Mexique : une forte récompense pour ceux qui captureront « El Chapo »

Publié le: 16-07-2015

Mexique | Actualité Mexique |

(Mis à jour le: 07/08/2018)
Evaluer cet article

« El Chapo », de son vrai nom Joaquin Guzman est le plus puissant des barons de la drogue au Mexique et à travers le monde. Alors qu’il purgeait sa peine à la prison de haute sécurité d’Altiplano, le dangereux criminel a pu s’évader avec l’aide de complices intérieurs selon le ministre de l’Intérieur, Miguel Angel Osorio Chong. Le Mexique offre alors une récompense de 3, 8 millions de dollars à ceux qui arriveront à le capturer.

« El Chapo »

« El Chapo », diminutif de « Chaparro » qui signifie « courtaud » est le surnom qui a été donné à Joaquin Guzman à cause de sa taille, 1, 64 mètre. C’est un puissant narcotrafiquant qui s’est déjà fait prendre par les autorités deux fois et pour les deux fois, il a réussi à s’échapper et ce, malgré le fait qu’il était incarcéré dans des prisons de haute sécurité et surveillé 24 h sur 24 sauf pour faire ses besoins intimes. Pour cette deuxième évasion, ce sont justement ces angles morts qui lui ont permis de s’échapper. Il faut souligner que la prison d’Altiplano est pourvue de 750 caméras répondant aux normes internationales. Qu’il ait réussi à s’échapper sans que personne n’ait rien vu du tout est donc une version à laquelle le ministre de l’Intérieur ne croit pas du tout.

 cocaine

Le personnel de la prison interrogé

Pour comprendre ce qui s’est passé et retrouver tous les complices qui ont aidé ce trafiquant de drogue à s’enfuir, le ministre de l’Intérieur a déjà ordonné une enquête auprès du personnel de la prison. Trois responsables de l’établissement ont ainsi été limogés et une trentaine d’employés sont encore interrogés. Pour le gouvernement, avoir aidé ce criminel est un acte de trahison.

Une photo récente d’El Chapo

Pour ceux qui voudraient se lancer aux trousses de ce dangereux criminel, le gouvernement a diffusé une image de ce à quoi il ressemble à son évasion. Contrairement à ce qu’il était autrefois, Joaquin Guzman a aujourd’hui la tête rasée de près et s’est défait de sa moustache. Des images de vidéo-surveillance qui affichent El Chapo avant son évasion sont également diffusées. Le fugitif portait un bracelet électronique, mais c’est la première chose dont il s’est défait avant de disparaître dans le tunnel.

Leader de la Sinaloa

Avant son incarcération, El Chapo était à la tête du cartel de Sinaloa. Même s’il était en prison il semblerait qu’il n’a jamais cessé de l’être et si on ne le retrouve pas très vite, il pourrait reprendre les rênes et c’est justement ce que craint le gouvernement mexicain. De plus, la chute de nombreux autres criminels pendant qu’il était en prison lui serait d’une grande aide pour reprendre le contrôle de ce trafic de drogue. Il faut savoir qu’El Chapo est un conquérant et a pour ambition de contrôler tout le Mexique. S’il revient au pouvoir, cela augmenterait significativement les actes de violences entre les groupes criminels du pays et la recrudescence de l’insécurité que le gouvernement a pourtant réussi à réduire grandement ces dernières années.

La chasse à l’homme est lancée

Dès qu’El Chapo s’est évadé de prison samedi soir, le gouvernement a immédiatement mobilisé toutes les autorités pour partir à sa chasse. Il a même fait appel à Interpol pour lui prêter main forte afin d’élargir les recherches dans une centaine de pays. L’alerte est d’ores et déjà sonné dans une dizaine d’Etats du Mexique et à l’échelle internationale. Même les États-Unis se disent préoccupés par la situation puisqu’El Chapo contrôlait autrefois 75 % du trafic de drogue opéré vers le territoire américain. Pour eux, la capture de ce narcotrafiquant est donc une priorité et ils ne s’arrêteront que lorsqu’il sera remis derrière les barreaux.

Une récompense de 3, 8 millions de dollars

Pour la capture d’El Chapo, le Mexique est prêt à offrir la somme de 3, 8 millions de dollars, soit 3, 4 millions d’euros à ceux qui réussiront à le capturer. Cette somme indique à quel point le Mexique tient à le récupérer puisqu’il n’offre que la moitié pour la capture d’autres dangereux criminels.

Première piste : les montagnes de Sinaloa

Selon l’AFP Mike Vigil, ancien chef des opérations internationales au sein de l’agence anti-drogue américaine (DEA), il y a de fortes chances à ce qu’El Chapo se soit réfugié dans les montagnes de Sinaloa, sa région natale. Il sait que là-bas, il est protégé par les villageois donc c’est la première piste à suivre. Quoi qu’il en soit, à l’heure actuelle, El Chapo peut se trouver dans différents endroits et la situation du Mexique risque de s’empirer à tout moment puisqu’on est jusqu’ici sans nouvelles.

Si le Président du Mexique, Pena Nieto n’a pas pu se prononcer lui-même suite à cette mauvaise nouvelle, c’est parce qu’il était en route pour une visite de quatre jours en France.

Tags:

Category: Mexique, Actualité Mexique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *