenne de 15, 5°C. Les précipitations, quant à elles, tournent autour de 692, 8 mm. Pour y passer un agréable séjour, il faut savoir que :

  • La meilleure période pour y aller va de janvier à mai puis de septembre à décembre
  • La chaleur est à son summum durant les mois de décembre à février
  • Le froid règne surtout au mois de juillet
  • La pluie est abondante et fréquente au mois d’octobre
  • Les mois de décembre à avril sont les plus propices aux baignades et autres activités nautiques

Pour information supplémentaire, sachez que le climat n’est pas le même dans toute l’Argentine. Si à Bahia Blanca, il règne un climat subtropical, dans le nord du pays, c’est le climat tropical humide qui prend le dessus. La chaleur y est donc omniprésente alors que dans l’extrême sud du pays, en Terre de Feu, l’été est inexistant. Dans cette partie du territoire argentin, on a une neige éternelle avec, régulièrement de la pluie. Ainsi, si vous avez encore du temps après votre séjour à Bahia Blanca, n’hésitez pas à découvrir le nord avec sa végétation luxuriante et le sud avec son manteau de neige. Deux paysages très contradictoires et qui pourtant, se partagent le même territoire. Rappelons que dans le sud, vous pourrez skier tout au long de l’année, partir en croisière sur l’Antarctique et admirer les aurores australes.

Découvrez l’Argentine de A à Z

Category: Voyage en Argentine, Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *