Trekking sur le chemin de l’Inca

Voyage au Pérou | Pérou |

Le Chemin de l’Inca est de loin le plus célèbre trek en Amérique du Sud. Il figure dans le top 5 des treks dans le monde. Constituant un parcours de 43km, il permet à la fois d’admirer le beau paysage des montagnes, une forêt luxuriante, la jungle subtropicale et, bien sûr, un mélange étonnant de pavés, de ruines et de tunnels. La destination finale de la piste est incontournable: Machu Picchu, la mystérieuse «cité perdue des Incas ». Le Chemin de l’Inca de Machu Picchu est vraiment une belle randonnée et, avec un peu de conseils et de planification, l’expérience  s’avère incroyable et inoubliable.

 Suivez le guide !

Il est fortement recommandé de recourir aux services d’un guide indépendant pour partir sur le Chemin Inca de Machu Picchu. Bien qu’il existe des milliers de kilomètres de «sentiers incas » à travers le Pérou, le trek est classique et commence à 82 kilomètres le long de la voie ferrée de Cusco à Aguas Calientes, avec des  passages en régions montagneuses, par les ruines incas de Llactapata, Runkurakay, Sayacmarca, Phuyupatamarca et Wiñay Wayna avant d’arriver à Machu Picchu pour le lever du soleil au 4ème jour de la randonnée.

Machu Picchu : la destination finale

IMG_8845 Pe?rou, Machu Picchu, le chemin menant de la carrie?re et des ateliers a? la «Puerta de la Ciudad», l'unique acca?s a? la cite? inca (photo Richard Chalifour)

Le Trek du Chemin de l’Inca mène à Machu Picchu, nommée comme l’une des Sept Nouvelles Merveilles du Monde en 2007 et également patrimoine mondial de l’UNESCO. Le site est l’icône la plus familière du monde Inca, avec son emplacement spectaculaire au sommet de la montagne dans les Andes. Vous pouvez visiter le sommet sans trekking, mais la plupart des randonneurs conviennent que la piste est le meilleur moyen d’atteindre le site.

Le trajet commence à une altitude d’environ 2800 mètres et se termine quatre jours plus tard à Machu Picchu, à 2.500 mètres. Vous marcherez à travers de fascinantes ruines incas le long du chemin, avant d’arriver à 4.200 mètres d’altitude, point le plus élevé. Le Chemin de l’Inca est à juste titre célèbre pour ses paysages des Andes spectaculaire, avec les sommets des montagnes généralement enneigés entre Juin et Octobre.

Se préparer à l’aventure

Découvrir l’impériale vallée sacrée

Pour faire ce trek, il faut un bon niveau de forme physique, mais avec un peu d’entraînement, l’activité devrait être accessible à tous. Le mal de l’altitude est quelque chose qui peut inquiéter beaucoup de gens, mais en marchant à un rythme raisonné, en veillant à bien s’hydrater (à l’aide par exemple des boissons locales comme le thé de coca), la plupart des gens ne rencontrent aucun problème.

Si vous êtes tenté par une réservation rapide pour pouvoir préparer autre chose, il vaut mieux vous pencher soigneusement sur votre budget pour ce projet.  En effet, si le prix est le premier de vos critères, un peu de tri parmi les agences qui proposent cette activité peut énormément jouer sur le coût, notamment pour les guides et porteurs. Il vous faudra aussi prévoir des équipements de bonne qualité et bien choisir vos guides.

Quand partir ?

La saison sèche au Pérou va de Mai à Septembre, ce qui en fait une période idéale pour le trek du Chemin de l’Inca. Cependant, les mois de juin à août sont particulièrement froids la nuit, surtout en altitude. Mars, Avril, Octobre et Novembre correspondent aux saisons chaudes, mais il peut y avoir un peu de pluie. Le sentier est fermé au mois de Février pour entretien.

Dans les mois d’été, les températures diurnes peuvent être extrêmement chaudes et humides, mais les nuits peuvent être très froides. Pendant l’hiver, il peut faire froid pendant la journée et particulièrement froid la nuit. Il est habituel de rencontrer un peu de pluie sur la piste toute l’année. C’est pourquoi emporter un poncho est idéal si vous êtes sensible au froid.

Se restaurer

La nourriture locale est tout simplement incroyable. Les randonneurs peuvent s’attendre à un petit déjeuner composé d’omelettes ou de crêpes, un déjeuner comprenant deux plats de soupe et de la viande avec des pâtes ou du riz, le thé l’après-midi à l’arrivée au camp avec des biscuits et du pop-corn et un dîner. Le petit-déjeuner et le dîner sont généralement accompagnés de boissons chaudes (thé, café, chocolat) et le déjeuner de boissons gazeuses ou de bière. Vous serez en mesure d’acheter de l’eau en bouteille le premier et deuxième jour de la randonnée, à différents points le long du chemin, après quoi vous pourrez remplir vos bouteilles vides d’eau bouillie fournie par des porteurs.

Se faire aider

Les porteurs, guides et cuisiniers de la région ont une force incroyable, de l’endurance et de la compétence qui feront de votre randonnée une expérience très agréable. La plupart des gens ne seraient presque pas en mesure de terminer la randonnée sans eux. Il est donc recommandé de recourir à leurs services, quels que soient vos besoins.

Tags:

Category: Voyage au Pérou, Pérou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *