Vivendi envisage de vendre GVT

Publié le: 21-08-2012

Actualité Brésil

(Mis à jour le: 13/06/2014)
Evaluer cet article

Vivendi envisage de vendre sa filiale au Brésil GVT

La multinationale française Vivendi envisage de suspendre l‘activité de l‘opérateur brésilien de télécommunications Global Village Telecom.

En fait, GVT a été racheté par Vivendi en 2009. Au mois de juillet dernier, le groupe a annoncé la cession de l’opérateur. Pour cela, les dirigeants du groupe ont du engager deux banques, Rothschild et Deutsche Bank, afin d’assurer la cession des activités.

On distingue cependant 2 possibilités, soit intégrer GVT en Bourse soit réaliser un arrêt simple.

Vivendi pourrait vendre sa filiale brésilienne GVT

Vivendi pourrait vendre sa filiale brésilienne GVT

Jean-René Fourtou qui vient de remplacer Jean-Bernard Lévy sur la tête du groupe depuis juin dernier est entrain d’essayer de trouver des solutions afin de pouvoir soulager l’endettement qui a atteint la somme de 12,5 milliards d’euros de dette nette. Il a commencé donc la revue des actifs pour accroitre son cours de Bourse.

Une source du groupe Vivendi a signalé qu’au début, il y avait une intention de cesse l’activité d’Activision Blizzard, sa filiale dans le jeu vidéo. En fait, cette filiale  été considérée trop énorme pour qu’elle soit facilement vendu, ce qui a détourné les yeux des dirigeants du groupe vers GVT, un actif qui connaît une remarquable croissance.

Dans la période entre 2008 et 2011, GVT a vu son chiffre d’affaires se multiplier de 3 fois pour atteindre 1,45 milliard d’euros.

Actuellement, l’opérateur est valorisé entre 4,6 et 5,3 euros par action Vivendi. Cependant, un analyste a indiqué que «  le problème est que, si Vivendi vend GVT, il se coupe du seul réservoir de croissance pour le pôle télécoms ».

Category: Actualité Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *