Farc et Colombie : un cessez-le-feu bilatéral

Publié le: 12-08-2015

Actualité Colombie |

(Mis à jour le: 12/07/2018)
Evaluer cet article

Un nouveau cessez-le-feu bilatéral a été signé entre les Farc et la Colombie. Il s’accompagne certes de nombreuses conditions, mais pour les deux partis, c’est déjà un début de la fin des conflits.

Un nouveau cessez-le-feu

Le nouveau cessez-le-feu est entré en vigueur en Colombie. En effet, les farc ont donné l’ordre de mettre fin à toute forme d’offensive et ont libéré un otage Colombien, au moment même où il était question d’instaurer la paix à la Havane. Sur le site pazfarc.org, les militaires révolutionnaires colombiens ont annoncé que l’entrée en application de cet ordre donné pour cesser « toute action de caractère offensif » a eu lieu le 20 juillet. Les Farc ont été informés de leur droit à se défendre dans le cas où il y aurait des attaques.

Farc

Un otage Colombien libéré

Cristian Moscoso, un sous-lieutenant Colombien, a été retenu en otage par les Farc qui l’ont libéré en signe de bonne foi. Alors qu’il revenait d’une opération humanitaire menée par le Comité International de la Croix-Rouge, le président de la Colombie a indiqué sur Twitter que l’ancien otage allait bien et qu’il a été libéré. En Colombie, le gouvernement qui venait de lancer des offensives, a accepté de répondre au cessez-le-feu appliqué par les Farc en instaurant un climat d’apaisement.

Agé de 26 ans, le sous-lieutenant Moscoso avait été capturé au cours d’une offensive des farc contre des éléments de l’armée colombienne constituant un convoi de 12 camions contenant du pétrole. Lors de cet affrontement, un militaire a perdu la vie et deux autres ont été blessés.

La guérilla avait déjà observé plusieurs trêves successives depuis 1980, mais à chaque fois, celles-ci se sont soldées en échec. Le dernier cessez-le-feu en date eut lieu en décembre, mais les deux partis ont par la suite lancé des offensives. Pablo Catatumbo, commandant guérilléro, a annoncé que l’état d’alerte restait de mise malgré cette annonce de cessez-le-feu. Pablo Catatumbo revenait d’une rencontre à Cuba, dans le cadre de pourparlers. Les farc ont exprimé leur espoir de voir le gouvernement répondre à cette décision en marquant une pause aux offensives.

50 ans de conflits et 220 000 morts

Pour la première fois depuis que les pourparlers ont commencé en 2012, la Colombie et les Farc avaient fait part de l’instauration d’un climat d’apaisement. Les opérations menées par les forces armées devraient donc cesser temporairement. Des représentants des deux protagonistes ont mené des pourparlers à La Havane, sous le parrainage de Cuba et de Norvège. La perspective d’un cessez-le-feu bilatéral commence toutefois à prendre corps. En Colombie, les affrontements qui ont duré depuis maintenant 50 ans, ont fait 220 000 morts et entrainé le déplacement de 6000000 de personnes. Cette année, c’est la 205ème fois que le pays célèbre son indépendance de la couronne espagnole. L’espoir que ce conflit qui dure depuis des décennies renaît, d’autant plus que ces hostilités sont les plus longues que l’Amérique latine ait connues.

Tags:

Category: Actualité Colombie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *