Stephen Harper au Mexique lors du G20 pendant que les grecs votent pour l’austérité

Publié le: 20-06-2012

Actualité Mexique |

(Mis à jour le: 03/07/2018)
Evaluer cet article

Stephen Harper au G20 pendant que les grecs votent sur les mesures d’austérités

Le Premier ministre canadien Stephen Harper participera au G20 au Mexique à la même période que les Grecs iront aux urnes pour voter sur les mesures d’austérité imposées au peuple.

Ces élections décideront en fait de l’avenir de la Grèce avec l’euro. Les premières estimations affirment qu’un grand nombre de grecs rejettent les mesures prises par le gouvernement surtout en ce qui concerne la réduction de salaires pour les fonctionnaires, la réduction des pensions…qui ont été imposées sur le gouvernement grecs dans le plan de sauvetage qui porte sur plusieurs milliards d’euro pour pouvoir rembourser la dette nationale massive.

Stephen Harper

Stephen Harper

Dans le cas où les grecs voteront contre les mesures d’austérité, le pays pourrait se voir expulser de la zone euro ce que décrit le ministre canadien des Finances Jim Flaherty par une sortie déstabilisante. Il a ajouté que « le Canada gérera la crise au fur et à mesure qu’elle se développera ».

Les résultats préliminaires des votes du grecs est en fait en faveur des réformes profondes et pour la continuation des mesures d’austérités.

Rappelons que les leaders grecs ont lancé des avertissements qui confirment un manque d’argent d’ici le mois de juillet en dépit du
dernier plan de sauvetage.

Andrew MacDougall, le porte-parole du premier ministre canadien a annoncé que M. Harper a avertit les autres chefs de gouvernement qu’il est nécessaire de se préparer à tout type de surprise après ces
élections grecques.

Il est évident que la Grèce est le pays le plus dévasté par la crise européenne, mais il n’est pas le seul. En fait, l’Espagne, cette 5ème
économie de la région a du avoir recours à des sommes d’argent européennes pour renflouer son secteur bancaire. Egalement, des plans de sauvetage ont été soumis au Portugal et l’Irlande sans oublier les dettes de l’Italie.

Cette crise a créé un grand désaccord entre les principales économiques mondiales, particulièrement après l’arrivée de François Hollande à la présidence en France qui opte pour une stimulation de la croissance, au temps que M. Harper estime qu’il est plus prudent d’aller sur les pas du modèle canadien.

Plusieurs pays à l’extérieur de l’Europe ont annoncé qu’ils seront prêts à verser des milliards de dollars au Fonds monétaire international afin de stabiliser l’économie mondiale, mais le Canada et les États-Unis se sont fortement opposé à cette idée. Jim Flaherty a déclaré en fait que  «l’Europe, selon nous, est un groupe de pays riches pour la plupart, et disposant des ressources adéquates. Ces pays sont parmi les plus riches du monde».

Tags:

Category: Actualité Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *