Guide Cuba, les villes incontournables : à découvrir

 

Voyage à Cuba | Cuba | |

Guide Cuba, les villes incontournables : à découvrir
4.8/5 - (30 votes)

Le Cuba est un État insulaire des Caraïbes. Il est fréquenté par des milliers de touristes Européens et Canadiens qui viennent  annuellement profiter de la douceur du soleil. Ce magnifique pays est connu pour ses belles plages, ses habitants chaleureux et son climat doux. Les villes cubaines sont superbes et uniques. Chacune d’elle a des caractéristiques particulières qui lui donnent un charme très singulier. Parmi elles, voici celles qui m’ont séduit d’emblée.

La carte de Cuba

Cuba, un pays de joie et mouvement

Moron

On cite « Moron » parmi les villes cubaines les plus connues par leur charme et beauté. C’est une ville touristique à la beauté inégalée, située tout près de la plage Cayo Guillermo, une des plages les plus belles de Cuba. Cette petite ville de province est habitée par 60 000 citoyens. Elle est très animée. Le nombre de personnes circulant dans les rues est important surtout au niveau de la rue Marti qui traverse la ville.

Cuba, un pays de joie et mouvement

Cette fameuse rue reflète le mode de vie typique des cubains. De nombreux commerces, station de gaz, restaurants…etc. s’y sont installés. Les Cubains sont des gens très bavards et amusants. Leurs sourires, chants et discussions donnent à la ville un joli rythme musical.

À Moron, les mouvements sont très rapides. Les enfants, les femmes, les hommes et même les seniors n’arrêtent pas de bouger toute la journée. Les enfants, en rentrant de l’école, descendent dans la rue pour jouer, pieds nus, au football. Les femmes se croisent pour discuter et parler de leur journée. Les hommes s’installent aux bars et échangent des blagues. La vie est très différente. Les gens ne sont pas très angoissés et stressés tout le temps. Ils savent comment gérer leur stress et colère.

En visitant cette ville, le touriste se détend et s’amuse à fond non seulement en fréquentant de magnifiques endroits, mais aussi en s’inspirant de la joie de l’énergie des cubains.

Cuba, un pays de joie et mouvement

Les touristes qui visitent Moron sont généralement satisfaits de leur choix. Ils ont beaucoup d’endroits à visiter. En plus, ils ne trouvent pas de difficultés en choisissant les hôtels où ils vont s’installer. En effet, il y a de nombreux hôtels qui offrent des services de haute qualité. Ils sont très chics, modernes et luxes. Nous citons à titre d’exemple l’hôtel « la casa Belky ». C’est un joli bâtiment coloré en rose. En réservant une chambre dans cet hôtel, les clients peuvent s’offrir une chambre très confortable avec une salle de bains luxueuse. Ils auront, comme menus de repas ou diner, des plats à base de porc, de crevettes, de poisson, de riz…etc. Aussi, il est à noter que les tarifs pratiqués par ces hôtels ne sont pas très élevés ils varient généralement entre 20 et 30 dollars par nuitée.

Les touristes, à Cuba, prennent généralement des chambres d’hôtel pour installer leurs bagages et non pas pour dormir. En effet, les rues se vident au lever du soleil. Les Cubains passent toutes les nuits à s’amuser, chanter, danser et boire des bons alcools. Ils regagnent leurs maisons à une heure très tard de la nuit. L’ambiance est tellement bonne qu’ils n’arrivent pas à la quitter.

La Havane

Même ceux qui ne se sont jamais rendus en Amérique Latine connaissent cette ville de nom. Moi, j’ai toujours rêvé d’y aller et désormais que c’est chose faite, je n’ai qu’un souhait, pouvoir y revenir, cette fois pour plusieurs semaines.

Capitale de Cuba, La Havane est une ville riche en histoires. On aime se perdre dans ses vieilles ruelles pour découvrir ses anciennes demeures coloniales. On aime suivre les traces de Fidel Castro et s’attarder sur la fameuse estrade du haut de laquelle il a jadis prêché la révolution. On aime admirer les hautes vagues qui viennent mourir sur le Malecon. Tout est si riche et authentique qu’on en vient même à aimer les effluves de cigares qui émanent de la vieille usine qui en produit depuis des années.

Pour ceux qui aiment la littérature, leur visite de la ville leur permettra d’ajouter enfin une image réelle aux monuments qu’Ernest Hemingway racontait dans son livre intitulé Le Vieil Homme et la Mer. Parmi ces sites, on peut citer le cimetière de Christophe Colomb, la Cathédrale San Cristobal, …

Quant aux amateurs de grands espaces et de culture, je les invite à se déhancher sur un bon rythme de salsa. A La Havane, l’excuse du « je ne sais pas danser la salsa » ne tient pas la route puisque de nombreuses écoles spécialisées ne demandent qu’à vous initier. Si comme moi, vous avez choisi de vivre chez l’habitant, vos hôtes pourront vous apprendre les bases eux-mêmes.

La capitale cubaine a décidément beaucoup de choses à offrir puisqu’à part ces facettes, on peut encore citer d’autres incontournables comme La Habana Vieja qui est le centre historique de la ville, les musées, les exploitations viticoles, le Capitole, …

Trinidad

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Trinidad est une ancienne colonie espagnole qui a été fondée en 1514. C’était une ancienne ville sucrière qui a su garder son charme d’antan. Elle est d’ailleurs située au cœur d’une région baptisée Vallée des Sucreries. Pour la découvrir, il faut se rendre à Sancti Spiritus, une région montagneuse située dans le Centre du pays.

Quand on arrive sur place, c’est comme si le temps s’était figé. On retrouve encore les belles maisons coloniales que les anciens barons du sucre ont joliment décorées et qui ont jadis fait sa fierté, on découvre ses places typiquement espagnoles avec leurs églises, on rencontre ici et là, de vieilles voitures encore très bien entretenues, un point commun à toutes les villes cubaines, on passe par de nombreux lieux religieux à l’instar du vieux Couvent de San Francisco reconverti en musée, …

Dans le centre-ville, les maisons colorées égaient les rues tandis que les calèches typiques qui roulent sur les rues pavées apportent un charme certain à l’ensemble. Un vrai retour dans le passé vous dis-je ! Les musées de la ville vous feront un compte-rendu plus complet de son patrimoine et de son histoire. Parmi eux, on cite le musée de la Plaza Mayor, le Couvant Saint-François d’Assise, …

Une fois le jour tombé, l’atmosphère de la ville augmente d’un cran puisque les établissements se mettent alors à hausser le volume de leur sonorisation. Et même lorsque vous pensez éviter les lieux trop animés, vous ne pourrez y manquer, car en dehors des établissements, on rencontre également des musiciens de rue qui donnent de vrais spectacles aux passants et aux habitants préférant rester dehors sous un beau ciel étoilé.

Pour ceux qui aspirent à une sortie nature, la Vallée des Sucreries leur réserve des collines verdoyantes, des chutes d’eau, des plantations vieilles de plusieurs décennies, des cascades telles que celles de Topes de Collantes, la Vallée des moulins à sucre, …

Découvrez Cuba de A à Z

Comment obtenir la carte de tourisme pour Cuba ?

Pour obtenir une carte de tourisme pour Cuba, les étrangers doivent suivre l’une des deux procédures décrites ci-dessous.

Faire sa demande en ligne

Il y a de nombreuses raisons de demander une carte touristique de Cuba en ligne. La procédure est simple et directe, et il n’est pas nécessaire de passer par une agence de voyage ou un tour-opérateur. En outre, la demande de carte de tourisme en ligne permet aux voyageurs de faire des recherches sur leur voyage et de s’assurer qu’ils bénéficient de la meilleure offre possible.

La demande de carte de tourisme pour Cuba en ligne permet également aux voyageurs de prendre connaissance des exigences et des restrictions avant de réserver leur voyage. Ainsi, ils peuvent être sûrs d’être parfaitement préparés à répondre aux exigences administratives de leur voyage.

Demander sa carte de tourisme en physique

Demander un visa auprès d’un consulat ou d’une ambassade cubaine. Pour ce faire, il faut fournir les documents requis, qui varient selon le pays de résidence. Il est nécessaire d’acheter une carte touristique auprès d’une agence de voyage ou d’une compagnie aérienne avant votre départ. Le coût est généralement d’environ quelques dizaines d’euros.

À votre arrivée à Cuba, présentez la carte de tourisme et le passeport au contrôle de l’immigration. La carte de tourisme sera alors tamponnée avec la date d’entrée et la durée du séjour (généralement 30 jours). Si vous restez plus de 30 jours, prolongez la carte de tourisme en vous rendant dans n’importe quel bureau d’immigration à Cuba et en payant une taxe. Enfin, en quittant Cuba, présentez la carte et votre passeport au contrôle de l’immigration. La carte de tourisme sera tamponnée avec la date de départ. Conservez la carte de tourisme tamponnée car elle vous sera demandée lors de la demande d’un nouveau visa pour entrer à Cuba.

Tags: ,

Category: Voyage à Cuba, Cuba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code