Mexique : adieu à Gabriel Garcia Marquez

Mexique | Culture Mexicaine | Colombie | Actualité Colombie

Une cérémonie en hommage à Gabriel Garcia Marquez, le Prix Nobel de Littérature décédé le 17 Avril dernier a eu lieu le 23 Avril au Palacio de Bellas Artes, le symbole de la culture mexicaine. Des milliers de Mexicains étaient présents, petits et grands. Le mauvais temps ne les a pas découragés car après un soleil de plomb est venue une pluie battante. Ces Mexicains ont fait la queue, avec patience, le long des jardins de l’Alameda, avant d’entrer dans le Pallacio de Bellas Artes qui était couvert de monde.

 García Márquez et le ministre colombien de la Culture, Paola Moreno (à gauche), lors du Festival international du film de Guadalajara qui s'est tenu à Guadalajara, au Mexique, en mars 2009.


García Márquez et le ministre colombien de la Culture, Paola Moreno (à gauche), lors du Festival international du film de Guadalajara qui s’est tenu à Guadalajara, au Mexique, en mars 2009.

Un homme témoigne de la grandeur de « Gabo » et dit que ce dernier est un monument de la littérature. Il affirme également que celui-ci va laisser derrière lui une marque qui ne pourra jamais s’effacer et qu’un si bel hommage était tout à son honneur ainsi qu’une si belle cérémonie d’adieu.

Nombreuses sont les personnes dans le Pallacio à avoir une rose ou un papillon jaune à la main ou à la boutonnière parce que c’était la couleur préférée de Gabriel Garcia. D’ailleurs, la grande salle de Bellas Artes était à l’occasion ornée d’énormes bouquets de roses jaunes.

Une garde d’honneur a été montée par la famille et les amis du défunt. Les présidents mexicains et colombiens étaient aussi présents et des éloges funèbres ont été prononcés avec émotion par ces derniers.

Tour à tour, les foules d’admirateurs passaient devant les cendres de Gabo afin de lui rendre un dernier hommage, et ce durant de longues heures où la tristesse, la gaieté et la tendresse se succédaient.

Category: Mexique, Culture Mexicaine, Colombie, Actualité Colombie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *