Barrage d’Itaipu : le plus grand barrage du monde

Publié le: 18-01-2019

Voyage au Paraguay | Voyage au Brésil | Paraguay | Brésil

(Mis à jour le: 18/01/2019)
Barrage d’Itaipu : le plus grand barrage du monde
Evamuer cet article

Le plus grand barrage hydroélectrique du monde est sans nul doute celui d’Itaipu. Lieu réunissant le Brésil au Paraguay. Ce barrage est considéré comme l’une des sept merveilles construites par la main de l’homme dans le monde.

Comment il est ?

Barrage d’Itaipu

C’est la centrale électrique la plus grande au monde, après celle de Chine, mais elle est toujours la plus productive des deux. Le barrage d’Itaipu s’étire sur 7km et quelques poussières, haut de 65 étages environs.

 

Présentation

Après la fermeture de la rivière Parana, le lac d’Itaipu fournisse les usines et villes de la région. Ce barrage a été construit sur la frontière entre le Brésil et le Paraguay. Vous pouvez effectuer une visite guidée sur le barrage et à l’intérieur, voir de plus près son fonctionnement ainsi que le lac d’Itaipu.

A noter que « Itaipu » signifie roche qui chante en guarani.

 

Description

Etant une des plus grandes centrales électriques du monde, le barrage d’Itaipu fournisse 25% d’énergie électrique se trouvant au Brésil et 90%   de celle au Paraguay. Sa capacité de production est de 12,6 GW.

Pour contre balancer l’effet de sa construction sur l’environnement, ils ont replantés environs 14 millions de pousses d’arbre, ils ont créé sept parcs dont des réserves et  refuges biologiques pour préserver la faune et la flore locale ainsi qu’une centre de protection des espèces rares et en voie d’extinction. Quant à la population locale, les indiens guaranis, ils ont été relogé ailleurs ou engagés en tant qu’employé dans les environs. Ils ont en outre construit un musée guarani en vue de partager et de mémoriser la culture de la population locale.

 

Où est-il ?

Le barrage d’Itaipu se trouve à seulement 10km de Foz do Iguaçu au sud du Brésil et de la Ciudad del Este au nord du Paraguay. Si vous partez de Foz do Iguaçu, il ne vous faudrait que 25min environ pour atteindre le barrage. Il y a des autobus faisant les navettes entre la ville et le centre d’information d’Itaipu.

 

Quel est son histoire ?

Comme le barrage d’Itaipu est un patrimoine important mondial, il a sa propre histoire.

Le début de sa conception

Le 22 juin 1966 au départ, le Brésil et le Paraguay ont tous les deux signé l’accord  « Acte d’Iguaçu » qui concerne le partage équitable de l’énergie électrique produite par le barrage d’Itaipu. Le surplus peut se faire racheter par l’un des deux partisans.

Le 10 avril 1970 fut le jour où les deux distributeurs d’énergie à l’origine de la conception du barrage signe le pacte de coopération, Electrobras pour le Brésil et Ande pour le Paraguay.

Le 30 mai 1970 fut lancé l’appel d’offre concernant la réalisation du projet « barrage d’Itaipu ». Deux sociétés ont été retenues, IECO d’Amérique et ELC d’Italie.

Le 1er février 1971 parque le commencement des recherches techniques concernant sa conception.

Le 26 avril 1974 est la date de création de l’entité binationale ITAIPU scellée par la signature de l’accord final d’exploitation des ressources hydro-électriques du fleure Parana par les deux protagonistes.

L’année 1975 marque le commencement officiel des travaux du futur barrage d’Itaipu qui prend fin en 1991.

 

La construction

Barrage d’Itaipu

De 1975 à 1978 : c’est la date du début de la construction du barrage où ils effectuent l’enrochement, l’excavation du canal de déversement, l’installation du chantier industrielle et la déviation effective du fleuve Parana.

De 1978 à 1982 : ils exécutent les travaux du barrage principal et latéral à droite, du barrage sur terre et de l’’enrochement ainsi que la construction du déversoir, de la salle des machines et le bidouillage des appareils électromécaniques.

De 1982 à 1986 : durant ce temps, ils font le déplacement des principales digues provisoires, la fermeture des vannes de la structure de contrôle de la déviation, le remplissage du réservoir. Ils débutent également les opérations du déversoir, des premières unités dans la salle des machines correspondant au lit du fleuve.

De 1986 à 1991 : ils construisent la salle des machines correspondant au canal de déversement et terminent le montage de toutes les autres unités génératrices, jusqu’à la 18ème.

 

La production

Même si c’est la Chine qui possède le plus grand barrage du monde aujourd’hui, celui d’Itaipu reste le premier qui approvisionne autant d’énergie électrique. Avec sa production de 12,6 millions de KW bientôt augmentée à 14 millions de KW, le barrage d’Itaipu fait 872m de longueur, 250m de hauteur et possède une capacité d’écoulement à 62 200m3 par seconde. Il est doté de deux turbines ainsi que deux de rechange qui débite environ 690m3 par seconde. Il  donc une production en double fréquence faisant moitié en 50Hz au Paraguay et en 60Hz au Brésil.

Il a fallu 1 million deux cent feuilles à dessin pour les croquis du barrage, environ 12,3 milliards m3 de béton (l’équivalent pour construire 210 stades de foot comme le Maracana au Brésil), autant de métal qu’a nécessité la construction de la Tour Eiffel. Au maximum, le débit du déversoir fait 62,2 milles m3, l’équivalent de 40 fois le débit des chutes d’Iguaçu.

Que faire au barrage d’Itaipu ?

Le barrage d’Itaipu est plutôt reconnu pour son paysage spectaculaire, les travaux herculéens qu’ont dû demander sa conception. On vous proposera la formule visite spéciale d’Itaipu, dirigé par un guide expérimenté pour une exploration plus profonde et plus poussée.

Si vous y allez un vendredi ou un samedi soir, il y aura un spectacle de son et de lumière qui se fera avec un vidéo de présentation du barrage et l’illumination de la structure par des centaines de lampes et réflecteurs.

N’oubliez pas de passer par le musée naturel à côté, vous aurez plus de détails sur la conception du barrage et sur les histoires de la région.

Il faut faire une réservation pour faire la visite spéciale, car les places ne sont pas faciles à obtenir en raison de l’affluence des touristes. Vous devez en outre mettre des vêtements couvrant les parties du corps, manche longue, pantalon long et chaussures fermées ainsi qu’un casque de protection jaune.

Visiter le barrage d’Itaipu

Barrage d’Itaipu : le plus grand barrage du monde

Après avoir franchi la frontière, vous allez directement à la gare routière d’où parte le bus pour le barrage d’Itaipu. Si vous avez de la chance, vous tombera surement sur un spectacle grandiose des canaux ouverts qui déchargent au max, grâce au niveau d’eau très haut.

Une fois arrivée à destination, vous aurez une vue magnifique du barrage sur tout ce qui l’entoure, le lac, le fleuve, les parcs naturelles,… Idéal pour prendre des photos souvenirs. Ensuite, on descend d’un étage pour se rapprocher des conduits et sentir l’eau qui passe à travers. Il faut maintenant entrer à l’intérieur du barrage, avec un plafond de 80m et un fond de 140m, quelle sensation !!

Après, vous allez pouvoir visiter la salle des machines et descendre voir les turbines de plus d’une vingtaine de mètre de diamètre, c’est tellement impressionnant quand on pense que l’homme ne fait même pas 2m de haut !

Category: Voyage au Paraguay, Voyage au Brésil, Paraguay, Brésil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *