Trip Stand-Up Paddle en Amérique du Sud

 

Actualité | |

Le Stand-up paddle, communément appelé SUP, est un sport nautique dérivant du surf. Comme ce dernier, vous avez besoin d’une planche pour le pratiquer ainsi que d’une pagaie. Cet outil vous permettra d’avancer et de prendre les vagues tout cela, en restant debout, bien en équilibre sur votre planche. En quoi consiste réellement ce sport et où peut-on en faire en Amérique du sud ?

Principe et historique

Le SUP est né à Hawaï dans les années 60. Avec l’apparition du surf, il est tombé dans les oubliettes jusqu’à ce qu’une compétition internationale datant de 2004 le remette au goût du jour, une fois encore à Hawaï. Depuis, il a fait du chemin et s’est imposé comme une discipline phare en matière de sports nautiques. Du fait de ses ressemblances avec le surf, il est rattaché, depuis 2009, à la Fédération française de surf.

La discipline a pour principe de se propulser, en se tenant debout, sur une planche grâce à une pagaie. La taille de la pagaie de stand up paddle doit être adaptée à votre taille tandis que la planche doit être assez volumineuse. Pour vous perfectionner dans ce sport, commencez sur un plan d’eau calme avant de vous attaquer aux vagues de la mer.

En effet, le SUP n’est pas un sport réservé aux rivières et aux lacs calmes puisque certains professionnels l’utilisent pour dompter des vagues de plus de six mètres de haut. De nos jours, il fait l’objet de nombreuses compétitions tantôt en mode surf, dans les hautes vagues, tantôt en beach race, plus proche de la rive et donc directement au niveau des vagues ou encore en marathon quand la course se fait sur une plus longue distance et aux larges des plages, là où la mer est plus calme.

Les principes de base du SUP

Trip Stand-Up Paddle en Amérique du Sud

Contrairement au surf, vous devez avoir les pieds parallèles à la planche avec les orteils qui pointent en avant de la planche. Vos pieds doivent être légèrement écartés et situé bien au milieu de la planche, de part et d’autre une marque sur la planche. C’est la position de base à adopter pour faire du SUP.

Quand vous êtes dans l’eau, il vous faut grimper sur la planche, pagaie à la main et surtout, arriver à vous tenir debout. Vous pouvez commencer par vous allonger sur la planche et vous lever d’un coup sans laisser tomber la pagaie. Si cela est trop difficile, montez sur la planche, mettez-vous à genoux puis levez-vous doucement, toujours avec la pagaie à la main. Il est important de ne pas laisser tomber cette dernière, car vous baisser pour l’attraper peut vous faire perdre l’équilibre.Plage et vagues importantes pour le surf

Une fois en position debout, mettez vos pieds en place et fléchissez légèrement les genoux pour plus d’équilibre.

Pour avancer, tenez votre pagaie en plaçant une main au sommet et une autre, entre le tiers supérieur et la moitié de la pagaie. La main du haut vous permettra d’enfoncer l’outil dans l’eau tandis que l’autre vous aidera à la tirer d’avant en arrière.

Pour faire tourner la planche à gauche, c’est la main droite qui doit se trouver au sommet et vous devez mettre le pied droit un peu en arrière, mais toujours en parallèle avec l’autre. Ramez ensuite du côté droit. Et pour faire tourner la planche à droite, mettez la main gauche en haut de la pagaie, le pied gauche un peu en arrière et ramez du côté gauche.

Chaque fois que vous souhaitez tourner à gauche ou à droite, il faut reculer un peu en arrière de la planche. Et si vous souhaitez filer tout droit, restez en milieu de cette dernière puis ramez fort.

La fédération française de surf

 

Faire du SUP en Amérique du Sud

L’Amérique du Sud est une destination idéale pour faire du SUP. Mais comme il abrite de nombreux pays et des centaines de plans d’eau, vers où doit-on se diriger pour profiter des meilleurs sports ?

  • En Colombie : le spot d’Iaguito à Carthagène des Indes
  • Au Brésil : le spot de Jijoca à Jericoacoara, la région de Tibau do sol et de Piba, dans le Nordeste,
  • Au Chili : à Puerto Varas, à Pucon, à Santiago, le spot de Cahuil à Pichilemu, …
  • Au Pérou : le spot de Chicama à Puerte Malabongo, à Punta Hermosa, …
  • En Argentine : à Misiones, en Patagonie, …
  • Au Mexique : à Playa del Carmen, à Cabo San Lucas, à Tulum, à Puerto Vallarta, à Cancun, à Cozumel, à Bacalar, à San Jose Del Cabo, à Mahahual, à Sayulita, à Mismaloya, à Acapulco, à La Paz, …
  • En Equateur : à Canoa, à Via la Costa, à Puerto Azul, …
  • Au Venezuela : à Choroni, à Los Roques, à La Ardileña, à Carabadella, …

Cela signifie que partout en Amérique du Sud, il est possible de trouver facilement des spots pour faire du stand-up paddle.

Et pour ceux qui veulent rester fidèle au surf, le Pérou figure parmi les destinations phares pour faire du surf.

Tags: ,

Category: Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *