Quebrada de Humahuaca

Voyage en Argentine | Argentine |

 

La Quebrada de Humahuaca est un canyon tectonique façonné par le rio Grande de Jujuy. Le canyon est tellement profond que le terme « Quebrada » qui signifie « cassé » fut ajouté à Humahuaca, une petite ville d’environ 11 000 habitants qui vivent dans la région.

Où se trouve Quebrada de Humahuaca ?

La Quebrada de Humahuaca se situe dans la région de la Cordillère Orientale, dans la province de Jujuy. Sa partie nord est plus élevée que la partie sud puisque le canyon suit le sens de la rivière. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est une voie d’accès naturelle depuis les pampas (plaines basses) vers l’altiplano. Le canyon est niché entre le haut plateau de la Puna et des espaces boisés à l’Est. On la retrouve dans la partie nord-ouest de l’Argentine.

Le Quebrada de Humahuaca

Patrimoine Culturel et Naturel de l’Humanité de l’Unesco

La Quebrada de Humahuaca a été déclarée patrimoine culturel et naturel de l’humanité par l’Unesco en juillet 2003. Elle suit le Camino Inca, un itinéraire culturel d’envergure. Même si elle se traduit par une zone aride, elle abrite des paysages époustouflants et un important patrimoine culturel. Parmi les sites à visiter dans la Quebrada, on peut citer :

  • Purmamarca
  • Cerro de los Siete Colores
  • Maimará
  • Tilcara
  • Humahuaca

Pour que les visites se passent sous de bonnes conditions, il est recommandé de s’y rendre en hiver où il fait frais et sec.

Purmamarca Quebrada de Humahuaca

Voie commerciale depuis 10 000 ans

Tout au long de la vallée, on retrouve de nombreux vestiges du passé qui tendent à prouver que le canyon fut autrefois une importante voie commerciale. Aujourd’hui encore, le canyon est considéré comme le plus important lien matériel entre les hautes terres des Andes et les vastes plaines tempérées du sud-est de l’Amérique du sud. De nos jours, il est traversé par la route nationale 9 reliant Buenos Aires à la Bolivie.

Un patrimoine historique et culturel unique

La Quebrada de Humahuaca abrite des centaines de sites architecturaux et archéologiques. Parmi ces vestiges, on peut citer :

  • les communautés de chasseurs-cueilleurs préhistoriques datant de 9000 avant J.C à 400 après J.C
  • les premières communautés d’agriculteurs datant de cette même période
  • des sociétés agraires très bien structurées datant de 400 à 900 après J.C
  • de petits villages prospères et villes préhispaniques datant de 900 puis 1430 à 1480
  • l’Empire Inca datant de 1430-1480 et 1535
  • des villes, villages et églises espagnoles datant de 1535 à 1593 puis de 1810
  • des traces de luttes républicaines pour l’indépendance datant de 1810 au 20ème siècle
  • des champs aménagés sur des terrasses de pierre comme on le retrouve encore à Coctaca et qui datent de 1500. Ces champs sont même encore utilisés de nos jours et ils sont reliés à des « pucaras », un réseau de villes fortifiées
  • une forte présence d’architecture vernaculaire

Jujuy Quebrada de Humahuaca

Les traditions maintenues

Même si les habitants de la Quebrada ont depuis adopté un mode de vie plutôt moderne, ils ont gardé leurs traditions et cultures comme la culture Omaguaca, aujourd’hui intacte. Non seulement, le canyon attire par ses paysages colorés et étonnants, mais aussi par la culture qu’elle renferme depuis plus de 10 000 ans jusqu’à nos jours.

Tags:

Category: Voyage en Argentine, Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *