Parc national Lauca : découvrez le Joyau de l’Altiplano au Chili

Voyage au Chili | Chili |

Evaluation: 5.0/5.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 2018-06-11)

Situé à l’est de la région d’Arica et Parinacota, le Parc National Lauca doit son nom au Rio Lauca qui coule sur le site. Il a été créé e, 1970 et figure parmi les trois composants principaux de la Réserve de la biosphère classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 1981. Au sein de cet environnement gâté par la nature se côtoie les vestiges archéologiques, la flore foisonnante, le Rio Lauca avec ses eaux turquoise et les volcans aux sommets enneigés. Focus sur cette réserve du Chili, en Amérique du Sud.

Parc national Lauca

Quelques caractéristiques géographiques du Parc National Lauca

D’un point de vue géographie, ce parc :

  • S’étend sur une surface de 137 883 ha
  • Se situe sur la précordillère et l’altiplano andin et s’étend, de ce fait, à une altitude oscillant entre 3 200 m à 6 300 m d’altitude
  • Bénéficie d’un climat sec, sans être désertique
  • Affiche des écarts de température importants entre le jour et la nuit : dans la journée, la température oscille entre 12 à 20°C tandis que la nuit venue, elle chute à -2 à -25°C
  • En saison de pluie, c’est-à-dire de décembre à mars, peut atteindre des précipitations d’environ 250 mm. La pluviométrie de la région est fonction des mouvements de masses d’air humide issues du front équatorial lesquelles se déplacent vers le sud pendant la période estivale. Durant la saison de pluie, on remarque une formation de marécages, de lagunes, de lacs et de cours d’eau au sein du parc. Cela favorise le développement de la flore buissonnante du site

A lire également : Quelle est la meilleure période pour aller au Chili ?

Parc Lauca au Chili

Découvrez les principaux lieux à découvrir au Chili

La flore du Parc national Lauca

Malgré son emplacement en altitude, la végétation du parc affiche une excellente adaptation. Le type de végétation change toutefois à force qu’on grimpe en altitude. Ainsi,

  • Entre 3 200 à 3 800 m d’altitude, on trouve surtout des bosquets et une grande variété de cactus dont le cactus chandelier qui peuvent atteindre les 15 m de haut
  • A 3 800 m d’altitude, on rencontre des tuna que l’on appelle également figuier de barbarie ainsi que diverses espèces de queñoas. Ces derniers sont les seuls arbustes qui poussent à cette altitude

Et encore plus en hauteur, les paysages laissent place aux bofedales, des sortes de zones humides qui favorisent le développement des mousses. Ces dernières ressemblent parfois à des coussins rembourrés tout de vert vêtues. Elles poussent à ces hauteurs grâce aux eaux qui ruissellent sur le sol. Dans ce parc, on trouve de nombreux bofedales, mais il faut se rendre dans le Parinacota pour voir le plus vaste d’entre eux.

A part ces espèces végétales, il convient également de citer la fameuse Llaretas Azorella compacta ». Il s’agit d’un arbuste qui pousse exclusivement sur les dols très durs. Ce n’est pas sa seule originalité puisque contrairement aux autres arbustes du parc, ce dernier ne croît que de 2 cm par an. L’espèce a failli disparaître, car autrefois, les habitants l’utilisaient en tant que combustible domestique.

La faune du Parc national Lauca

Découvrez la faune du Parc national Lauca au Chili

Ce parc chilien affiche un taux d’endémisme animal assez important. Parmi les espèces endémiques qui y vivent, on distingue :

  • Plus de 130 espèces d’oiseaux tels que les pluviers du puna, les perdrix des hauts plateaux, les guallatas que l’on appelle aussi oies andines, les ñandus qui appartiennent à la famille des autruches vu leur grande taille, les suris, …
  • Près de 21 espèces de mammifères dont la viscache, la vigogne, le guanaco, le lama, … On y trouve aussi quelques têtes de huemuls du Nord, c’est-à-dire des cerfs Andins

Les volcans du Parc national Lauca

Découvrez le Parc national Lauca au Chili

A travers le parc, on remarque un relief volcanique peu régulier. Le territoire abrite de nombreux volcans à savoir :

  • Le Parinacota dont le sommet culmine à 6 342 m
  • Le Pomerape avec un pic de 6 282 m, il est considéré comme le jumeau du Parinacota

Ces deux volcans représentent les plus hauts sommets du site et sont aussi connus sous l’appellation « les Nevados de Payachatas ». Ils ne sont toutefois pas les seuls à se partager ce vaste territoire puisqu’on y trouve également :

  • Le Guallatire avec un sommet de 6 060 m
  • L’Acotango avec un sommet de 6 050 m

Ces deux derniers volcans sont ceux qui ont façonné les champs de lave du site dont le plus connu est le Cotacotani.

Toujours en référence à ces volcans, le parc abrite aussi des sources thermales ainsi que des geysers. Ces points d’eaux, dont les principaux sont le cratère de Tejene et celui d’Ajoya, se trouvent surtout sur la zone du parc située dans l’Altiplano. C’est sur ce dernier que s’étend d’ailleurs la majeure partie du parc d’où son surnom de « Joyau de l’Altiplano ».

Les autres atouts du Parc national Lauca

Lors d’une visite de ce site, il faut également découvrir :

  • ses vestiges archéologiques et historiques. Aujourd’hui encore, on peut y trouver un chacu las cuevas, un ancien piège à camélidés qui fut utilisé à partir du 16e siècle. Même s’il n’en reste aujourd’hui que des ruines, ces pièges témoignent du savoir-faire de ceux qui l’ont construit. Ils se composent notamment de murs de pierres sèches que leurs constructeurs ont établis de manière symétrique
  • le célèbre lac Chungara qui figure parmi les lacs les plus élevés au monde. Ce dernier se situe effectivement à une altitude de 4 570 m, au creux des Nevados de Payachatas. Non seulement, sa présence à cette hauteur est insolite, mais la superbe vue qu’il offre dans la journée est encore plus ahurissante. En effet, quand le soleil se dresse haut dans le ciel, les reflets glaciers des volcans jumeaux apparaissent en surface du lac pour un effet miroir très réussi. Enfin, même si la végétation se fait rare autour du lac, quelques animaux dont les flamants roses aiment s’y reposer. La vue qu’offre ces derniers est d’ailleurs spectaculaire surtout lorsqu’ils prennent leur envol

Découvrez le parc national Lauca au Chili

Enfin, après avoir joué les touristes avides de découverte, les archéologues en herbe, les ornithologues et les scientifiques, les visiteurs peuvent revêtir leur casquette d’alpinistes téméraires. En effet, le parc est un petit paradis pour les alpinistes et bon nombre d’entre eux rêvent d’ailleurs d’y réussir leur premier « 6 000 ». Quelques pistes de randonnées y ont également été établies pour ceux qui préfèrent la marche.

Comment se rendre au Parc national Lauca ?

Pour visiter le Parc National Lauca, il faut se rendre dans le nord du Chili, au niveau de la frontière avec la Bolivie. Vous pouvez y aller à bord d’un véhicule loué ou par le biais de visites organisées par les agences de voyage. Des excursions y sont effectivement organisées tous les jours donc pour ceux qui veulent la facilité, c’est la meilleure alternative.

Pensez néanmoins à vous informer assez tôt et à comparer les prix de différentes agences de voyage afin de bénéficier des meilleurs tarifs. Pour trouver des agences qui en proposent, soit vous allez d’abord à Arica soit vous y prenez un bus à destination de Putre. Le seul petit souci pour ceux qui veulent d’abord découvrir Putre, c’est que les bus sont assez rares et en général, un seul y part tous les jours.

Découvrez le Chili de A à Z

Tags:

Category: Voyage au Chili, Chili

Comments (3)

  1. Pierre dit :

    Le parc national Lauca
    Ce parc est réellement magnifique, vaste et héberge une nature époustouflante…
    Imaginez que vous êtes entrain de marcher à côté des animaux et des plantes peu ordinaire… c’est magnifique!

  2. eric dit :

    Je ne connaissais pas c’est tres beau
    à combien est ce du lac Titicaca ?
    est ce difficile de s’y rendre ?

  3. Axelle dit :

    Parc Lauca
    Une région magnifique du Chili
    Il semble qu’elle est un peu loin du lac Titicaca puisqu’il faut tout d’abord franchir la frontière bolivienne et arriver à La Paz!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *