San Miguel de Tucuman

Voyage en Argentine | Argentine

Située en Argentine, la ville de San Miguel est la capitale de Tucuman. Elle se trouve au nord-ouest, à un peu plus de 1000km de Buenos Aires, construite au bout des monts de l’Aconquija, une chaîne de montagnes des plus orientales qui se situe avant les plaines chaco-pampéennes. Cette ville unique se particularise par sa situation stratégique, sa démographie et ses attractions touristiques. Lors d’un séjour en Argentine, ne manquez pas de la visiter.

Historique et caractéristiques

La ville est née vers 1565, grâce à Diégo de Vilarroel. A l’origine, elle se trouvait plutôt dans le sud de la Quebrada del Portugués, dans l’Ibatin. Mais on constatait que l’eau n’y était pas de bonne qualité et la route du Pérou au rio de la Plata n’avait plus le même tracé. Par ailleurs, les indiens calchaquis, à l’époque, ne facilitaient pas les choses. C’est pour cela que la décision était prise en 1685, sous le règne de Fernando mate de Luna, de recréer la cité à l’emplacement que l’on connaît actuellement, sur les rives du rio Sali, à l’ouest. Elle s’étend dans cette direction jusqu’aux flancs de la Sierra de San Javier.

Lors du recensement de 2001, la ville comptait 527 607 habitants. L’agglomération, également nommée le Gran San Migue l de Tucuman, comptait 738 479 habitants, ce qui la positionne à la cinquième place parmi les plus peuplées du pays. Sa démographie la plaçait même devant le Gran La Plata au cours des dix années précédentes. C’est aussi la ville la plus peuplée du nord-ouest de l’Argentine, la croissance ayant été de 18.07 % entre 1991 et 2001.

Aujourd’hui, San Miguel de Tucuman est un centre économique d’une zone productrice de canne à sucre, de tabac, de fruits et de riz, d’où le surnom de « El Jardin de la Républica » ou « Jardin de la République ».

Les richesses culturelles

En 2000, San Miguel de Tucuman a été déclarée par le gouvernement de l’Argentine comme étant une ville historique en raison du rôle qu’elle tient dans l’histoire du pays et le patrimoine qu’elle représente. La plupart des rues sont bordées de magnifiques arbres (Jacaranda, oranger, letipa) qui fleurissent à une certaine période de l’année.

La Casa de GobiernoDu point de vue architecture, la Casa de Gobierno est la bâtisse la plus connue. Elle a été construite à la fin du XIXe siècle, adoptant le style de l’Art nouveau. C’est une ancienne Cathédrale qui continue à arborer des richesses coloniales et comporte une partie du style architectural qu’on retrouvait en Italie au XIXe siècle. D’autre part, il y a l’Église San Francisco, celle de Nuestra Señora de La Merced, le Musée Historique provincial, l’Instituto Lillo, le musée Iramain, le Musée des Beaux-Arts, ou encore la Casa Padilla.

Des rues arboréesIl y a également d’autres bâtiments remarquables, comme le Teatro San Martín et le Correo Central, conçus dans un mélange des styles. Les bâtiments administratifs ne manquent pas de style, comme c’est le cas du Palais de Justice, le Casino (construit en 1912), et du Campo de las Carreras, où la bataille de Tucumán a eu lieu et qui est maintenant un parc historique.

Category: Voyage en Argentine, Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *