Comprendre l’histoire de la Guyane

Publié le: 22-08-2019

Voyage au Brésil | Brésil

(Mis à jour le: 05/09/2019)
Comprendre l’histoire de la Guyane
4.2 (84%) 5 vote[s]

la guyane

Pour les amoureux de la nature, la Guyane est une destination idéale pour les vacances. Ce petit bout de terre français localisé en Amérique du Sud garantit un dépaysement total pour les globetrotteurs. Dans ce dossier, nous allons plus nous concentrer sur l’histoire de cette région.

De colons néerlandais à colons français

Avant que Christophe Colombe découvre les terres guyanaises en aout 1498, ce sont les Amérindiens d’origine Arawak et Caribe qui occupaient les lieux. Elle fut encore le lieu de résidence de cette population jusqu’en 1500, car ce navigateur n’est passé que sur les côtes. Vincente Yanez Pinzon explore à nouveau ce territoire et pénètre la région en suivant le fleuve de l’Oyapock.

Quelques années après le passage de ce navigateur espagnol, les premiers colons arrivent en Guyane. Ils essayent de s’installer à Cayenne, mais les tribus amérindiennes résistent à ces tentatives de colonisation.

En 1604, Daniel de la Touche de la Ravardière revient sur les terres guyanaises. Comme aux premières tentatives de colonisation, les hommes de ce capitaine ont été vaincus par les Portugais. Seulement, il revient en mars 1612 bien décidé avec trois navires et 500 colons pour fonder la « France équinoxiale ». Sa troupe s’installe sur l’île de Maranhao, l’actuel Brésil, et fonde la cité de Saint-Louis qui sera plus tard Sao Louis de Maranhao.

C’est en 1624 que le roi Louis XIII ordonne la colonisation des îles du Salut. Six années après, une petite troupe de colonie réussit à s’installer sur les rives du fleuve Sinnamary. Charles Poncet de Brétigny arrive à convaincre le chef des indiens Galibi à lui concéder la zone sur laquelle se trouve la ville de Cayenne. Si les colons pensaient bien s’installer sur le territoire guyanais, ils n’arrivent pas à résister à la révolte des Amérindiens.

Les colons ne baissent pas les bras et reviennent sur place en septembre 1652. Ils arrivent avec 800 hommes et logent avec les survivants de la révolte amérindienne.

Après une dispute entre les Néerlandais et les Français, ce sont finalement les Français qui arrivent à établir une colonisation durable sur les terres guyanaises. Cependant, à une certaine époque, la Guyane fut placée sous la dépendance de l’Angleterre et elle la cède à la Hollande en 1667. La France décide de reconquérir la Guyane et cette conquête arrive au bout. Des colons français s’installent alors à Cayenne en 1674.

Les Néerlandais ne s’arrêtent pas là et partent pour une nouvelle conquête de Cayenne en 1676 avec onze navires. La France réagit rapidement et à la fin de cette même année, elle reprend le territoire guyanais.

L’installation des Jésuites, un point marquant de l’histoire des Guyanais

voyage guyane

Après ces nombreuses conquêtes, la paix prend place sur le territoire guyanais. Les Jésuites s’y installent et font de l’agriculture de café, de cacao, de coton, de canne à sucre et de manioc leur principale occupation. Un siècle plus tard, les Français tentent d’établir une bonne relation avec ces Jésuites, mais ceci va à l’échec.

Après la signature du Traité d’Utrecht en 1713, la relation avec le Portugal semble se stabiliser. A cette époque, la Guyane Française est bien délimitée. Il est séparé du Brésil par le fleuve de l’Oyapock et de la Suriname ou la Guyane Hollandaise à l’époque par le Maroni.

Le retour des colons Français

Malgré les grands efforts qu’ont déployés les Jésuites sur ce territoire, ils se voient expulsé en 1762 sur ordre de Louis XV. Ils sont alors remplacés par une population de colons constituée de 12000 Lorrains et de 3000 Alsaciens. Ces Français débarquent à Kourou pendant la saison de pluie. Cette période rend plus difficile leur installation. Beaucoup d’entre eux trouvent la mort à cause de la fièvre jaune, du paludisme et de la syphilis.
De 1794 à 1805, la Guyane Française devient le territoire de déportation des opposants politiques de la France. Entre temps, la population noire fuit et les colons se trouvent démunis de main d’œuvre. Avec ceci s’ajoutent les difficultés rencontrées par la France, ce qui affecte énormément l’économie guyanaise.

En 1809, les Portugais reviennent en Guyane et ils prennent le pouvoir jusqu’en 1814. Les îles du Salut connaissent alors une certaine période de stabilité et ceci se termine même avec l’abolition définitive de l’esclavage en 1848.

La Guyane française reconnaît une chute économique et c’est là que la France y établit une colonie pénitentiaire. Ce statut prend fin une année après la Seconde Guerre Mondiale, plus précisément en 1946. Elle devient alors un département d’outre-mer. Le territoire connaît un nouveau souffle économique avec l’installation de la base spatiale européenne à Kourou en 1968. C’est ici qu’on a lancé la fusée baptisée Veronique le 9 avril 1968.

Le statut juridique de la Guyane

Aujourd’hui, la Guyane est une région administrative qui avec la Guadeloupe et la Martinique forme les départements français d’Amérique. Elle compte 22 communes et certaines d’entre elles ont une superficie supérieure aux départements métropolitains. Les plus grandes communes sont divisées en villages qui sont dirigés par des capitaines.

Au niveau national, la population guyanaise est représentée par deux députés et deux sénateurs. Sur le territoire, depuis 2012, on a une cour d’appel avec un parquet général. Avant cette date, les affaires étaient traitées par la cour d’appel en Martinique. Aujourd’hui également, il a son propre tribunal administratif qui est entièrement autonome. Il est d’ailleurs composé de magistrats qui vivent en Guyane, car avant, ce sont des magistrats de Fort-de-France qu’on avait.

Category: Voyage au Brésil, Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *