Chichen Itza : A la découverte de Chichen Itza au Mexique

Voyage au Mexique | Mexique | Civilisations anciennes | | | |

Rating: 4.0/5. From 2 votes.
Please wait...
(Last Updated On: 22/08/2018)

Chichen Itza, ville précolombienne construite par les Mayas, est située dans la municipalité de Tinum dans l’Etat du Yucatán, au Mexique. Véritable sanctuaire archéologique, il présente une multitude d’architectures variées qui rappellent les différentes époques traversées par le centre du Mexique et les plaines du Nord Maya. C’est un site qui vaut le détour durant un séjour au Mexique, à plus forte raison si vous êtes fans d’architecture, d’archéologie et de civilisations anciennes.

Un site hors du commun

C’est un impressionnant site archéologique situé au sud-est de Mérida, la capitale de Yucatan. Au cours de ses années d’or, Chichen Itza était le centre politique, économique et religieux le plus important de la civilisation maya. On a toujours pensé que la présence de styles mexicains dans l’architecture de ce site représentait la migration directe ou même la conquête du centre du Mexique, mais la plupart des interprétations contemporaines s’orientent plutôt vers le fait de penser qu’il s’agit du résultat de la diffusion culturelle.

Colonnes Chichen Itza

Bien que, contrairement à la plupart des sites archéologiques de nos jours, il manque les pigments colorés intenses que les Mayas utilisaient pour décorer leurs temples, les marchés et les cours de Chichen Itza avec sa beauté architectonique continuent d’impressionner les voyageurs nationaux et étrangers. Une autre facette fascinante des Mayas est l’harmonie parfaite qu’ils avaient avec la nature, reflétée par la disposition particulière des bâtiments de la ville, construits pour coïncider avec les phénomènes astronomiques importants.

En savoir plus sur la civilisation Maya

La cité a été nommée comme l’une des Sept Nouvelles Merveilles du Monde en 2007, après un vote à travers le monde via Internet. UNESCO a intégré la ville archéologique parmi les sites de patrimoine mondiaux en 1988. Ces titres sont bien mérités, car cette ville est non seulement riche des rituels qui y sont pratiqués, mais aussi des gravures qui ornent les bâtiments de la ville et qui nous font comprendre pleinement la sagesse des Mayas.

A la porte des découvertes

Chichen Itza est un lieu énigmatique qui détient mystères et secrets inestimables. Il a été prouvé que chaque temple de la ville a été construit conformément à la position des étoiles et des planètes. Le château, par exemple, se réfère aux équinoxes, quand le jour et la nuit ont la même durée, et au solstice d’été, lorsque le soleil atteint son apogée sur le tropique du Cancer. Un autre cas similaire est l’Observatoire qui enregistre les cycles de la lune, qui, avec le positionnement du soleil, constitue un des indicateurs importants des saisons de plantation et de récolte.

Ruines Chichen Itza

Vous ne pouvez pas manquer l’occasion de visiter ce lieu magique, qui comprend une végétation exubérante, de magnifiques trésors architecturaux et des connaissances inestimables sur l’astronomie, les mathématiques et même l’acoustique. C’est l’un des plus importants établissements autochtones de toutes les civilisations en Amérique du sud et l’un des sites archéologiques les mieux préservés au Mexique. Véritable cadeau pour le monde qui doit être préservé pour les générations futures, ce site reste l’un des privilégiés pour les touristes.

Les principaux vestiges de Chichen Itza

Même si la civilisation qui l’a construite n’est plus aussi puissante qu’en ce temps-là, Chichen Itza témoigne encore de leur savoir-faire. Sur le site, on retrouve encore de nombreux vestiges de ce glorieux passé dont les éléments principaux sont :

  • La grande pyramide baptisée El Castillo : il s’agit d’une imposante pyramide en terrasses d’une hauteur de 24 mètres et particulièrement bien préservée. Elle dispose d’une base carrée et a été conçue dans un but calendaire

Découvrez Chichen Itza au Mexique

  • L’Observatoire ou Caracol : cet édifice fait face à la grande pyramide et c’est là que les Mayas étudiaient le mouvement des étoiles. De cet emplacement, ils pouvaient aussi voir la planète Vénus qu’ils considéraient comme l’une de leur principale divinité, le dieu Kukulcan
  • Le Grand terrain de jeu de balle : Chichen Itza compte 13 terrains de jeu de balle, mais celui-ci est le plus grand d’entre eux. D’après les dimensions du terrain, les spécialistes pensent que le jeu de balle s’apparentait plus à une cérémonie qu’à un sport même s’il est indéniable de penser que deux équipes s’y affrontaient autour d’une balle en caoutchouc. Au-delà de l’usage du lieu, l’architecture du terrain est un vrai mystère pour les scientifiques, car il dispose de caractéristiques acoustiques vraiment rares. En effet, quand un son est produit à droite du terrain, 7 échos sont émis. Par contre, si le son est émis du côté gauche, on peut entendre 9 échos. Un fait assez surprenant et qui semble avoir une signification particulière pour les Mayas étant donné que les chiffres 7 et 9 étaient magiques pour eux et reviennent d’ailleurs dans la majorité de leurs édifices. Pour ce qui est de savoir leur signification, les Mayas ont emporté le mystère avec eux
  • Le Temple des guerriers du jaguar : cet édifice est orné de nombreuses fresques qui relatent la conquête de la péninsule par les Toltèques
  • Le Cénote sacré : l’appellation du site est rattaché à la présence de deux cénotes sur les lieux alors que la région est assez pauvre en eau. Un cénote est une source d’eau souterraine. Dans le nom du site, le « Chi » signifie Bouche tandis que le « Chén » signifie puits. « Itza » quant à lui signifie « sorcier de l’eau » dans la langue maya yucatèque. En ce qui concerne le cénote sacré, les mayas l’ont baptisé cénote « Ik Kil » qui signifie cénote bleu sacré. Ce dernier est profond d’environ 40 m et un escalier a été construit pour descendre dans le bassin. Au temps des Mayas, ces derniers y jetaient des pièces d’or, des pierres précieuses, des jarres ou même des ossements humains pour respecter un rituel seulement connu d’eux

Le cénote sacré de Chichén Itza au Mexique

A part ces édifices, on vous recommande également le Tzompantli, l’Ossario également connu sous le nom de tombe du Grand Prêtre, le Groupe des mille colonnes qui se trouve à proximité du Temple des guerriers, l’Iglesia, les Casa Colorada et del Venado, le Quadrilatère des Nonnes, …

Chichen Itza, une cité mystérieuse

Bien que de nombreux vestiges y subsistent toujours, leur seule présence n’a pas permis de comprendre certains phénomènes à savoir :

  • Le son du perroquet que l’on peut entendre sur la face gauche de la pyramide. Pour l’entendre, il faut se mettre devant la face gauche de la pyramide puis reculer d’une cinquantaine de mètres. Il faut ensuite frapper dans ses mains et l’écho qui se produit reproduit le son du perroquet

Découvrez Chichén Itza au Mexique

  • Les 7 et 9 échos du terrain de jeu de balle
  • La conception du site qui se réfère à l’astronomie : comment les Mayas ont réussi à le concevoir exactement ainsi alors qu’à l’époque, les moyens d’observation des astres étaient sommaires, voire inexistants ?

Découvrez le Mexique de A à Z

Tags: , , ,

Category: Voyage au Mexique, Mexique, Civilisations anciennes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *