Géographie et carte de l’Equateur

Publié le: 22-05-2019

Voyage Equateur | Equateur

(Mis à jour le: 22/05/2019)
Géographie et carte de l’Equateur
4.3 (86.67%) 3 vote[s]

Géographie et carte de l’Equateur

L’Équateur est située sur la côte nord-ouest de l’Amérique du Sud, entre le Pérou au sud et l’est et la Colombie au nord. Ce pays peuplé d’un peu plus de 16 millions d’habitants couvre une superficie de 256 370 kilomètres carrés : ainsi, il est le plus petit pays d’Amérique du Sud après l’Uruguay et les Guyanes. Les célèbres îles Galápagos appartiennent à l’Équateur et sont situées à environ 1 000 kilomètres de la côte.

La première expédition scientifique visant à mesurer la circonférence de la Terre, dirigée par le Français Charles-Marie de La Condamine, était basée en Équateur. Des recherches menées en Équateur par les naturalistes renommés Alexander von Humboldt de Prusse et Charles Darwin d’Angleterre ont contribué à l’établissement des théories de base de la géographie moderne, de l’écologie et de la biologie de l’évolution. L’Équateur possède un riche patrimoine culturel. Une grande partie de l’Équateur actuelle provient de l’héritage de l’empire Inca, la plus grande unité politique de l’Amérique précolombienne.

L’Equateur est également un pays aux paysages très variés : mer, forêts, montagnes, volcans se trouvent tous dans le pays. Nous vous proposons maintenant une visite détaillée de la géographie de l’Equateur.

Equateur : Une diversité de paysages à couper le souffle

Carte Equateur

 

Malgré la taille réduite de l’Équateur – à peu près égale à celle du Colorado, en Amérique du Nord -, l’un des pays les plus diversifiés au monde sur le plan géographique. L’Équateur comprend quatre régions géographiques distinctes :

  • la Sierra (montagnes des Andes) au centre
  • el Oriente (jungle amazonienne) à l’est,
  • la Costa (basses terres côtières du Pacifique) à l’ouest
  • les majestueuses îles Galápagos situées au large

La Sierra

La Sierra comprend deux hautes chaînes de montagnes et leurs contreforts ouest et est. Les chaînes occidentales et centrales des Andes bordant la Sierra constituent les chaînes de montagnes les plus hautes et les plus continues du pays. De nombreux sommets sont volcaniques ou enneigés; Il s’agit notamment de :

  • Chimborazo, le plus haut sommet des Andes Equatoriennes qui culmine à la hauteur impressionnante de 6263 mètres
  • Cotopaxi, l’un des plus hauts volcans actifs du monde (5897 mètres)
  • Cayambe (5790 mètres)
  • Antisana (5704 mètres)
  • Altar (5319 mètres)
  • Sangay (5230 mètres)

Toutes ces montagnes et volcans sont inclus dans deux chaînes reliées à intervalles par des chaînes de montagnes transversales, entre lesquelles se trouvent de grandes vallées ou bassins isolés, appelés hoyas.

Il s’agit de paysages magnifiques qui sont le théâtre propice pour des randonnées inoubliables en haute montagne. L’une des plus belles est la boucle de Quilotoa, avec en point d’orgue de cette randonnée est l’arrivée au sommet du volcan où vous pourrez admirer le cratère rempli d’une eau bleutée de toute beauté. C’est un paysage à ne manquer sous aucun prétexte !

El Oriente

El Oriente

El Oriente est la région la plus à l’est qui est frontalière avec le Pérou. Il s’agit d’une région assez peu peuplée car très dense en forêts. La forêt tropicale humide y règne en maître avec la présence de plusieurs rivières (Putumayo, Santiago, Zamora, Pastaza, Napo) qui forment le bassin supérieur du fleuve Amazone.

La Costa

L’Equateur est un pays bordé par le Pacifique, et vous pourrez y trouver de magnifiques plages (par exemple, Salinas, Manta ou encore Montanita) et de très beaux villages de pêcheurs. Un peu plus à l’intérieur des terres, se trouvent des sites archéologiques, des plantations de cacao ainsi que des forêts sèches. Ces dernières sont connues car vous y trouverez le fameux palo santo, dont on extrait l’encens.

Découvrez aussi :

Les îles Galapagos

Ces îles sont mondialement célèbres pour leurs superbes plages et leur eau de mer transparente. Constitués de 48 îles, les Galapagos sont des archipels montagneux et volcaniques à l’intérieur des terres. Le point culminant est le volcan Wolf qui s’élève à plus de 1700 mètres d’altitude.

La géologie des sols équatoriaux

equateur carte

Les sols de l’Équateur sont parmi les plus variés du monde. L’activité volcanique à haute altitude dans les Andes a entraîné la formation de sols volcaniques et de sols de prairie fertiles, appelés andosols et mollisols, avec des couches superficielles sombres riches en matière organique. Cependant, les sols reposent généralement sur une couche dure jaune, appelée localement cangahua, qui est souvent exposée sur des pentes érodées plus escarpées.

La terre arable érodée s’accumule sur les pentes les plus basses et en particulier sur les terrains plats, qui constituent les sites les plus recherchés pour l’agriculture. Au cours de milliers d’années, les Indiens ont mis au point des méthodes efficaces pour la fertilisation de ces sols, notamment l’utilisation de fumier, la formation de tourbe fertilisante dans les fossés de drainage, la création de champs surélevés et l’utilisation de canaux d’irrigation.

Sur la Costa, les plaines inondables des Guayas et d’autres rivières ont accumulé des limons fertiles provenant des hautes terres. Ces sols côtiers sont très fertiles, mais se composent souvent d’argiles susceptibles de rétrécir et de gonfler, ce qui pose donc des problèmes de construction. L’efficacité des méthodes traditionnelles de gestion de ces sols est de plus en plus reconnue, et des techniques préhistoriques telles que les champs en talus pour la gestion du ruissellement (albarradas) et les champs surélevés (plates-formes en terre artificiellement construites sur des lacs peu profonds ou des zones marécageuses) ont été étudiées par experts en développement.

Dans le bassin amazonien, les sols n’ont pas encore été complètement étudiés et cartographiés. Néanmoins, il semble que les sols y soient très divers, y compris des sols alluviaux fertiles, des sols organiques appelés histosols et des sols tropicaux plus altérés appelés oxisols. Ces derniers peuvent être utilisés pour des cultures avec une technologie appropriée, telle que la culture itinérante ou l’agroforesterie (cultures et arbres utiles gérés ensemble), mais certains agronomes suggèrent qu’elles sont mieux utilisées pour le bois d’œuvre et d’autres produits forestiers tropicaux.

L’Equateur est un pays qui mérite assurément votre détour. Vous y trouverez quasiment tous les paysages : mer et plage à l’ouest, forêt à l’est, montagnes et volcans au centre. Si vous y ajouter des centres touristiques comme la capitale Quito, l’Equateur se doit donc d’être visitée par tout bon voyageur qui se respecte !

Category: Voyage Equateur, Equateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *