île Robinson Crusoé : à la découverte de cette merveille

Publié le: 06-07-2019

Voyage au Chili |

(Mis à jour le: 16/08/2019)
île Robinson Crusoé : à la découverte de cette merveille
4.3 (86.67%) 3 vote[s]

Située au large du Chili, l’île Robinson Crusoé est la plus grande île de l’archipel Juan Fernandez. Elle est également la seule à être peuplée parmi les trois îles de l’archipel. Petit paradis perdu dans l’océan Pacifique, c’est une terre que je vous invite à découvrir durant votre séjour en Amérique du Sud. Voici un petit aperçu de ce qui vous y attend …

L’histoire de l’île Robinson Crusoé

l’île Robinson Crusoé

Originellement baptisée Mas a Tierra, l’île Robinson Crusoé ne fut rebaptisée ainsi qu’en 1966. L’archipel auquel elle est rattachée a été découvert, tout à fait au hasard, par l’explorateur Espagnol Juan Fernandez durant l’une de ses expéditions en 1574.

Pendant de nombreuses années, les îles de l’archipel à savoir Robinson Crusoé, Alejandro Selkirk et Santa Clara, servirent de cachette secrète aux pirates qui vinrent régulièrement pour se ravitailler. Malgré la grande beauté du site, il est laissé à l’abandon.

Ce n’est qu’en 1704, qu’un homme y posa à nouveau les pieds. Il s’agit du marin Ecossais Alejandro Selkirk. Ce dernier y fut abandonné par son équipage et alors même que ses anciens compagnons pensèrent qu’il ne survivra pas longtemps, l’homme réussit à y vivre pendant quatre ans et quatre mois dans la plus totale solitude. Son histoire a inspiré le romancier Daniel Defoe qui intitula son ouvrage, Robinson Crusoé.

Après la sortie du roman, le gouvernement chilien décide de rebaptiser l’île en tant que l’île Robinson Crusoé.

Quelques spécificités de l’île

l’île Robinson Crusoé

Avant de vous envoler vers ce paradis, sachez qu’il s’agit d’une île volcanique. Même si ses volcans sont toujours actifs, leur dernière éruption date de février 1835.

Elle s’étend sur une superficie de 49, 7 km². Avec les îles Santa Clara et Alejandro Selkirk, elles forment, depuis 1977, une réserve mondiale de biosphère, statut décrété par l’Unesco. Rien que cette information promet déjà de belles découvertes.

Découvrez d’autres îles chilienne :

Que voir et que faire sur l’île Robinson Crusoé ?

l’île Robinson Crusoé

Vous pouvez bien sûr jouer aux Robinson Crusoé pendant votre séjour. Le seul bémol c’est qu’aujourd’hui, l’île connaît une grande affluence et est habitée à longueur d’année et qu’elle abrite des infrastructures touristiques modernes. De ce fait, vous n’y vivrez pas dans la solitude, aurez un toit sur votre tête et des chefs pour vous préparer vos repas. Je dirais alors que vous y vivrez plus comme un roi que comme un naufragé. Et en tant que privilégié, voici les endroits et les activités que je vous recommande chaudement :

  • Partir à la découverte de sa faune et de sa flore :

L’archipel Juan Fernandez est une réserve de biosphère et pour cause, ses îles abritent une riche biodiversité que ce soit floristique ou faunistique. Elles comptent près de 135 espèces endémiques protégées puisqu’elles sont en danger d’extinction. A elles trois, ces bouts de terre, que l’on surnomme les Galapagos de la flore, affichent près de 64 % d’espèces endémiques. Au gré d’une promenade dans l’environnement verdoyant de l’île Robinson Crusoé, vous découvrirez quelques-unes d’entre elles comme le Lactoris fernandeziana, un arbuste primitif qui est le seul survivant de sa famille végétale.

Si durant le séjour, vous rencontrez le colibri rouge de Juan Fernandez, dites-vous que vous faites face à la mascotte de l’archipel. Mais il n’est pas le seul à vivre dans ce havre de paix puisqu’il le partage avec le colibri continental, le faucon de Juan Fernandez, le rapace blindado, le hibou des marais, le rayadito de Masafuera, … Et les oiseaux ne sont pas ses seules espèces faunistiques puisqu’il vous suffira de plonger dans ses fonds marins ou de vous rapprocher de la mer pour découvrir une grande variété d’espèces comme le fou de Juan Fernandez, le crabe doré de Juan Fernandez, la langouste de Juan Fernandez, le lion de mer à deux poils, le jaiba corredora, …

Notons que parmi les espèces animales marines, le lion de mer à deux poils est l’unique mammifère endémique de l’île.

  • Partir à la découverte de ses fonds marins :

l’île Robinson Crusoé

C’est une activité incontournable de l’île. De ce fait, au lieu de bronzer toute la journée sur ses plages de sable blanc, bougez un peu, enfilez vos masques et vos palmes et plongez dans ces eaux cristallines qui apportent à la fois fraîcheur et émerveillement.

Au cours d’une plongée sous-marine, vous découvrirez de nombreuses murailles de corail établies tout autour de l’île. En vous rapprochant d’un peu plus près, vous pourrez admirer le microsystème multicolore qui y vit. Il se compose notamment de petits poissons très actifs qui s’affolent à l’approche de plongeurs, de mollusques lesquelles évoluent plus lentement et d’algues qui bougent tant sous l’effet des vagues que sous l’effet de ses petits pensionnaires.

Plus loin, entre les lions de mer, vous tomberez sur les épaves du Speedweel, un navire anglais qui a échoué en 1720 ainsi que le Dresde, un navire britannique qui a échoué en 1915.

  • Partir pour un trek à la découverte de l’île :

Les promenades sont nombreuses sur l’île Robinson Crusoé. Parmi elles, il y a des plus douces et des plus sportives comme le sentier de trekking qui mène jusqu’au Mirador de Selkirk. De cette hauteur, vous aurez une vue panoramique sur toute l’île.

Vous pourrez également vous rendre jusqu’au village de San Juan Bautista, lequel a été ravagé par le tsunami de 2010, mais depuis reconstruit, petit à petit, par ses habitants.

Pour une visite complète, optez pour la promenade qui va de Villagra à La Punta. Cette dernière traverse toute l’île et permet de découvrir de nombreux paysages allant du cadre de la forêt subtropicale à celui du bord de mer.

Et pour ceux qui veulent associer promenade côté terre à navigation en mer, rendez-vous à pied jusqu’à Puerto Inglés et de là, embarquez à bord d’un bateau pour atteindre la grotte de l’île, à environ 16 km de là.

  • Partir à la découverte de ses deux voisines :

Si vous restez plusieurs jours sur l’île, prévoyez une visite de ses deux voisines.

L’île de Santa Clara est la plus petite île de l’archipel. Elle s’étend sur à peine 2, 2 km² et seulement 1,5 km la sépare de Robinson Crusoé. C’est une île inhabitée et sa végétation se compose essentiellement de buissons et d’herbe.

L’île Alejandro Selkirk, autrefois appelé Mas Afuera, se situe un peu plus loin, à 181 km de Robinson Crusoé. Elle s’étend sur 49, 5 km² et est le berceau du synallaxe de Masafuera, un oiseau endémique à l’île.

L’île Robinson Crusoé : les conseils pratiques

l’île Robinson Crusoé

Pour vivre une aventure inoubliable sur l’île Robinson Crusoé, voici quelques conseils pratiques :

  • Prendre l’avion depuis le continent :

Il faut retenir que l’île se situe à environ 674 km des côtes chiliennes. Pour y aller, la voie aérienne est donc la seule admise. Vous pourrez prendre un avion à Santiago du Chili, soit le mardi soit le vendredi. Les horaires et les dates peuvent néanmoins changer en fonction des conditions météorologiques capricieuses de la région. Les liaisons durent environ 3 h.

 

  • La meilleure période pour s’y rendre :

L’île Robinson Crusoé bénéficie d’un climat subtropical avec une température oscillant entre 3°C à 34°C au cours de l’année. La saison hivernale est considérée comme la saison humide. Les précipitations sont plus importantes en hauteur, à plus de 500 m d’altitude tandis que le littoral reste aride et sec.

En général, un séjour sur l’île Robinson Crusoé peut être planifié tout au long de l’année, mais la meilleure période va d’octobre à avril. C’est la saison sèche ou été dans la région ce qui signifie que les précipitations sont moins importantes et la température agréable puisqu’a voisine les 19°C.

La période la plus chaude sur l’île va de décembre à avril avec une température moyenne de 18°C tandis que la période la plus fraîche va de juillet à septembre avec une température moyenne de 13°C.

 

Tags:

Category: Voyage au Chili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *