Yucatan : découvrez la péninsule du Yucatan au Mexique

Publié le: 24-03-2016

Voyage au Mexique | Mexique | | | |

(Mis à jour le: 20/12/2018)
Evamuer cet article

Lieu alliant histoire antique et coloniale, richesse écologique et préservation, grande biodiversité et aires protégées, développement touristique et conservation du patrimoine ancestral, la Péninsule du Yucatan est la destination idéale pour connaître toutes les facettes du Mexique. Avec ses 300 km de long et ses 250 km de large, ce petit bout de terre, à peine aussi grand qu’une région française, est caractérisé par un relief variant entre terre calcaire et collines. Tous les intérêts se mêlent dans cette péninsule qui promet détente et aventure à ses visiteurs.

Uxmal

Au rendez-vous : exploration souterraine, repos et aventure

Mélange de terre calcaire et de terre volcanique, la Péninsule du Yucatan cache dans ses entrailles une rivière souterraine longue de plus de 150 km et des cénotes, gouffres d’effondrement remplis d’une couche superficielle d’eau considérés comme étant les moyens de communication entre les humains et les dieux , qui feront le bonheur des spéléologues en herbe.

Cette rivière constitue l’unique affluent de grande taille de la région avec quelques ruisseaux qui se jettent dans les eaux du Golfe du Mexique. Véritable havre de paix pour les visiteurs, elle renferme à elle seule des centaines d’espèces animales et végétales endémiques regroupées dans plusieurs réserves naturelles qu’il est possible de visiter en se laissant charmer par la sympathie, le dynamisme et le sourire des guides locaux.

La faune est composée de mammifères frugivores, insectivores carnivores, omnivores, de plusieurs types de reptiles, mais également de nombreuses espèces d’oiseaux. Une observation de ces derniers peut se faire dans la ville côtière de Xcalak et certains d’entre eux (toucans, etc.) pourront vous accompagner lors de l’ascension de pyramides mayas à l’instar de celui de Calakmul.

En savoir plus sur la civilisation maya

Pour ceux qui sont friands d’aventure sous-marine, des séances de plongées sont proposées aux touristes et aux voyageurs notamment dans la baie de Banco Chinchorro. Reposez-vous ensuite sur un transat et baignez-vous dans les eaux turquoise de la mer qui entoure les plages de la péninsule.

Chichen Itza

Monuments coloniaux et antiques

Véritable haut lieu des civilisations anciennes du Mexique, la Péninsule du Yucatan regroupe plusieurs temples ayant servi de centres religieux à l’instar de Chichén Itza. Ce dernier fait partie des sept nouvelles merveilles du monde et est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

On y trouve également les sites archéologiques :

  • de Tulum : c’est une ancienne cité maya qui a été érigée en l’an 564. Son emplacement, dominant la baie offre un site un cadre paradisiaque et un peu irréel. En plongeant au cœur de la cité, on peut encore découvrir de nombreux édifices religieux, mais aussi des bâtiments qui semblent avoir servi de lieux d’habitation aux personnes aidées de la cité. Parmi les vestiges que l’on peut encore y admirer, il y a le Castillo. Et tant que vous vous trouvez dans la ville de Tulum, ne manquez pas le complexe archéologique de Kukulcan, dieu du vent chez les aztèques. Et après avoir visité ces hauts-lieux historiques, on se rue vers les plages idylliques de la ville et on plonge dans l’eau fraîche et turquoise de la mer des Caraïbes. En savoir plus sur la civilisation aztèque

Les ruines de Tulum dans le Yucatan au Mexique

  • de Coba : selon les archéologues, cette ancienne cité maya a été une ville importante, mais le site est assez méconnu du fait de son éloignement. Ce site a été ouvert au public en 1973. Même si les spécialistes font état de quelques 6 000 structures, seules trois d’entre elles sont visibles aujourd’hui. Il diffère des autres anciennes cités mayas par le fait qu’elle est un ensemble de sites, tous reliés à une pyramide centrale. On y trouve d’ailleurs plus de 16 routes cérémonielles qui mènent jusqu’à la grande pyramide baptisée Nohoch Mul. A part cette dernière, les autres vestiges marquants du site de Coba sont le Conjunto Pinturas, une sorte de zone spirituelle et le Macanxoc

Le site archéologique de Coba dans le Yucatan au Mexique

  • d’Ek Balam : considéré comme un « nouveau » complexe maya du fait de ses fouilles tardives, Ek Balam est une cité caractérisée par les panneaux de stucs très bien conservés qui composent le Templo de los Frisos. Ce dernier est couronné d’un masque géant qui surplombe des frises en pierres sculptées. Les sculptures rappellent souvent les anges à cause de leurs ailes, mais les historiens pensent qu’elles se réfèrent à des dieux ou des nobles en tenue de cérémonie. Ce temple est en réalité un mausolée érigé pour le souverain Ukin Kan Lek Tok, qui y a été enterré avec de nombreux objets, aujourd’hui inestimables

Ek Balam, l'ancienne cité maya dans le Yucatan au Mexique

  • de l’Uxmal : fondée en l’an 600, cette ancienne cité maya abrite aujourd’hui encore la Casa del adivino, une pyramide de 39 m de hauteur. A part cette dernière, on y découvre également une grande pyramide, un cimetière, le palais du gouverneur qui fait face au trône du jaguar, le quadrilatère des nonnes, un pigeonnier, des ruines de ce qui a été l’ancien terrain de jeu de balle, … Les édifices ont été bâtis avec des pierres sculptées, chaque sculpture semblant avoir une signification précise pour les mayas

Uxmal, une ancienne cité maya dans le Yucatan au Mexique

Flânez entre autres dans les villes de cette péninsule et admirez les Haciendas, propriétés datant de l’ère espagnole, les architectures coloniales et les églises d’antan qui ont gardé toute leur authenticité. Voyagez ainsi dans le passé tout en restant dans le présent. Allez à la rencontre des habitants à l’occasion de fêtes nocturnes, de manifestations culturelles et de festivals en tout genre. Partagez leur joie de vivre et laissez-vous envoûter par l’ambiance qui règne dans les villes côtières ou celles situées dans les terres de la Péninsule, la destination idéale pour allier histoire, détente et aventure.

Plages de sable blanc et activités balnéaires

La péninsule de Yucatan, malgré son très riche passé historique est aussi un haut-lieu du tourisme balnéaire. La preuve, elle abrite la célèbre ville de Cancun avec ses kilomètres de plages aux eaux turquoise, Playa del Carmen dont le secteur touristique a connu un grand boom ces dernières années, les îles d’Holbox et d’Isla Mujeres qui font également office de stations balnéaires réputées sans oublier les plages de Tulum.

Les plages du Yucatan au Mexique

Si ces dernières sont souvent très fréquentées, la péninsule abrite de nombreuses plages tantôt isolées tantôt peu fréquentées comme celle :

  • d’Akumal qui est une zone très bien préservée étant donné que ses plages font également office de lieu de ponte des tortues
  • de Puerto Morelos : même s’il se trouve entre Cancun et Playa del Carmen, tous deux haut-lieux touristiques, Puerto Morelos est resté un petit village de pêcheur où le calme et l’authenticité des lieux sont vraiment revigorants
  • de Costa Maya : elle se situe au sud de Quintana Roo et commence tout juste à se développer. Il faut dire qu’elle a longtemps été oubliée en faveur de la Riviera Maya, mais comme il est de plus en plus tendance d’offrir aux touristes un cadre tranquille, mais paradisiaque, quelques investisseurs commencent à s’y intéresser. De plus, elle abrite quelques joyaux touristiques comme le site de plongée de Mahahual, la lagune de Bacalar aux sept couleurs ou encore le Banco Chinchorro

Et pour clore la visite virtuelle sur une note gourmande, n’oubliez pas de ratisser les restaurants du Yucatan pour goûter à ses spécialités culinaires comme l’achiote, le carnitas, le ceviche, le caldo de pollo, le carne asada, le castacan, les chapulines, le poc chuc, le huevo rancheros, …

Découvrez le Mexique de A à Z  

 

Tags: , , ,

Category: Voyage au Mexique, Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *