Une réduction des précipitations aurait causé le déclin des Mayas

 

Actualité |

Le déclin des Mayas auraient été causé par une diminution de pluviométries

Une nouvelle étude parue dans la revue « Science » a estimé que la dégradation de la civilisation Maya au Mexique aurait pu être due à une sécheresse moins aiguë que ce que les historiens pensaient jusqu’alors. Mais qui aurait causé des problèmes d’approvisionnement en eau.

La civilisation Maya

La civilisation Maya

La chute de civilisation maya qui a vécu dans la région du Mexique pendant 3000 ans a fait couler beaucoup d’encre. Les théories des causes de ce déclin tournent autour d’une forte sécheresse qui a frappé les lieux.

Cependant, la coopération des chercheurs du Centre pour la recherche scientifique du Yucatan au Mexique et de l’université britannique de Southampton, a aboutit à une étude qui montre que la sécheresse n’aurait provoqué qu’une réduction de 25 à 40% des précipitations annuelles ce qui a provoqué une diminution de l’approvisionnement de l’eau.


« Les données semblent indiquer que la raison principale (de ces précipitations moins importantes) est une baisse du nombre d’orages estivaux. Des bouleversements sociaux et l’abandon de certaines villes
sont probablement la conséquence de graves pénuries d’eau, causées par des sécheresses à répétition »
, écrivent les chercheurs.

Il faut noter qu’il s’agit de la première étude qui cherche à déterminer avec exactitude la baisse du volume des précipitations entre 800 et 950 de notre ère, c’est-à-dire l’époque où cette grande civilisation a commencé sa dégradation. Les Maya habitaient la péninsule du Yucatan, et tout ou partie des actuels Belize, Guatemala, Honduras et Salvador.

Tags:

Category: Actualité

Comments (1)

  1. Julien dit :

    Une aussi grande civilisation est anéantit par une réduction de précipitations?!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *