Le Caño Cristales : la rivière aux cinq couleurs en Colombie

Voyage en Colombie | | |

Rating: 4.5/5. From 2 votes.
Please wait...
(Last Updated On: 17/08/2018)

Le Caño Cristales est une rivière peu connue des touristes et pourtant, elle est une vraie merveille de la nature colombienne. Pour la découvrir et comprendre pourquoi cela vaut la peine d’y aller, il faut se rendre dans la serrania de la Macarana, dans le département de Meta en Colombie.

Le Caño Cristales : dans une zone préservée

Son appellation signifie « le ruisseau des cristaux ». Cette rivière provient d’un affluent du Rio Guayabero et est abritée au cœur de la Sierra de la Macarena, une chaîne montagneuse isolée longue de 120 km et large de 30 km. Depuis 1989, plus de 630 000 hectares de ces montagnes ont été déclarés Parc Naturel National.

Cet effort a été mené, non seulement pour protéger le Caño Cristales, mais également la grande diversité d’écosystèmes qui vivent dans la région.

Le Caño Cristales ou la rivière aux cinq couleurs

La rivière aux cinq couleurs

Eblouissante, spectaculaire, féérique, extraordinaire, … les qualificatifs sont nombreux pour décrire cette magnifique rivière de la Colombie. Pour résumer sa beauté et son originalité, on la surnomme parfois « la rivière aux cinq couleurs » ou encore « la rivière qui s’est enfuie du paradis ». Des surnoms très équivoques, mais qui ne résument pas totalement le superbe spectacle qu’elle offre à certaines périodes de l’année.

Il faut savoir que le Caño Cristales n’est pas vraiment une rivière ordinaire ou du moins, ne l’est pas pendant toute l’année. De décembre au mois de juillet, on y voit seulement une rivière paisible dont les fonds sont couverts de mousse verte. L’image de ces eaux cristallines qui coulent, d’abord en petites cascades le long des rochers pour ensuite terminer dans une piscine naturelle limpide est certes reposante et dépaysante, mais ce n’est rien comparé à l’image qu’elle donne à partir du mois de juillet.

C’est effectivement à partir de ce mois que ces mousses commencent à prendre de la couleur, mais là encore, rien de vraiment exceptionnel. Il faut attendre les mois de septembre jusqu’au mois de novembre pour que le spectacle atteigne son summum.

En effet, les mousses sont en pleine floraison durant cette période et se déclinent alors de différentes couleurs vives allant du rouge au violet en passant par le jaune, le vert et le magenta. A ces couleurs se joignent ensuite le bleu lorsque l’eau est éblouie par le soleil et le ciel. Ce magnifique mélange de couleurs se remarque aussi bien au niveau des cascades qu’au sein de sa piscine naturelle.

Pour assister à cette explosion de couleurs, il ne faut donc pas se tromper de saison, car en dehors de ces mois, la rivière revêt son côté banal.

A quoi est due cette coloration ?

Le Caño Cristales en Colombie

Quand vient la courte période annuelle entre la saison humide et la saison sèche, les niveaux de la rivière baissent ce qui permet aux rayons du soleil de mieux agir sur les mousses. Ces dernières, sous l’effet de cette forte luminosité vont entamer leur processus de floraison et vont alors sortir des fleurs aux couleurs rayonnantes. Ce sont elles qui donnent cette coloration en arc-en-ciel au Caño Cristales.

Ces mousses et algues qui couvrent le fond de la rivière sont en fait des plantes aquatiques endémiques de la famille des Macarenia Clavigera. Ce sont elles qui donnent toute son originalité au Caño Cristales. Et quand cette dernière revêt son manteau arc-en-ciel, non seulement elle éblouie toute la rivière, mais également toute la région.

Un environnement protégé

Au-delà de la rivière, le Parc Naturel National au sein duquel se trouve le Caño Cristales abrite des écosystèmes semblables à ceux retrouvés dans les régions biologiques de l’Orénoque, de l’Amazonie, de la Guyane et des Andes.

Il est ainsi l’habitat naturel de nombreuses variétés d’orchidées, de diverses espèces de mammifères dont les pumas, les jaguars et les ours à lunettes ainsi que de plus de 440 espèces d’oiseaux.

Cela signifie que même si la Sierra de la Macarena est assez isolée, vous n’y allez pas seulement pour voir la rivière. D’autres activités de découvertes vous attendent sur place comme la découverte des autres cascades de la région telles que la cascade de l’Amour, la cascade du Quartz, Los Pianos ou encore la Piedra de la Virgen. Ces dernières se situent toutes sur le bras gauche du Caño Cristales.

Découvrez le Caño Cristales en Colombie

Et en poursuivant la visite sur son bras droit, vous entendrez des noms de site comme Salto del aguila, El Paso, Pozo Cuadrado, El sillon de Buda, La Escalera, El Pailon, Laguna del Silencio, Los Estrechos, El Mirador, Cristalitos, La Cascada, …

Des guides locaux se feront un plaisir de vous orienter à travers le parc et de vous montrer les principaux atouts de la région.

Comment s’y rendre ?

Pour découvrir le Caño Cristales et sa région, il faut se préparer à une aventure mouvementée. Si vous vous trouvez à Bogota, vous devez d’abord prendre un avion à destination de Villaviencio puis un autre qui mène à La Macarena. Il est parfois possible de trouver à Bogota, un vol direct vers La Macarena.

Le reste du chemin se fera, ensuite parcouru en jeep, en bateau ou encore à pied, pour les plus téméraires.

Pour information, le site se situe à environ 150 km au sud de la capitale colombienne.

Quelques conseils

Le Caño Cristales, la rivière aux 5 couleurs

Pendant près de 40 ans, la région a été sous la domination des FARC (Forces armées révolutionnaires colombiennes) le rendant ainsi dangereuse et inaccessible. Depuis que le calme est revenu et que les FARC ne règnent plus sur la région, le site a été ré-ouvert aux touristes en 2009.

Néanmoins, il faut toujours se renseigner sur les conditions de sécurité avant d’y aller et ne jamais s’y rendre seul. C’est pour cela que les randonnées à travers le parc se font toujours en groupe et accompagnées d’un guide.

Rassurez-vous, la situation n’est pas aussi périlleuse, mais ce sont seulement des mesures de sécurité.

En ce qui concerne le séjour même dans la région, prévoyez des chaussures de marche, des vêtements légers, mais qui protègent les jambes et les bras. Aussi, puisqu’une visite complète s’étale sur trois ou quatre jours ce qui implique de dormir dans la région, pensez à emporter vos accessoires essentiels.

Découvrir la Colombie de A à Z

Tags: , ,

Category: Voyage en Colombie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *