Tarija : Rien ne vaut un détour à Tarija en Bolivie

Publié le: 09-06-2014

Voyage en Bolivie | | | |

(Mis à jour le: 16/07/2019)
Tarija : Rien ne vaut un détour à Tarija en Bolivie
3.8 (75%) 4 vote[s]

Tarija en Bolivie

Tarija est une ville dont le nom était à son origine « Villa de San Bernardo de la Frontera de Tarixa ». Elle doit son appellation actuelle à Fransisco de Tarija. C’est la ville la plus vaste de la Bolivie et elle fait également partie des plus importantes régions agricoles du pays.

Quelques mots sur Tarija

Capitale du département de Tarija, la ville de Tarija se situe à environ 665 km de La Paz. Elle a été fondée en 1574. La région doit son nom à un Andalou dénommé Francisco de Tarija lequel fut le premier étranger à avoir visité la vallée où elle se trouve. A cette époque, le site était occupé par les Tomatas. Ces derniers ont cohabité avec les colons et les deux ethnies se sont mélangées pour donner naissance aux Chapacos.

un détour à Tarija

un détour à Tarija

La ville bénéficie du climat doux et tempéré du département qui est une zone viticole et agricole. D’ailleurs, la région est connue pour sa production de vigne, d’olives, d’oranges, de blé, … Elle baigne également dans l’élevage notamment de bovin, d’équin, de porcin et d’ovin.

Dès qu’on se rapproche de la zone laquelle est située à l’extrême sud de la Bolivie, on découvre des paysages variés ce qui est assez surprenant. En effet, dans ce département, l’aspect andin représenté par la cordillère de Sama côtoie la zone tropicale du Gran Chao est les vallées du centre.

 

la paz

la paz

Découvrez notre guide de voyage en Bolivie:

Que peut-on découvrir dans la ville et ses alentours ?

Tarija

Dans une jolie vallée se situant dans le sud de la Bolivie se trouve la capitale du sourire ou « La Capital de la Sonrisa ». La ville est aussi surnommée « ciudad de las flores » ou cité des fleurs. Cette dernière s’élève à environ 1 860 m d’altitude. Si vous avez la chance d’y séjourner, voici les endroits qu’il ne faut surtout pas manquer :

  • la ville de Tarija en elle-même :

Quand on arrive à Tarija, c’est comme si on se retrouvait en territoire andalou. Certes, celui qui l’a découvert est lui-même Andalou, mais découvrir cet aspect en Bolivie a de quoi surprendre.

Au gré de la visite, on peut découvrir de nombreux trésors chers à ses habitants. L’architecture coloniale y prédomine et se reflète dans bon nombre de ses monuments tels que le Cabildo, la cathédrale Métropolitaine, le couvent de San Francisco, …

  • quelques places incontournables :

La   et la Plaza Luis de Fuentes sont les deux plus grandes places qui dominent le centre de la ville. Des terrasses de café les ornent et font office d’espace de détente pour les habitants. Ces derniers aiment y prendre un verre de vin en dégustant des grillades faites de viandes d’Argentine. Ce sont les lieux de rendez-vous préférés des habitants donc il ne faut pas oublier d’y faire un tour vers la fin de la journée. C’est là que se font les plus belles rencontres …

  • la vallée de La Concepcion :

C’est la principale zone de production du singani, une liqueur de raisin emblématique de la Bolivie. Cette vallée connaît tous les ans une forte affluence touristique surtout durant la période des vendanges vers le mois de février. A cette époque, une grande fête y est donnée et l’ambiance festive est des plus appréciées.

C’est une belle occasion pour s’amuser, mais pas que. Prenez également le temps de goûter aux vins locaux dont l’arôme particulier vous invitera à en boire davantage.

  • la cordillère de Sama :

Il faut parcourir un trajet d’environ 70 km depuis la ville de Tarija pour atteindre cette région. Malgré la distance, il est un incontournable et pour cause, on y découvre une réserve biologique spécialement conçue pour la protéger de l’Altiplano.

Dans ce magnifique site, les flamants roses y ont élu domicile et recouvrent quasiment les dunes et les lagunes qui s’y situent. Parmi les plans d’eau à absolument visiter, on peut citer la lagune Tajzara où l’observation de la vie aviaire est la principale activité.

A part ce brouhaha rose que ces volatiles génèrent surtout lorsqu’ils prennent leur envol, la réserve abrite également des chemins incaïques, des vestiges d’art rupestre, … Le site s’étend sur plus de 10 000 ha et trône à plus de 3 600 m d’altitude.

  • autour de la ville de Tarija :

Autour de Tarija, on trouve un endroit unique à visiter : la Vallée des Condors. C’est une vallée habitée par les condors et qui a également été l’objet d’un projet pour développer le tourisme solidaire ayant pour but d’offrir aux visiteurs un service de qualité tout en faisant profiter les communautés situées dans la région.

A part cette vallée, il faut également découvrir les cascades présentes dans les environs. Un fait assez surprenant lorsqu’on s’en approche c’est qu’elles sont gardées par des boucs.

Autre lieu insolite : le désert de sel alias le Salar d’Uyuni. Ce dernier fait la renommée mondiale de la ville d’Altiplano. Il fait bien sûr une étape obligée pour un circuit en Bolivie. Et tant que vous y êtes, pensez aussi à découvrir Santa Cruz et la ville de La Paz .

Les fiertés de Tarija

tarija bolivie

Tarija est surtout connue pour sa fameuse « Route du vin » ou « ruta de los vinos ». Cette dernière figure aussi parmi les plus grandes fiertés boliviennes. Les vins de la Bolivie connaissent un véritable succès. D’ailleurs, des médailles internationales lui ont déjà été remises grâce aux Trivarietal 2003, 2004 de la Bodega campos de Solana.

La route des vins est un circuit incontournable durant votre séjour à Tarija. Il permet la découverte de nombreux cépages cultivés dans différents vignobles et bodegas. Vous pourrez bien sûr déguster la production locale et vous promener entre les pieds de barbera, de cabernet sauvignon, de moscatel, de merlot, …

Il faut souligner que la vigne n’a pas toujours poussée dans la région. Ce sont les colons Espagnols qui l’ont importé vers 1584 lorsque ces derniers se sont rendus compte que le climat et le sol de leur terre d’accueil avait de grandes similitudes avec leur terre natale, l’Espagne. Au fil des ans, les vignobles se sont agrandis, la production de vin s’intensifie et la qualité des crus augmente.

La production de fromage ainsi que celle d’eau de vie faite avec du raisin font également sa réputation.

Découvrez la Bolivie de A à Z

Tags: , , ,

Category: Voyage en Bolivie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *