Où faire du surf en Amérique du Sud ?

 

Voyage dans le monde | Voyage Costa Rica | Voyage au Pérou | Voyage au Mexique | Voyage au Brésil

L’Amérique du Sud est, depuis quelques années, ma terre d’adoption. Dès que mon planning me le permet, je plie mes bagages et m’y envole pour retrouver son ambiance exotique, ses vastes horizons, ses populations chaleureuses, ses cultures hautes en couleurs, ses plages de sable fin, ses fonds marins insoupçonnés et ses spots de surf de plus en plus prisés. Oui, amateur de sport de glisse depuis mon tendre enfance, dompter les vagues a toujours été une passion que je me devais de découvrir les belles vagues du continent sud-américain. Si vous aussi, vous souhaitez les dompter, voici quelques spots à ne pas manquer.

La Playa Zicatela au Mexique

Quand j’ai fait mes premières recherches pour trouver les meilleurs endroits pour faire du surf en Amérique du Sud, Opodo a guidé mes pas jusqu’à la Playa Zicatela sise au Mexique. C’est une agence de voyage en ligne accessible sur https://www.opodo-guide-voyageur.fr/

Elle permet d’organiser son séjour à l’étranger facilement, rapidement et à petits prix. Je pense que ce site regroupe tout ce qui est bons plans de voyage donc jetez-y un œil à l’occasion. Des billets d’avion jusqu’aux réservations d’hôtel en passant par la location de voiture, elle propose un pack complet. Il est même dit qu’elle organise des vacances à thème, une expérience que je compte bien tenter prochainement … Pour l’heure, revenons-en au surf à Zicatela.

En tant que passionné de ce sport, j’ai déjà entendu ce nom puisqu’il s’y déroule chaque année des compétitions internationales réunissant alors tout ce que le surf compte comme professionnels.

Surnommée la « Mexican Pipeline », la plage de Zicatela offre des vagues impressionnantes auxquelles je devais absolument goûter. L’expérience a été à la hauteur de mes espérances, voire plus.

Attention, pour profiter des belles vagues du site, programmez votre voyage au mois de juillet. Le spot est accessible à tous les surfeurs, mais les débutants devraient mieux attendre d’acquérir quelques expériences avant de s’y lancer. Des courants assez forts ainsi que des rochers s’y trouvent ce qui peut être dangereux si on ne maîtrise pas encore cet art.

Rassurez-vous, le Mexique compte d’autres spots plus accueillants comme celui de Puerto Escondido.

Praia da Joaquina, au Brésil

Pour découvrir ce paradis, mettez le cap vers l’île de Santa Catarina puis vers la ville de Florianopolis. C’est la ville la plus peuplée de ce bout de terre et elle est également la capitale de l’Etat de Florianopolis, un des 26 Etats fédérés du Brésil.

Une fois à Florianopolis, vous ne pourrez pas manquer la fameuse Praia de Joaquina, celle à qui la ville doit son surnom de « capitale des surfeurs dans le Sud du pays ».

Joaquina est effectivement un spot de surf connu par les surfeurs du monde entier. Pour cause : elle accueille l’une des étapes phares du championnat du monde de surf que l’on a baptisé « Joaca ».

Au-delà de cette superbe plage de sable fin, on peut voir au loin une mer assez déchainée offrant d’immenses vagues très longues. Comme Zicatela au Mexique, ce spot est déconseillé aux débutants. Ils peuvent néanmoins s’y rendre pour admirer les professionnels, faire une petite bronzette, se baigner dans les eaux peu profondes ou se lancer dans le sandboarding. Sur l’eau ou sur le sable, cela reste de la glisse non ?

Et pour ceux qui veulent vraiment faire du surf sur cette île brésilienne, rassurez-vous, Santa Catarina compte plus de 42 plages dont certaines proposent des eaux plus calmes comme la Praia dos Naufragados ou encore la Praia Mole.

Et si votre séjour au Brésil ne vous mène pas jusqu’à Santa Catarina, sachez que le pays propose d’autres endroits pour surfer comme le village d’Itacaré, idéalement situé sur la fameuse côte du cacao.

Chicama au Pérou

Décidément, l’Amérique du Sud n’a plus de secret pour les surfeurs puisque le spot de Chicama traîne également une réputation mondiale. Apprécié pour ses magnifiques gauches, ces dernières sont considérées comme les plus longues lames au monde.

Dans un langage moins technique, je traduirais : ses vagues surtout orientées vers la gauche figurent parmi les plus longues au monde. Une distance qu’il faut savoir exploiter puisqu’au lieu de vous tenir debout comme un « I » sur votre planche, vous pouvez envisager toutes les figures possibles reliées au surf. Encore trop technique pour vous ? Mieux vaut revoir les cours depuis le début …

Roca Bruja au Costa Rica

Le Costa Rica compte plus de 1 200 km de côte. Il est donc impensable de ne pas y trouver quelques spots de surf surtout que dans l’univers des surfeurs, le pays figure parmi les premières destinations à voir.

En creusant un peu, je découvre pas mal d’endroit où surfer, mais celui qui m’attire le plus se nomme « Roca Bruja ». Ce nom vous dit quelque chose ?

Quand je l’entends pour la première fois, j’ai un peu de mal à m’y voir surfer, mais il me suffit s’y aller pour que je me lance à l’eau. Il faut savoir qu’il s’agit d’un des plus célèbres lieux de surf au Costa Rica. Il est connu pour ses incroyables vagues aussi impressionnantes qu’intimidantes.

Et au-delà de ses lames, le spot se situe dans un superbe environnement. Il se trouve face à la plage Naranjo laquelle se trouve dans le Parc National Santa Rosa. Pour atteindre le spot, on a deux options : soit rouler en voiture pendant environ 2 heures, soit monter dans une barque pour une petite traversée d’une heure.

J’opte pour la deuxième option, car la voiture, j’en ai déjà trop fait en venant jusqu’au parc et je ne peux que vous recommander ce même choix. Loin de moi l’idée de vous influencer, mais en prenant la voiture, vous manquerez le spectacle qu’offre les dauphins et les tortues baula que l’on rencontre au cours de la croisière.

Et si vous souhaitez découvrir plus de spots au Costa Rica, pensez à Puerto Viejo réputé pour proposer la vague la plus puissante du pays baptisée « Salsa Brava ». Pour glisser dessus, programmez votre séjour entre le mois de novembre à avril.

Et les débutants dans ce cas ? Ne vous inquiétez pas, vous avez également l’embarras du choix entre la plage de Cocles sur la côte Caraïbes, la playa Grande qui est aussi le lieu de nidification des tortues luths, les plages Santa Teresa et Mal Pais qui sont très branchées au Costa Rica, …

Category: Voyage dans le monde, Voyage Costa Rica, Voyage au Pérou, Voyage au Mexique, Voyage au Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *