Argentine : découverte des ossements d’un dinosaure pesant 65 tonnes et mesurant 26 mètres

Publié le: 19-09-2014

Argentine | Actualité Argentine |

(Mis à jour le: 24/03/2019)
Argentine : découverte des ossements d’un dinosaure pesant 65 tonnes et mesurant 26 mètres
5 (100%) 1 vote

En argentine, des scientifiques viennent de faire une fascinante découverte : les fossiles d’un dinosaure, au vu desquels le poids est estimé à 65 tonnes et la longueur à 26 mètres.

Selon la publication de la revue Nature, il s’agirait du squelette d’un dreadnoughtus schrani, une nouvelle race de dinosaure géant. C’est un nouveau record qui bat largement celui du Diplodocus qui mesure 30 mètres et ne pèse que 10 tonnes.

ossements de dinosaure

Cette découverte invraisemblable s’accompagne du fait que le fossile ait été incroyablement bien conservé, ce qui a permis aux spécialistes d’affirmer que la bête est morte alors que son développement n’atteignait pas encore son terme. Ainsi, les experts estiment qu’à l’âge adulte, cette espèce de dinosaure pourrait atteindre 12 fois le poids d’un éléphant d’Afrique.

Outre le fait d’être gigantesque, cette nouvelle espèce de dinosaure aurait en fait plus de 77 millions d’années et serait de la même famille que les fameux titanosaures. Près des deux tiers des ossements de l’animal ont été retrouvés, d’où la possibilité pour les experts d’avoir une idée beaucoup plus concrète de ce à quoi ressemblait cet animal titanesque. Sa queue à elle-seule mesurerait plus de dix mètres. Cela semble inconcevable, mais les scientifiques sont formels : l’animal pesait jusqu’à 65 tonnes, ce qui ne l’empêchait pas de faire des kilomètres, à la recherche de quoi se nourrir. Grâce à son long cou, le périmètre où il puisait sa nourriture était plus étendu. Les chercheurs ont également découvert des ossements d’autres dinosaures de la même race, ces derniers étant moins gigantesques que celui-ci.

En Argentine, les scientifiques ont aussi découvert les morceaux de squelette de l’Argentinosaure, une autre espèce dont la taille serait encore plus conséquente. Pour l’heure, les fossiles retrouvés ne permettent pas d’affirmer cette hypothèse.

 

Tags:

Category: Argentine, Actualité Argentine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *