Guide Argentine, visa pour l’Argentine : quelle est la démarche à suivre ?

Voyage en Argentine | Argentine | Actualité Argentine |

Pas encore de vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 2018-05-06)

Vous projetez d’aller en Argentine ? La démarche et les conditions requises pour obtenir le visa ne sont pas les mêmes. La procédure dépend de la durée de votre séjour et des objectifs. Y allez-vous pour faire du tourisme ? Pensez-vous y faire un stage professionnel ou pour étudier ? Avez-vous trouvé un emploi qui vous oblige à aller en Argentine ? Tout cela, l’ambassade cherchera à le savoir et vous délivrera le visa ou non, selon les cas. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici ce que vous devez savoir …

Argentine

Court séjour : pas besoin de visa

  • Pour qui ?

Cette exemption de visa n’est valable que pour les ressortissants Français, Belges, Suisses et Canadiens.

  • Pour quoi ?

Qu’ils viennent en Argentine dans un but purement touristiques, pour un séjour d’affaires, d’étude de marché ou d’investissement, ils peuvent en bénéficier.

  • Une taxe ?

Seuls les ressortissants Canadiens doivent payer une taxe de 75 dollars américains à l’entrée.

  • Quelles sont les conditions ?

Pour bénéficier de l’exemption de visa, quelques conditions doivent être remplies : un séjour de 90 jours (soit trois mois) tout au plus, avoir un passeport en cours de validité avec une date d’expiration ne survenant qu’un mois après la date de la fin de séjour (soit une validité d’au moins quatre mois à compter de votre arrivée en Argentine) et détenir un billet de retour avant même d’atterrir en Argentine. Cette dernière condition garantit aux autorités argentines que vous comptez bien quitter leur pays au terme de votre séjour.

Le visa de travail et le permis de séjour

  • Pour qui ?

Tous ceux qui comptent exercer librement et en toute légalité, leur profession en Argentine doivent avoir un permis de séjour puis un visa de travail d’une durée allant de trois mois à trois ans.

Séjour en brésil

  • Comment les obtenir ?

Pour en obtenir, l’employeur sur place doit demander une autorisation de vous embaucher auprès de la DNM ou Direccion Nacional de Migraciones. Si la requête est validée, vous obtiendrez un permis de séjour.

  • Quelles pièces fournir ?

C’est ensuite, à partir de ce permis que vous pourrez demander un visa de travail. Cette procédure nécessite une copie du nouveau contrat de travail lequel devra être signé par votre employeur devant notaire, un extrait de votre casier judiciaire et un extrait de votre acte de naissance.

  • Combien cela vous coûtera ?

Pour l’ensemble de cette démarche, il vous faudra payer environ 200€ pour le permis puis 100€ pour le visa de travail.

Avant d’entamer toute procédure, informez-vous toujours auprès de l’ambassade puisque les pièces à fournir et les sommes à débourser peuvent varier.

Les mineurs

Si vous voyagez avec un mineur, ce dernier doit avoir sa propre pièce d’identité. Il peut s’agir d’une carte d’identité ou de son passeport. Il doit également avoir un formulaire signé par l’un des parents titulaire de l’autorité parentale ainsi que d’une photocopie de la carte d’identité de ce dernier.

L’Assurance

Pour un long séjour en Argentine, il faut détenir, au minimum, une complémentaire santé appropriée. Cela couvrira les soins de santé au pays ainsi qu’une éventuelle intervention d’urgence.

 

 

 

Tags:

Category: Voyage en Argentine, Argentine, Actualité Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *