Guide Bolivie, Visa pour la Bolivie : la démarche à suivre ?

Publié le: 16-04-2018

Voyage en Bolivie | Bolivie |

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Mis à jour le: 29/06/2018)

Les ressortissants des pays de l’Union Européenne n’ont pas besoin de visa pour aller en Bolivie. Cela est également le cas pour les Canadiens et les Suisses. Cette exemption n’est toutefois valable que pour un court séjour. Voici ce qu’il faut savoir …

Court séjour : pas de visa

La durée du « court séjour » varie ici selon que vous soyez Canadiens ou autres ressortissants d’un pays exempté de visa. En effet, pour les premiers, la durée du court séjour est de 30 jours soit un mois, tandis que pour les autres, elle est de 90 jours soit de trois mois. Ces derniers doivent détenir un passeport d’une validité de six mois à compter de leur arrivée sur le territoire bolivien.

Dans le cas où vous êtes Canadien et que votre séjour peut se prolonger à plus d’un mois, il vous faudra demander une prolongation de séjour auprès du service de l’immigration en Bolivie.

Pour les deux, l’exemption de visa n’est autorisée que pour un séjour touristique.

Bolivie

L’entrée et sortie du territoire

D’une manière générale, il n’y a pas de taxe d’entrée à payer, mais il est possible qu’on vous fasse payer une taxe de sortie au niveau des zones frontières isolées. Il faudra alors prévoir entre 15 à 30 $B (boliviano) pour obtenir le tampon de sortie.

Où que vous alliez en Bolivie, il est conseillé de toujours garder sur vous votre passeport ainsi que votre visa à plus forte raison si vous vous aventurez dans les plaines. Leurs photocopies sont également acceptées si vous craignez de perdre les originaux.

A votre arrivée au pays, un cachet d’entrée sera apposé sur votre passeport. Ce cachet vous autorise à rester pendant 90 jours sur le territoire. Attention, cette durée peut changer au fil des jours, donc avant d’y aller, renseignez-vous auprès de l’ambassade.

La prolongation du séjour

Les touristes, quelle que soit leur nationalité, peuvent demander une prolongation de leur séjour en Bolivie. Pour ce faire, il leur faudra juste adresser une lettre de demande à un bureau de l’immigration d’une grande ville. Cette démarche est généralement gratuite, mais cela peut changer en fonction de votre nationalité. Pour les ressortissants Français, la procédure de prolongation du séjour à 90 jours supplémentaires est gratuite.

Au-delà de 180 jours : besoin d’un visa

Les touristes n’ont droit qu’à 180 jours de séjour par an en Bolivie. S’ils doivent dépasser cette durée, il leur faudra demander un visa auprès des consulats boliviens. Les frais pour cette procédure varient en fonction de la nationalité des demandeurs.

séjour au Bolivie

Séjour épuisé

Si votre séjour a épuisé et que vous vous trouvez encore sur le territoire, vous serez passible d’une amende de 20 $B par jour, voire plus. Vous ne pourrez quitter le pays qu’après avoir payé la somme due et rempli de nombreuses formalités administratives.

Mesures de sécurité

Quelle que soit la raison de votre séjour en Bolivie, il est conseillé de scanner tous vos documents importants afin d’avoir des copies, à part les originaux. Ainsi, en cas de perte de ces derniers, vous pourrez facilement les remplacer. Parmi les documents à scanner, on peut citer le passeport, les cartes de crédit, la police d’assurance, les billets d’avion/de train/de bus, les permis de conduire, la carte d’identité, …

Par ailleurs, pensez toujours à garder votre carte de tourisme ou « Tarjeta migratoria ». Il s’agit d’une fiche que l’on vous fournira à votre arrivée en Bolivie et qu’on vous demandera à votre sortie. En cas de perte, une amende vous sera demandée.

Tags:

Category: Voyage en Bolivie, Bolivie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *