Un argentin retenu en otage libéré grâce à Messi

Publié le: 30-06-2015

Sport Football Argentine | Actualité Argentine | |

(Mis à jour le: 14/01/2019)
Un argentin retenu en otage libéré grâce à Messi
Evamuer cet article

Il s’appelle Santiago Lopez Menendez et il a été retenu en otage durant trois jours. Le fait d’avoir prononcé le nom du célèbre footballeur lui a ouvert la voie vers la libération.

Enlevé au Nigéria, Santiago Lopez Menendez, ingénieur d’origine argentine âgé de 28 ans, a été libéré trois jours après. Cette libération, il la doit indirectement à Lionel Messi, à qui il a adressé, par l’intermédiaire de son frère, sa reconnaissance.

Menendez est un ingénieur agronome qui travaillait au Nigéria depuis l’an dernier. Pris pour un américain, il a été retenu en otage et ses tentatives de se faire comprendre par ses agresseurs étaient vaines. Ces derniers parlaient à peine l’anglais et lorsque Menendez expliquait qu’il venait d’Argentine, en Amérique du Sud, ils n’ont compris que le mot « Amérique ».

Devant les menaces de plus en plus importantes des agresseurs, l’ingénieur se mit à crier « Messi, Messi, Messi ». C’est alors que les ravisseurs avaient enfin compris qu’il n’était pas américain mais argentin.

Après trois jours de captivité, il a été enfin confirmé que le jeune argentin a enfin été libéré. Son frère ne manqua pas de dire à quel point le jeune agronome était heureux et qu’il le devait indirectement à Messi.

Terrible coup du hasard

Santiago a été diplômé en agronomie dans l’UBA en 2013. Depuis, il a mené une vie active dans la campagne et faisait le va-et-vient entre la ville de Buenos Aires et de Coronel Suarez. L’année dernière, Flour Mills du Nigeria l’a contacté pour lui offrir un emploi en tant que conseiller technique de son usine dans le pays africain. C’est ainsi que la firme lui a payé son voyage. Voilà comment, accompagné de sa petite amie, Santiago a décidé de se lancer dans leur première expérience de travail à l’étranger. Ayant vécu plus d’un an au Nigéria, c’est mercredi dernier qu’il a été enlevé par des hommes armés, à la période même où était organisée la journée du maïs et du soja. Les ravisseurs avaient fait comprendre qu’ils ne voulaient de mal à personne, ni tuer qui que ce soit, mais cela ne les a pas empêché de prendre le jeune argentin en otage.

Santiago souhaite retourner chez lui

Actuellement, Santiago est à l’ambassade de l’Argentine au Nigeria, à Abuja, la capitale du pays africain. Il a été libéré en échange d’une rançon qui aurait été payé par la société qui l’employait. Il est accompagné par son frère Jorge, 35 ans, qui est également un ingénieur agricole et a travaillé en Sierra Leone. Sa petite amie, Alejandra Perkins, est aussi à ses côtés et l’ambassadeur Gustavo Dzugala était avec eux dès les premiers instants suivant la libération.

S’il s’est bien avéré que la société Flour Mills est celle qui aurait payé la rançon, la famille ne veut pas donner plus de détails à ce sujet. Il semblerait que la firme a fait appel à un spécialiste qui a négocié. Tout ce que veut Santiago désormais est de retourner au plus vite en Argentine.

Tags: ,

Category: Sport Football Argentine, Actualité Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *