Une modification très importante dans écosystème marin du Golfe du Mexique

Publié le: 11-06-2012

Actualité Mexique |

(Mis à jour le: 12/06/2014)
Evaluer cet article

L’écosystème marin du Golfe du Mexique a connu une importante modification après l’explosion de Deepwater

On se rappelle bien de l’explosion de la plateforme pétrolière Deepwater en plein milieu du Golfe du Mexique, située à 400 kilomètres des côtes. Cette explosion a dégagée plus de 5 millions de barils dans cette région de l’Atlantique sur une surface égale à 3 fois la surface de la France avec plus de 700 000 tonnes de brut.

Deux ans après, ce désastre écologique, on ne voit plus de marée noire, mais l’impact de cette explosion est énorme, même si elle n’est pas visible.

En effet, un groupe de chercheurs américains ont réalisé une étude sur l’écosystème des petits organismes dans les zones benthiques. Ils ont fait des prélèvements dans cinq différents lieux dans la baie Mobile en Alabama.

Explosion de la plateforme Deepwater dans le Golfe du Mexique

Explosion de la plateforme Deepwater dans le Golfe du Mexique

 

Les résultats de cette étude affichent une grande modification dans l’écosystème de la baie. En fait, avant la propagation de la marée noire dans le golfe, la région débordait de métazoaires, de protistes,
d’algues et champignons, soit un écosystème marin habituel. Cependant, la nouvelle étude, affirme que la région est devenue un milieu dominé par les champignons.

La marée noire à contribuer à la création d’un système fungique plus varié avec l’apparition de quelques souches connues pour leur aptitude à digérer les hydrocarbures. Des analyses taxonomiques ont suivi l’étude et ont montré qu’il existe transformation notable de la faune des nématodes, qui s’est réduit en fait pour laisser place à des espèces nécrophages et prédatrices, qui peuvent se nourrir de résidus contenant des hydrocarbures et des champignons largement présents.

Cette étude, montre donc la mise en œuvre de la sélection naturelle qui
se traduit par des avantages adaptatifs pour les espèces qui ont pu
bénéficier de la modification qui a atteint les lieux contre d’autres
espèces qui ont abandonné cette région.

Tags:

Category: Actualité Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *