Rogelio Contreras : retrouvé mort à 15 km de la salle de concert

Publié le: 26-03-2015

Actualité

(Mis à jour le: 26/03/2015)
Evaluer cet article

Le drame s’est déroulé le dimanche 15 mars dernier, à Monterrey au Mexique. Rogelio Contreras, connu sous le surnom de « El Chicken » était âgé de 20 ans seulement lorsqu’il a été assassiné d’une balle dans la tête.

Rogelio Contreras kidnappé en plein concert

Dans la soirée du dimanche 15 mars, le groupe Kumbianberos RS pour lequel jouait Rogelio Contreras se produisait dans le bar-concert La Eternidad de Monterrey. Le jeune homme était aux percussions. Ce soir-là, environ 400 personnes ont assisté à ce concert de timbales, mais malgré cette foule, le groupe armé qui a fait irruption dans la salle peu après minuit a réussi à emmener de force Rogelio Contreras dans un taxi. Le corps sans vie du jeune musicien a été retrouvé 40 minutes plus tard, à 15 kilomètres du bar où il a été enlevé. El Chicken portait des traces de torture et une balle dans la tête qui l’a achevé sur le coup. Selon les témoins, les ravisseurs étaient au nombre de cinq et étaient tous armés.

 

La Eternidad : lieu de kidnapping courant

Il s’agit sûrement d’une mauvaise publicité, mais le fait est que le bar-concert La Eternidad a déjà été un lieu d’enlèvement par le passé. En effet, le 26 janvier 2012, onze membres d’un groupe musical y ont été kidnappés avant d’être assassinés dans les mêmes circonstances que Rogelio Contreras. Les corps sans vie de ces 11 musiciens ont été retrouvés un peu partout à Monterrey. Dans le cadre de cette affaire, 200 personnes ont été arrêtées. Certaines d’entre elles ont été relâchées alors que d’autres ont avoué avoir participé à l’enlèvement sous la contrainte d’un cartel de drogue rival.

Rogelio Contreras retrouve mort a 15 km de la salle de concert

Monterrey contrôlée par les cartels de drogue

Même si le gouvernement mexicain essaie tant bien que mal d’éradiquer les cartels de drogue de son territoire, Monterrey semble résister à toutes les mesures puisque depuis quelques années, les conflits entre les cartels y font rage. La principale source de conflit : contrôler une plus vaste zone au sein de la ville pour le trafic de drogue. Selon les autorités, les plus violents conflits proviennent des différends entre le cartel du Golfe et le cartel des Zetas qui ne faisaient qu’un autrefois. De nos jours, Monterrey est quasiment contrôlée par les cartels de drogue.

 

Les cartels recrutent même des enfants

Toujours à Monterrey, les autorités y ont arrêté le mercredi 11 mars dernier un enfant tout juste âgé de 13 ans, mais qui n’avait rien d’innocent. En effet, dans son sac à dos, les autorités ont retrouvé une carabine, une Kalachnikov, un pistolet, des munitions et 23 sachets de Marijuana. Un fait qui choque, mais qui traduit malheureusement la triste réalité de la vie à Monterrey. Selon la presse locale, ce mineur ne fait pas que transporter ce matériel pour le compte d’un cartel, mais en fait également usage. L’enfant, affublé d’un surnom effrayant qui est « L’enfant tueur » aurait participé à plusieurs attentats dans la banlieue sud de la ville, là où les cartels sont les plus actifs.

 

Disparition sur disparition depuis le début de la lutte contre le trafic de drogue

C’est en 2006 que le Mexique a commencé sa lutte contre le trafic de drogue et depuis, le nombre de disparitions n’a cessé d’augmenter au pays. On recense jusqu’ici un peu plus de 100 000 personnes tuées ou disparues.

Pour information, le principal dirigeant des Zetas, Omar Trevino a été arrêté le 4 mars dernier dans un quartier résidentiel de Monterrey.

On ne sait jusqu’ici si l’assassinat de Rogelio Contreras serait lié à cette arrestation ou aux cartels de drogue. L’enquête est actuellement en cours.

Category: Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *