Cuisine Brésilienne, quels sont les plats phares à déguster au Brésil ?

Publié le: 28-02-2018

Voyage au Brésil | Cuisine Amérique du Sud | |

(Mis à jour le: 20/08/2019)
Cuisine Brésilienne, quels sont les plats phares à déguster au Brésil ?
3.7 (73.33%) 3 vote[s]

Le football au Brésil, on connaît. Le Carnaval au Brésil, on connaît. La samba brésilienne, on connaît. Le Christ Rédempteur du Brésil, on connaît. Mais que savons-nous exactement sur sa gastronomie ? Avez-vous déjà goûté à tous ses plats phares ou seulement à quelques-uns d’entre eux ? Dans les deux cas, découvrez ou redécouvrez ces saveurs qui offrent un plaisir suprême à nos papilles.

Lulas recheadas

Un plat phare du Brésil : les lulas recheadas

Ce nom signifie « Encornets farcis aux légumes ». il est originaire de la ville de Salvador de Bahia d’où ses ingrédients exotiques et ses fruits de mer.

Dans ces encornets, on retrouve effectivement des calamars accompagnés de courgettes, de tomates, d’oignons, de noix de cajou et des crevettes.

Il est possible d’y rajouter d’autres ingrédients, selon vos envies, mais pour rester fidèle à la recette brésilienne, on s’en tient à cela.

Le Bobo de camarão

Un plat phare du Brésil : le bobo de camarao

En français, ce plat signifie « Soupe de crevettes au manioc ». Bien que son nom laisse perplexe, sachez que c’est un plat surtout dégusté dans le Nordeste du pays. Les Brésiliens aiment le partager en famille ce qui en fait un repas dominical très apprécié.

Dans la recette, on trouve des crevettes, une purée de manioc et du lait de coco. Même s’il s’agit d’une soupe, on l’accompagne toujours soit avec des haricots noirs soit avec du riz.

Ce plat affiche l’influence africaine encore très présence au Brésil puisqu’à part lui, il est aussi cuisiné, quelquefois avec quelques variantes, en Afrique de l’Ouest.

Les Empadinhas

Un plat phare du Brésil : les empadinhas

Ce sont des tourtes au cœur de palmiers. On doit cette recette au centre du Brésil et aux régions du Minas, mais on le retrouve un peu partout sur le territoire avec, parfois, quelques variantes.

Ces petites bouchées de tourte sont incontournables au Brésil. A l’origine, il faut savoir qu’on les préparait avec les restes de la veille auxquels on rajoutait des légumes dont le cœur de palmiers et du fromage.

Aujourd’hui, on utilise surtout des ingrédients frais avec une bonne dose d’épices pour le côté exotique.

L’arroz de tucupi

Un plat phare du Brésil : l'arroz de tucupi

Francisé, cela donne « Riz amérindien au jus de manioc ». On vous l’accorde, le nom français ne donne pas vraiment envie, mais en portugais, ça sent l’originalité du coup on est bien tenté d’y goûter.

Le plat se compose, essentiellement, de manioc et plus précisément de son jus. Assurez-vous d’avoir les informations qu’il faut avant de le cuisiner, car une fois le jus de la racine du tucupi extrait, il est interdit de l’utiliser et de le déguster immédiatement. En effet, après avoir râpé la racine du tucupi puis extrait le jus en serrant bien fort sur le torchon, le liquide doit être laissé à l’air libre pendant de nombreux jours sinon, il sera toxique. Mieux vaut donc bien se renseigner pour éviter une indigestion ou d’autres complications.

Rassurez-vous, les Brésiliens maîtrisent parfaitement la recette donc, n’hésitez pas à en goûter une fois au pays.

Une fois le jus comestible, on l’accompagne de riz blanc, de crevettes et parfois, des légumes.

Pao de queijo

Un plat phare du Brésil : le pao de queijo

Ce sont des petits pains de manioc au fromage. Oui, encore du manioc et cela n’a rien de surprenant, car c’est la base de l’alimentation des habitants en Amazonie. Ces petits pains sont connus à travers le Brésil et sont considérés comme l’un des plats les plus typiques du pays, avec la feijoada.

Que vous alliez à Rio de Janeiro, à Sao Paulo, à Bahia, … les Brésiliens en dégustent tout au long de la journée donc faites comme eux et ne résistez pas.

La Feijoada

Un plat phare du Brésil : le feijoada

Et puisqu’on en parle, découvrons ensemble ce plat mythique du Brésil qu’est la Feijoada. La recette se compose principalement de haricots dont des noirs et des rouges. On les déguste ensuite avec du riz blanc, des suprêmes d’orange et des légumes verts.

Pour les Brésiliens, chaque ingrédient a une signification propre à savoir :

  • Les haricots noirs pour les esclaves africains
  • Les haricots rouges pour les indiens du pays
  • Le riz blanc pour les colons portugais
  • Les légumes verts et les suprêmes d’orange qui se réfèrent aux couleurs or et verte du drapeau brésilien

Bien sûr, on peut y retrouver d’autres couleurs selon la région, mais globalement, c’est une signification générale.

Les Coxinhas

Un plat phare du Brésil : les coxinhas

Ce sont des croquettes farcies au poulet. Leur originalité repose sur leur forme en goutte d’eau au sein de laquelle on retrouve une farce au poulet et aux légumes. Bien sûr, vous pouvez remplacer le poulet par de la viande de bœuf et les légumes par de la pomme de terre ou des cœurs de palmiers, également très appréciés au Brésil.

En général, on les déguste à l’apéro, mais vous pouvez en manger tout au long de la journée.

La Canja da machugada

Un plat phare du Brésil : la canja da machugada

Il s’agit d’une soupe composée de poulet et de bouillon de légumes que l’on appelle Soupe de poulet pour le carnaval. En effet, ce plat est surtout préparé durant le carnaval puisqu’il est censé redonner de l’énergie et du peps aux carnavaliers ainsi qu’aux danseurs.

Et en dehors du carnaval ? Vous en trouverez quand même dans les restaurants du pays.

L’Açai na tigela

Un plat phare du Brésil : l'açai na tigela

Il s’agit d’une smoothie d’Açai et de granola. Visuellement, on croirait que c’est du chocolat, mais ce n’en est pas, même s’il en a le goût. Ce dessert est à base d’açai, le fruit d’un palmier dattier qui pousse en région amazonienne et qui ressemble à une baie très noire. Cette dernière est riche en fer, en calcium, en vitamines et en antioxydants.

Le fruit se déguste le plus souvent, sous forme d’une gelée accompagnée de riz soufflé et de tranches de bananes.

Les Pastéis da nata

Un dessert phare du Brésil : les pasteis de nata

C’est l’équivalent du flan pâtissier que l’on aime tant déguster. Au Brésil, ces flans prennent une forme de tartelette que l’on aime tièdes. Avant de croquer dedans, on saupoudre dessus une bonne quantité de sucre glace et un peu de cannelle.

La Caïpirinha

Une boisson phare du Brésil : la caïpirinha

Et pour accompagner tous ces plats, il ne faut pas rater LA boisson brésilienne : la caïpirinha. Cette dernière se compose d’un alcool typique du pays : la cachaça à laquelle on rajoute du citron vert, du sucre en poudre, de la glace pilée et des glaçons.

Pour information, la cachaça est issue de la fermentation du vesou.

Tags: ,

Category: Voyage au Brésil, Cuisine Amérique du Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *